Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

NOURRITURE TERRESTRE

"Un Homme qui n'est plus capable de s'émerveiller a pratiquement cessé de vivre." Albert EINSTEIN

NOURRITURE TERRESTRE

LE RAJASTHAN (Inde du Nord)🇮🇳

 

Un "sacré" voyage au pays de la spiritualité, une visite pleine de respect dans la vitrine de l'Inde, l'état du Rajasthan, une version colorée et brillante d'un pays qui vit dans le repli du conscient, chatouille les méandres de l'imaginaire, et projète le négatif complet de la société dans laquelle, nous Occidentaux, pensons exister.

Une dimension qui ne peut laisser indifférent, une découverte qui laisse parcourir un frisson sur l'échine de nos certitudes, un "reset" de nos convictions, une restauration subtile de la charpente de notre existence.....

C'est parti pour un Road Trip plein de surprises, en compagnie de Danesh, mon courageux chauffeur qui m'a mené de : 

  • MANDAWA ❤️, une ville séduisante au charme pudique et sensuel avec la découverte surprenante des Havelis, aussi authentiques qu'intrigants, à 
  • BIKANER et une étrange visite dans le temple des rats à Deshnok 🐁,  
  • la ville de JAISALMER aux portes du Pakistan et du désert,
  • la ville bleue de JODHPUR ❤️,
  • RANAKPUR, un endroit hors du temps,
  • la ville Blanche d'UDAIPUR ❤️,
  • PUSHKAR ❤️, la décontractée,
  • la ville Rouge ou Rose de JAIPUR ❤️,
  • CHAND BAORI ❤️, la prison qui a vu Batman dépasser ses limites 🦇, puis
  • AGRA ❤️, le parangon de l'amour avec l'incontournable Taj Mahal.
  • Conclusion de fin de séjour...une pensée qui m'a traversé l'esprit..🌻

Cliquez sur les villes pour y accéder directement 👀

 

A mon arrivée, en guise de cadeau, il m 'a été offert un "carnet de voyages" en cuir, plein de charme avec une douce odeur feutrée d'aventure, sur lequel j'ai aimé coucher quelques pensées et réflexions amusantes, un ressenti personnel et subjectif, lors de mes transferts. J'ai tenu à les confirmer sur ce blog, elles sont facilement reconnaissables puisque situées en citation a la fin de chaque chapitre.

 

 

⭐️ INFOS PRATIQUES 💥

 

DICTIONNAIRE indien 🔎

"Quelques mots indispensables qu'il faut connaître avant de plonger dans la culture indienne"

"Bonjour" ➢  "Namaste" ...un petit mot tout simple, mais magique qui véhicule le sourire et la bonne humeur....

👋🏼

Chapati (m ou f ?)le pain indien, plus spécialement au nord de l'Inde. Vous le mangerez tous les jours et il fera partie de votre quotidien culinaire. A base d'une pâte de  farine de blé complet et d'eau il s'identifie facilement sous forme d'une galette discrète et pudique.

Havelis L'un des trésors de l'architecture et de la culture du Rajasthan. Ce sont de riches "maisons de maître" construites par les riches marchands "marwaris" installés dans la région du Shekhawati (le Nord quoi !!!). Malheureusement la plupart sont abandonnées, même si certaines sont rénovées (occases à saisir 💬). Une pure merveille à découvrir !!!

GhatsIci dans le contexte, c'est tout simplement un ensemble de marches ou gradins qui recouvrent les rives d'un cours d'eau ou les berges des bassins. Ils permettent de descendre au contact de l'eau, souvent sacrée, pour la baignade, les ablutions rituelles ou autres offrandes. A noter aussi les Gaths de crémations (à Benares). Un véritable plaisir, le soir au soleil couchant ou au petit matin pour découvrir des scènes de vie d'un autre temps !!!!! 

Les AblutionsStricto sensus, il s'agit d'une purification de certaines parties du corps avant certains actes religieux, et dans l'hindouisme, l'eau a des pouvoirs de purification (la symbolique de l'eau → cliquez 👀). Si si !!!!

 Les Cénotaphes ❤️Un monument funéraire qui ne contient pas de corps, construit à la mémoire d'une personne ou d'un groupe de personnes (à ne pas confondre avec un mausolée ⚰️). Une formidable découverte pour moi, notamment les cénotaphes royaux Bada Bagh à Jaisalmer (cliquez 👀)

Les Stepwell ❤️appelés aussi "Baolis", les Stepwells (cliquez 👀) sont un véritable trésor architectural. Longtemps menacés d'abandon et de négligence, ces gigantesques puits encadrés de gradins, vieux de près de 2000 ans, pour certains, sont une véritable attraction à ne surtout pas louper...Pêle mêle, on s'y lave, on procède aux bains rituels, on s'y rafraîchi, on y joue, on s'accorde à la vie.

Ici le temps n'a pas de prise et il s'étire avec une incroyable lenteur, loin du chaos de la rue, les gens ont trouve tout simplement un moyen de s'extraire du temps, c'est pour ça qu'ils y sont heureux.

 

Maharadjahs 👳🏼‍♂️➢ Des monarques locaux incarnant les fastes et l'absolu impérial....dans l'imaginaire, on pense aux Lanciers du Bengale, aux bijoux somptueux, à des chasses aux tigres grandioses sur le dos d'éléphants carapacés d'or et des plantations de thé rejoignant l'horizon.

 

Les Castes Des divisions de société en groupes héréditaires, endogames (surtout on se mélange pas !!!) et hiérarchisés. Au plus haut, les Brahmanes ou prêtres, au dessous d'eux les Kshatriyas ou guerriers, puis les Vaishyas, nos amis les marchands, les Shudras, les serviteurs et.......les célèbres Intouchables, laissés en dehors comme des chiens. (cliquez sur les liens 👀).

Quelle idée saugrenue de mettre des curés et des militaires en "haut de l'affiche" ⁉️

Cliquez 👀

Les Turbans du Rajasthanun art de vivre, un raffinement de tout les instants, un apparat qui en dit long sur la personne que vous croisez, sa caste, ce qu'il célèbre ou sa situation sociale,....18 types de turbans pour tout vous dire. Un blog très précis et bien renseigné vous en dit bien plus sur le Turban....vous saurez tout sur cet artifice en cliquant ICI ( lisez bien c'est passionnant  👀)

 

THE END...

 

  • Superficie 🌍 →   342239 km2

  • Décalage Horaire → + 4 h hiver/+ 3 h été.

  • Population 👳🏻‍♀️ 👳🏼‍♂️ 🧕🏼 → 76 millions ha

  • Aéroports → L'aéroport Delhi Indira Gandhi International est à 15 km au sud du centre-ville. Pas de navette ni de bus. Comptez environ 200 roupies pour la course en taxi et 50 roupies en rickshaw (pousse-pousse).

  • Langue → En Inde, il existe 18 langues officielles et plus de 1 600 dialectes dérivés. L'hindi est la plus parlée. L'anglais reste pratique pour communiquer dans tout le pays.

  • Religion 🕌 → L'Inde est largement hindouiste avec 82 % de la population totale. Dans la vallée du Cachemire, la population est en grande majorité musulmane, ainsi que dans la vallée du Suru et à Kargil, au Ladakh.

  • Monnaie 💰  La roupie indienne (INR) ➢ 1 euro = environ entre 75 et 78 roupies

  • Circuler sur place 🚗 🚕 🚙 🚌 → Il est impossible de louer un véhicule sans un chauffeur....c'est, d'après moi, le meilleur moyen de découvrir le Rajasthan à son propre rythme.
    Le train reste aussi un moyen économique et folklorique pour visiter l'Inde. Ceci est très utile dans un pays à la conduite à gauche, aux règles de conduites anarchiques et dont les routes sont souvent en mauvais état et souvent traversées par une véritable arche de Noé.

"Observer la circulation est un excellent indice pour comprendre un peu cette mystérieuse société indienne"
  • Santé Houla !!!  ☠️ 💀  Aucun vaccin n'est exigé. Au quotidien, ne buvez pas d'eau non traitée, fuyez l'eau du robinet (même pour se brosser les dents) et les glaçons (houla !!!). Evitez les légumes non cuits, les glaces et méfiez-vous des jus de fruits coupés avec de l'eau. Pelez les fruits et légumes.

  • Electricité ⚡️ → 220 V dans presque tout le pays. Les prises électriques sont de type européen. Vérifiez tout de même le voltage, avant toute utilisation. Un adaptateur peut être utile.

  • Téléphone 📞 → Pour appeler l'Inde depuis la France, composez le 00 + 91 (indicatif du pays) + (Delhi : 11 ; Jaipur : 141 ; Jodhpur : 291 ; Udaipur : 294 ; Ajmer et Pushkar : 145 ; Jaisalmer : 2992) + le n° du correspondant.O

  • QUAND PARTIR 🚀 La meilleure saison pour visiter l'Inde, du Nord comme du Sud, se situe de mi-novembre (l'automne indien) à fin mars.

 

BON-PLAN ❤️

LISEZ BALBIR est un guide "agréé" qui peut ORGANISER votre séjour, selon vos attentes et en fonction de votre façon de voyager. Il sait façonner un voyage intelligent et plein de surprises, en dehors des sentiers battus surtout si vous prenez la peine de discuter avec lui par Mail.

C'est un GUIDE remarquable, sympathique, nécessaire, si vous voulez tout comprendre du Rajasthan !!!! Intelligent, plein d'humour, cultivé, discret, truculent, c'est le personnage idoine pour découvrir la Rajasthan et toutes ses subtilités, avec ou même sans guide. 

👳🏼‍♂️

 

 

 

 

 

 

 

📪   balbir_205@yahoo.co.in

Mandawa, c'est étrangement le souvenir d'un curieux Resort en dehors de la ville et une marche assez longue dans la campagne environnante pour arriver dans une ville au calme surprenant, rassurée par son histoire riche et prospère. Partout, on peut découvrir des Havelis, ces magnifiques résidences aux fresques éblouissantes, construites par les riches marchands d'étoffes, d'épices ou d'opium....on s'étourdit de tout cet art en liberté....Mandawa est une ville étonnante, mutine, pleine de tranquillité et de richesses historiques.....un charme détonnant tout en discrétion et en affirmation.

A quelques kilomètres, sur le chemin de Bikaner, la ville de Fathepur m'a permis d'assister à un mariage coloré, pudique et enjoué, mieux, d'être accueilli dans une maison pour assister aux préparatifs de la célébration. Un merveilleux moment 

Le charme des troupeaux sur les routes et la découverte des bergers au Turban Rouge, des chefs d'orchestre, véritables maîtres des Cornes, un indice  du rythme d'un pays qui se moque des donneurs de leçons, puis plus loin, toujours sur le chemin de Mandawa, une visite impromptue mais accueillante dans une école "de nantis", le chantre de la compétitivité, aie aie aie, ils veulent fabriquer des Monstres, mais toujours dans la simplicité et les sourires...Ici pas de fierté, pas de suffisance, juste le sens de l'accueil et de la bienvenue. Enfin, nous voilà dans les rues de Mandawa, une ville étonnante au charme digne de sa quiétude, la découverte des Havelis aux peintures stupéfiantes. Déambuler tranquillement au son des oiseaux dans des rues sobres, c'est prendre la température d'un endroit qui a décidé de s'approprier le Temps....
Le charme des troupeaux sur les routes et la découverte des bergers au Turban Rouge, des chefs d'orchestre, véritables maîtres des Cornes, un indice  du rythme d'un pays qui se moque des donneurs de leçons, puis plus loin, toujours sur le chemin de Mandawa, une visite impromptue mais accueillante dans une école "de nantis", le chantre de la compétitivité, aie aie aie, ils veulent fabriquer des Monstres, mais toujours dans la simplicité et les sourires...Ici pas de fierté, pas de suffisance, juste le sens de l'accueil et de la bienvenue. Enfin, nous voilà dans les rues de Mandawa, une ville étonnante au charme digne de sa quiétude, la découverte des Havelis aux peintures stupéfiantes. Déambuler tranquillement au son des oiseaux dans des rues sobres, c'est prendre la température d'un endroit qui a décidé de s'approprier le Temps....
Le charme des troupeaux sur les routes et la découverte des bergers au Turban Rouge, des chefs d'orchestre, véritables maîtres des Cornes, un indice  du rythme d'un pays qui se moque des donneurs de leçons, puis plus loin, toujours sur le chemin de Mandawa, une visite impromptue mais accueillante dans une école "de nantis", le chantre de la compétitivité, aie aie aie, ils veulent fabriquer des Monstres, mais toujours dans la simplicité et les sourires...Ici pas de fierté, pas de suffisance, juste le sens de l'accueil et de la bienvenue. Enfin, nous voilà dans les rues de Mandawa, une ville étonnante au charme digne de sa quiétude, la découverte des Havelis aux peintures stupéfiantes. Déambuler tranquillement au son des oiseaux dans des rues sobres, c'est prendre la température d'un endroit qui a décidé de s'approprier le Temps....
Le charme des troupeaux sur les routes et la découverte des bergers au Turban Rouge, des chefs d'orchestre, véritables maîtres des Cornes, un indice  du rythme d'un pays qui se moque des donneurs de leçons, puis plus loin, toujours sur le chemin de Mandawa, une visite impromptue mais accueillante dans une école "de nantis", le chantre de la compétitivité, aie aie aie, ils veulent fabriquer des Monstres, mais toujours dans la simplicité et les sourires...Ici pas de fierté, pas de suffisance, juste le sens de l'accueil et de la bienvenue. Enfin, nous voilà dans les rues de Mandawa, une ville étonnante au charme digne de sa quiétude, la découverte des Havelis aux peintures stupéfiantes. Déambuler tranquillement au son des oiseaux dans des rues sobres, c'est prendre la température d'un endroit qui a décidé de s'approprier le Temps....
Le charme des troupeaux sur les routes et la découverte des bergers au Turban Rouge, des chefs d'orchestre, véritables maîtres des Cornes, un indice  du rythme d'un pays qui se moque des donneurs de leçons, puis plus loin, toujours sur le chemin de Mandawa, une visite impromptue mais accueillante dans une école "de nantis", le chantre de la compétitivité, aie aie aie, ils veulent fabriquer des Monstres, mais toujours dans la simplicité et les sourires...Ici pas de fierté, pas de suffisance, juste le sens de l'accueil et de la bienvenue. Enfin, nous voilà dans les rues de Mandawa, une ville étonnante au charme digne de sa quiétude, la découverte des Havelis aux peintures stupéfiantes. Déambuler tranquillement au son des oiseaux dans des rues sobres, c'est prendre la température d'un endroit qui a décidé de s'approprier le Temps....
Le charme des troupeaux sur les routes et la découverte des bergers au Turban Rouge, des chefs d'orchestre, véritables maîtres des Cornes, un indice  du rythme d'un pays qui se moque des donneurs de leçons, puis plus loin, toujours sur le chemin de Mandawa, une visite impromptue mais accueillante dans une école "de nantis", le chantre de la compétitivité, aie aie aie, ils veulent fabriquer des Monstres, mais toujours dans la simplicité et les sourires...Ici pas de fierté, pas de suffisance, juste le sens de l'accueil et de la bienvenue. Enfin, nous voilà dans les rues de Mandawa, une ville étonnante au charme digne de sa quiétude, la découverte des Havelis aux peintures stupéfiantes. Déambuler tranquillement au son des oiseaux dans des rues sobres, c'est prendre la température d'un endroit qui a décidé de s'approprier le Temps....
Le charme des troupeaux sur les routes et la découverte des bergers au Turban Rouge, des chefs d'orchestre, véritables maîtres des Cornes, un indice  du rythme d'un pays qui se moque des donneurs de leçons, puis plus loin, toujours sur le chemin de Mandawa, une visite impromptue mais accueillante dans une école "de nantis", le chantre de la compétitivité, aie aie aie, ils veulent fabriquer des Monstres, mais toujours dans la simplicité et les sourires...Ici pas de fierté, pas de suffisance, juste le sens de l'accueil et de la bienvenue. Enfin, nous voilà dans les rues de Mandawa, une ville étonnante au charme digne de sa quiétude, la découverte des Havelis aux peintures stupéfiantes. Déambuler tranquillement au son des oiseaux dans des rues sobres, c'est prendre la température d'un endroit qui a décidé de s'approprier le Temps....
Le charme des troupeaux sur les routes et la découverte des bergers au Turban Rouge, des chefs d'orchestre, véritables maîtres des Cornes, un indice  du rythme d'un pays qui se moque des donneurs de leçons, puis plus loin, toujours sur le chemin de Mandawa, une visite impromptue mais accueillante dans une école "de nantis", le chantre de la compétitivité, aie aie aie, ils veulent fabriquer des Monstres, mais toujours dans la simplicité et les sourires...Ici pas de fierté, pas de suffisance, juste le sens de l'accueil et de la bienvenue. Enfin, nous voilà dans les rues de Mandawa, une ville étonnante au charme digne de sa quiétude, la découverte des Havelis aux peintures stupéfiantes. Déambuler tranquillement au son des oiseaux dans des rues sobres, c'est prendre la température d'un endroit qui a décidé de s'approprier le Temps....
Le charme des troupeaux sur les routes et la découverte des bergers au Turban Rouge, des chefs d'orchestre, véritables maîtres des Cornes, un indice  du rythme d'un pays qui se moque des donneurs de leçons, puis plus loin, toujours sur le chemin de Mandawa, une visite impromptue mais accueillante dans une école "de nantis", le chantre de la compétitivité, aie aie aie, ils veulent fabriquer des Monstres, mais toujours dans la simplicité et les sourires...Ici pas de fierté, pas de suffisance, juste le sens de l'accueil et de la bienvenue. Enfin, nous voilà dans les rues de Mandawa, une ville étonnante au charme digne de sa quiétude, la découverte des Havelis aux peintures stupéfiantes. Déambuler tranquillement au son des oiseaux dans des rues sobres, c'est prendre la température d'un endroit qui a décidé de s'approprier le Temps....
Le charme des troupeaux sur les routes et la découverte des bergers au Turban Rouge, des chefs d'orchestre, véritables maîtres des Cornes, un indice  du rythme d'un pays qui se moque des donneurs de leçons, puis plus loin, toujours sur le chemin de Mandawa, une visite impromptue mais accueillante dans une école "de nantis", le chantre de la compétitivité, aie aie aie, ils veulent fabriquer des Monstres, mais toujours dans la simplicité et les sourires...Ici pas de fierté, pas de suffisance, juste le sens de l'accueil et de la bienvenue. Enfin, nous voilà dans les rues de Mandawa, une ville étonnante au charme digne de sa quiétude, la découverte des Havelis aux peintures stupéfiantes. Déambuler tranquillement au son des oiseaux dans des rues sobres, c'est prendre la température d'un endroit qui a décidé de s'approprier le Temps....
Le charme des troupeaux sur les routes et la découverte des bergers au Turban Rouge, des chefs d'orchestre, véritables maîtres des Cornes, un indice  du rythme d'un pays qui se moque des donneurs de leçons, puis plus loin, toujours sur le chemin de Mandawa, une visite impromptue mais accueillante dans une école "de nantis", le chantre de la compétitivité, aie aie aie, ils veulent fabriquer des Monstres, mais toujours dans la simplicité et les sourires...Ici pas de fierté, pas de suffisance, juste le sens de l'accueil et de la bienvenue. Enfin, nous voilà dans les rues de Mandawa, une ville étonnante au charme digne de sa quiétude, la découverte des Havelis aux peintures stupéfiantes. Déambuler tranquillement au son des oiseaux dans des rues sobres, c'est prendre la température d'un endroit qui a décidé de s'approprier le Temps....
Le charme des troupeaux sur les routes et la découverte des bergers au Turban Rouge, des chefs d'orchestre, véritables maîtres des Cornes, un indice  du rythme d'un pays qui se moque des donneurs de leçons, puis plus loin, toujours sur le chemin de Mandawa, une visite impromptue mais accueillante dans une école "de nantis", le chantre de la compétitivité, aie aie aie, ils veulent fabriquer des Monstres, mais toujours dans la simplicité et les sourires...Ici pas de fierté, pas de suffisance, juste le sens de l'accueil et de la bienvenue. Enfin, nous voilà dans les rues de Mandawa, une ville étonnante au charme digne de sa quiétude, la découverte des Havelis aux peintures stupéfiantes. Déambuler tranquillement au son des oiseaux dans des rues sobres, c'est prendre la température d'un endroit qui a décidé de s'approprier le Temps....
Le charme des troupeaux sur les routes et la découverte des bergers au Turban Rouge, des chefs d'orchestre, véritables maîtres des Cornes, un indice  du rythme d'un pays qui se moque des donneurs de leçons, puis plus loin, toujours sur le chemin de Mandawa, une visite impromptue mais accueillante dans une école "de nantis", le chantre de la compétitivité, aie aie aie, ils veulent fabriquer des Monstres, mais toujours dans la simplicité et les sourires...Ici pas de fierté, pas de suffisance, juste le sens de l'accueil et de la bienvenue. Enfin, nous voilà dans les rues de Mandawa, une ville étonnante au charme digne de sa quiétude, la découverte des Havelis aux peintures stupéfiantes. Déambuler tranquillement au son des oiseaux dans des rues sobres, c'est prendre la température d'un endroit qui a décidé de s'approprier le Temps....
Le charme des troupeaux sur les routes et la découverte des bergers au Turban Rouge, des chefs d'orchestre, véritables maîtres des Cornes, un indice  du rythme d'un pays qui se moque des donneurs de leçons, puis plus loin, toujours sur le chemin de Mandawa, une visite impromptue mais accueillante dans une école "de nantis", le chantre de la compétitivité, aie aie aie, ils veulent fabriquer des Monstres, mais toujours dans la simplicité et les sourires...Ici pas de fierté, pas de suffisance, juste le sens de l'accueil et de la bienvenue. Enfin, nous voilà dans les rues de Mandawa, une ville étonnante au charme digne de sa quiétude, la découverte des Havelis aux peintures stupéfiantes. Déambuler tranquillement au son des oiseaux dans des rues sobres, c'est prendre la température d'un endroit qui a décidé de s'approprier le Temps....
Le charme des troupeaux sur les routes et la découverte des bergers au Turban Rouge, des chefs d'orchestre, véritables maîtres des Cornes, un indice  du rythme d'un pays qui se moque des donneurs de leçons, puis plus loin, toujours sur le chemin de Mandawa, une visite impromptue mais accueillante dans une école "de nantis", le chantre de la compétitivité, aie aie aie, ils veulent fabriquer des Monstres, mais toujours dans la simplicité et les sourires...Ici pas de fierté, pas de suffisance, juste le sens de l'accueil et de la bienvenue. Enfin, nous voilà dans les rues de Mandawa, une ville étonnante au charme digne de sa quiétude, la découverte des Havelis aux peintures stupéfiantes. Déambuler tranquillement au son des oiseaux dans des rues sobres, c'est prendre la température d'un endroit qui a décidé de s'approprier le Temps....
Le charme des troupeaux sur les routes et la découverte des bergers au Turban Rouge, des chefs d'orchestre, véritables maîtres des Cornes, un indice  du rythme d'un pays qui se moque des donneurs de leçons, puis plus loin, toujours sur le chemin de Mandawa, une visite impromptue mais accueillante dans une école "de nantis", le chantre de la compétitivité, aie aie aie, ils veulent fabriquer des Monstres, mais toujours dans la simplicité et les sourires...Ici pas de fierté, pas de suffisance, juste le sens de l'accueil et de la bienvenue. Enfin, nous voilà dans les rues de Mandawa, une ville étonnante au charme digne de sa quiétude, la découverte des Havelis aux peintures stupéfiantes. Déambuler tranquillement au son des oiseaux dans des rues sobres, c'est prendre la température d'un endroit qui a décidé de s'approprier le Temps....
Le charme des troupeaux sur les routes et la découverte des bergers au Turban Rouge, des chefs d'orchestre, véritables maîtres des Cornes, un indice  du rythme d'un pays qui se moque des donneurs de leçons, puis plus loin, toujours sur le chemin de Mandawa, une visite impromptue mais accueillante dans une école "de nantis", le chantre de la compétitivité, aie aie aie, ils veulent fabriquer des Monstres, mais toujours dans la simplicité et les sourires...Ici pas de fierté, pas de suffisance, juste le sens de l'accueil et de la bienvenue. Enfin, nous voilà dans les rues de Mandawa, une ville étonnante au charme digne de sa quiétude, la découverte des Havelis aux peintures stupéfiantes. Déambuler tranquillement au son des oiseaux dans des rues sobres, c'est prendre la température d'un endroit qui a décidé de s'approprier le Temps....
Le charme des troupeaux sur les routes et la découverte des bergers au Turban Rouge, des chefs d'orchestre, véritables maîtres des Cornes, un indice  du rythme d'un pays qui se moque des donneurs de leçons, puis plus loin, toujours sur le chemin de Mandawa, une visite impromptue mais accueillante dans une école "de nantis", le chantre de la compétitivité, aie aie aie, ils veulent fabriquer des Monstres, mais toujours dans la simplicité et les sourires...Ici pas de fierté, pas de suffisance, juste le sens de l'accueil et de la bienvenue. Enfin, nous voilà dans les rues de Mandawa, une ville étonnante au charme digne de sa quiétude, la découverte des Havelis aux peintures stupéfiantes. Déambuler tranquillement au son des oiseaux dans des rues sobres, c'est prendre la température d'un endroit qui a décidé de s'approprier le Temps....
Le charme des troupeaux sur les routes et la découverte des bergers au Turban Rouge, des chefs d'orchestre, véritables maîtres des Cornes, un indice  du rythme d'un pays qui se moque des donneurs de leçons, puis plus loin, toujours sur le chemin de Mandawa, une visite impromptue mais accueillante dans une école "de nantis", le chantre de la compétitivité, aie aie aie, ils veulent fabriquer des Monstres, mais toujours dans la simplicité et les sourires...Ici pas de fierté, pas de suffisance, juste le sens de l'accueil et de la bienvenue. Enfin, nous voilà dans les rues de Mandawa, une ville étonnante au charme digne de sa quiétude, la découverte des Havelis aux peintures stupéfiantes. Déambuler tranquillement au son des oiseaux dans des rues sobres, c'est prendre la température d'un endroit qui a décidé de s'approprier le Temps....
Le charme des troupeaux sur les routes et la découverte des bergers au Turban Rouge, des chefs d'orchestre, véritables maîtres des Cornes, un indice  du rythme d'un pays qui se moque des donneurs de leçons, puis plus loin, toujours sur le chemin de Mandawa, une visite impromptue mais accueillante dans une école "de nantis", le chantre de la compétitivité, aie aie aie, ils veulent fabriquer des Monstres, mais toujours dans la simplicité et les sourires...Ici pas de fierté, pas de suffisance, juste le sens de l'accueil et de la bienvenue. Enfin, nous voilà dans les rues de Mandawa, une ville étonnante au charme digne de sa quiétude, la découverte des Havelis aux peintures stupéfiantes. Déambuler tranquillement au son des oiseaux dans des rues sobres, c'est prendre la température d'un endroit qui a décidé de s'approprier le Temps....
Le charme des troupeaux sur les routes et la découverte des bergers au Turban Rouge, des chefs d'orchestre, véritables maîtres des Cornes, un indice  du rythme d'un pays qui se moque des donneurs de leçons, puis plus loin, toujours sur le chemin de Mandawa, une visite impromptue mais accueillante dans une école "de nantis", le chantre de la compétitivité, aie aie aie, ils veulent fabriquer des Monstres, mais toujours dans la simplicité et les sourires...Ici pas de fierté, pas de suffisance, juste le sens de l'accueil et de la bienvenue. Enfin, nous voilà dans les rues de Mandawa, une ville étonnante au charme digne de sa quiétude, la découverte des Havelis aux peintures stupéfiantes. Déambuler tranquillement au son des oiseaux dans des rues sobres, c'est prendre la température d'un endroit qui a décidé de s'approprier le Temps....
Le charme des troupeaux sur les routes et la découverte des bergers au Turban Rouge, des chefs d'orchestre, véritables maîtres des Cornes, un indice  du rythme d'un pays qui se moque des donneurs de leçons, puis plus loin, toujours sur le chemin de Mandawa, une visite impromptue mais accueillante dans une école "de nantis", le chantre de la compétitivité, aie aie aie, ils veulent fabriquer des Monstres, mais toujours dans la simplicité et les sourires...Ici pas de fierté, pas de suffisance, juste le sens de l'accueil et de la bienvenue. Enfin, nous voilà dans les rues de Mandawa, une ville étonnante au charme digne de sa quiétude, la découverte des Havelis aux peintures stupéfiantes. Déambuler tranquillement au son des oiseaux dans des rues sobres, c'est prendre la température d'un endroit qui a décidé de s'approprier le Temps....
Le charme des troupeaux sur les routes et la découverte des bergers au Turban Rouge, des chefs d'orchestre, véritables maîtres des Cornes, un indice  du rythme d'un pays qui se moque des donneurs de leçons, puis plus loin, toujours sur le chemin de Mandawa, une visite impromptue mais accueillante dans une école "de nantis", le chantre de la compétitivité, aie aie aie, ils veulent fabriquer des Monstres, mais toujours dans la simplicité et les sourires...Ici pas de fierté, pas de suffisance, juste le sens de l'accueil et de la bienvenue. Enfin, nous voilà dans les rues de Mandawa, une ville étonnante au charme digne de sa quiétude, la découverte des Havelis aux peintures stupéfiantes. Déambuler tranquillement au son des oiseaux dans des rues sobres, c'est prendre la température d'un endroit qui a décidé de s'approprier le Temps....
Le charme des troupeaux sur les routes et la découverte des bergers au Turban Rouge, des chefs d'orchestre, véritables maîtres des Cornes, un indice  du rythme d'un pays qui se moque des donneurs de leçons, puis plus loin, toujours sur le chemin de Mandawa, une visite impromptue mais accueillante dans une école "de nantis", le chantre de la compétitivité, aie aie aie, ils veulent fabriquer des Monstres, mais toujours dans la simplicité et les sourires...Ici pas de fierté, pas de suffisance, juste le sens de l'accueil et de la bienvenue. Enfin, nous voilà dans les rues de Mandawa, une ville étonnante au charme digne de sa quiétude, la découverte des Havelis aux peintures stupéfiantes. Déambuler tranquillement au son des oiseaux dans des rues sobres, c'est prendre la température d'un endroit qui a décidé de s'approprier le Temps....
Le charme des troupeaux sur les routes et la découverte des bergers au Turban Rouge, des chefs d'orchestre, véritables maîtres des Cornes, un indice  du rythme d'un pays qui se moque des donneurs de leçons, puis plus loin, toujours sur le chemin de Mandawa, une visite impromptue mais accueillante dans une école "de nantis", le chantre de la compétitivité, aie aie aie, ils veulent fabriquer des Monstres, mais toujours dans la simplicité et les sourires...Ici pas de fierté, pas de suffisance, juste le sens de l'accueil et de la bienvenue. Enfin, nous voilà dans les rues de Mandawa, une ville étonnante au charme digne de sa quiétude, la découverte des Havelis aux peintures stupéfiantes. Déambuler tranquillement au son des oiseaux dans des rues sobres, c'est prendre la température d'un endroit qui a décidé de s'approprier le Temps....

Le charme des troupeaux sur les routes et la découverte des bergers au Turban Rouge, des chefs d'orchestre, véritables maîtres des Cornes, un indice du rythme d'un pays qui se moque des donneurs de leçons, puis plus loin, toujours sur le chemin de Mandawa, une visite impromptue mais accueillante dans une école "de nantis", le chantre de la compétitivité, aie aie aie, ils veulent fabriquer des Monstres, mais toujours dans la simplicité et les sourires...Ici pas de fierté, pas de suffisance, juste le sens de l'accueil et de la bienvenue. Enfin, nous voilà dans les rues de Mandawa, une ville étonnante au charme digne de sa quiétude, la découverte des Havelis aux peintures stupéfiantes. Déambuler tranquillement au son des oiseaux dans des rues sobres, c'est prendre la température d'un endroit qui a décidé de s'approprier le Temps....

La découverte de Fathepur, une ville drapée de lumière et de couleurs dans ma mémoire....Un mariage qui rebondit de couleurs en couleurs, de regards en sourire et de courtoisie en allégeance....J'ai été invité à l'improviste à cette célébration de mariage....un remerciement à travers ces photos pour ces quelques minutes d'hospitalité sincère, inattendue et réconfortante pour l'âme en peine que je suis quelquefois.
La découverte de Fathepur, une ville drapée de lumière et de couleurs dans ma mémoire....Un mariage qui rebondit de couleurs en couleurs, de regards en sourire et de courtoisie en allégeance....J'ai été invité à l'improviste à cette célébration de mariage....un remerciement à travers ces photos pour ces quelques minutes d'hospitalité sincère, inattendue et réconfortante pour l'âme en peine que je suis quelquefois.
La découverte de Fathepur, une ville drapée de lumière et de couleurs dans ma mémoire....Un mariage qui rebondit de couleurs en couleurs, de regards en sourire et de courtoisie en allégeance....J'ai été invité à l'improviste à cette célébration de mariage....un remerciement à travers ces photos pour ces quelques minutes d'hospitalité sincère, inattendue et réconfortante pour l'âme en peine que je suis quelquefois.
La découverte de Fathepur, une ville drapée de lumière et de couleurs dans ma mémoire....Un mariage qui rebondit de couleurs en couleurs, de regards en sourire et de courtoisie en allégeance....J'ai été invité à l'improviste à cette célébration de mariage....un remerciement à travers ces photos pour ces quelques minutes d'hospitalité sincère, inattendue et réconfortante pour l'âme en peine que je suis quelquefois.
La découverte de Fathepur, une ville drapée de lumière et de couleurs dans ma mémoire....Un mariage qui rebondit de couleurs en couleurs, de regards en sourire et de courtoisie en allégeance....J'ai été invité à l'improviste à cette célébration de mariage....un remerciement à travers ces photos pour ces quelques minutes d'hospitalité sincère, inattendue et réconfortante pour l'âme en peine que je suis quelquefois.
La découverte de Fathepur, une ville drapée de lumière et de couleurs dans ma mémoire....Un mariage qui rebondit de couleurs en couleurs, de regards en sourire et de courtoisie en allégeance....J'ai été invité à l'improviste à cette célébration de mariage....un remerciement à travers ces photos pour ces quelques minutes d'hospitalité sincère, inattendue et réconfortante pour l'âme en peine que je suis quelquefois.
La découverte de Fathepur, une ville drapée de lumière et de couleurs dans ma mémoire....Un mariage qui rebondit de couleurs en couleurs, de regards en sourire et de courtoisie en allégeance....J'ai été invité à l'improviste à cette célébration de mariage....un remerciement à travers ces photos pour ces quelques minutes d'hospitalité sincère, inattendue et réconfortante pour l'âme en peine que je suis quelquefois.
La découverte de Fathepur, une ville drapée de lumière et de couleurs dans ma mémoire....Un mariage qui rebondit de couleurs en couleurs, de regards en sourire et de courtoisie en allégeance....J'ai été invité à l'improviste à cette célébration de mariage....un remerciement à travers ces photos pour ces quelques minutes d'hospitalité sincère, inattendue et réconfortante pour l'âme en peine que je suis quelquefois.
La découverte de Fathepur, une ville drapée de lumière et de couleurs dans ma mémoire....Un mariage qui rebondit de couleurs en couleurs, de regards en sourire et de courtoisie en allégeance....J'ai été invité à l'improviste à cette célébration de mariage....un remerciement à travers ces photos pour ces quelques minutes d'hospitalité sincère, inattendue et réconfortante pour l'âme en peine que je suis quelquefois.
La découverte de Fathepur, une ville drapée de lumière et de couleurs dans ma mémoire....Un mariage qui rebondit de couleurs en couleurs, de regards en sourire et de courtoisie en allégeance....J'ai été invité à l'improviste à cette célébration de mariage....un remerciement à travers ces photos pour ces quelques minutes d'hospitalité sincère, inattendue et réconfortante pour l'âme en peine que je suis quelquefois.
La découverte de Fathepur, une ville drapée de lumière et de couleurs dans ma mémoire....Un mariage qui rebondit de couleurs en couleurs, de regards en sourire et de courtoisie en allégeance....J'ai été invité à l'improviste à cette célébration de mariage....un remerciement à travers ces photos pour ces quelques minutes d'hospitalité sincère, inattendue et réconfortante pour l'âme en peine que je suis quelquefois.
La découverte de Fathepur, une ville drapée de lumière et de couleurs dans ma mémoire....Un mariage qui rebondit de couleurs en couleurs, de regards en sourire et de courtoisie en allégeance....J'ai été invité à l'improviste à cette célébration de mariage....un remerciement à travers ces photos pour ces quelques minutes d'hospitalité sincère, inattendue et réconfortante pour l'âme en peine que je suis quelquefois.
La découverte de Fathepur, une ville drapée de lumière et de couleurs dans ma mémoire....Un mariage qui rebondit de couleurs en couleurs, de regards en sourire et de courtoisie en allégeance....J'ai été invité à l'improviste à cette célébration de mariage....un remerciement à travers ces photos pour ces quelques minutes d'hospitalité sincère, inattendue et réconfortante pour l'âme en peine que je suis quelquefois.
La découverte de Fathepur, une ville drapée de lumière et de couleurs dans ma mémoire....Un mariage qui rebondit de couleurs en couleurs, de regards en sourire et de courtoisie en allégeance....J'ai été invité à l'improviste à cette célébration de mariage....un remerciement à travers ces photos pour ces quelques minutes d'hospitalité sincère, inattendue et réconfortante pour l'âme en peine que je suis quelquefois.

La découverte de Fathepur, une ville drapée de lumière et de couleurs dans ma mémoire....Un mariage qui rebondit de couleurs en couleurs, de regards en sourire et de courtoisie en allégeance....J'ai été invité à l'improviste à cette célébration de mariage....un remerciement à travers ces photos pour ces quelques minutes d'hospitalité sincère, inattendue et réconfortante pour l'âme en peine que je suis quelquefois.

 

Bikaner, une ville intéressante, au coeur du désert du Thar, pour l'étrange confrontation entre un Temple et un Fort ou le corps et l'esprit de l'Inde semblent réunis, à quelques lieux de là, dans une parfaite harmonie...un mélange subtil de l'empreinte coloniale occidentale, pragmatique, angulaire et orgueilleuse, une force de conviction que l'on retrouve dans les lignes du fort Junkagarh, puis le temple Karni Mata à Deshnok, réfugié dans l'invisible de l'esprit avec une vénération sans faille pour les rats, qui vous accueillent humblement dans leur paradis d'âmes réincarnées 🐁. 

C'est aussi la découverte des "fameux" mariages indiens et cette exubérance décrite dans les livres, un défilé de couleurs et de bruit, une ostentation extrême qui jure avec les visages éteints des mariés, complètement dépassés par ce raz de marée sur leur vie et leur dénégation.

Des Rats, des Pigeons, une perruche et des Monarques, le passé s'amuse du présent et s'invite au bal....au milieu de tout il y a vous, il ya moi et un mariage délirant d'emphase dans une rue abandonnée à la lumière des spots et des guirlandes de toutes sortes, une parade de chef d'état, une poussée d'adrénaline comme pour se déculpabiliser de l'après....
Des Rats, des Pigeons, une perruche et des Monarques, le passé s'amuse du présent et s'invite au bal....au milieu de tout il y a vous, il ya moi et un mariage délirant d'emphase dans une rue abandonnée à la lumière des spots et des guirlandes de toutes sortes, une parade de chef d'état, une poussée d'adrénaline comme pour se déculpabiliser de l'après....
Des Rats, des Pigeons, une perruche et des Monarques, le passé s'amuse du présent et s'invite au bal....au milieu de tout il y a vous, il ya moi et un mariage délirant d'emphase dans une rue abandonnée à la lumière des spots et des guirlandes de toutes sortes, une parade de chef d'état, une poussée d'adrénaline comme pour se déculpabiliser de l'après....
Des Rats, des Pigeons, une perruche et des Monarques, le passé s'amuse du présent et s'invite au bal....au milieu de tout il y a vous, il ya moi et un mariage délirant d'emphase dans une rue abandonnée à la lumière des spots et des guirlandes de toutes sortes, une parade de chef d'état, une poussée d'adrénaline comme pour se déculpabiliser de l'après....
Des Rats, des Pigeons, une perruche et des Monarques, le passé s'amuse du présent et s'invite au bal....au milieu de tout il y a vous, il ya moi et un mariage délirant d'emphase dans une rue abandonnée à la lumière des spots et des guirlandes de toutes sortes, une parade de chef d'état, une poussée d'adrénaline comme pour se déculpabiliser de l'après....
Des Rats, des Pigeons, une perruche et des Monarques, le passé s'amuse du présent et s'invite au bal....au milieu de tout il y a vous, il ya moi et un mariage délirant d'emphase dans une rue abandonnée à la lumière des spots et des guirlandes de toutes sortes, une parade de chef d'état, une poussée d'adrénaline comme pour se déculpabiliser de l'après....
Des Rats, des Pigeons, une perruche et des Monarques, le passé s'amuse du présent et s'invite au bal....au milieu de tout il y a vous, il ya moi et un mariage délirant d'emphase dans une rue abandonnée à la lumière des spots et des guirlandes de toutes sortes, une parade de chef d'état, une poussée d'adrénaline comme pour se déculpabiliser de l'après....
Des Rats, des Pigeons, une perruche et des Monarques, le passé s'amuse du présent et s'invite au bal....au milieu de tout il y a vous, il ya moi et un mariage délirant d'emphase dans une rue abandonnée à la lumière des spots et des guirlandes de toutes sortes, une parade de chef d'état, une poussée d'adrénaline comme pour se déculpabiliser de l'après....
Des Rats, des Pigeons, une perruche et des Monarques, le passé s'amuse du présent et s'invite au bal....au milieu de tout il y a vous, il ya moi et un mariage délirant d'emphase dans une rue abandonnée à la lumière des spots et des guirlandes de toutes sortes, une parade de chef d'état, une poussée d'adrénaline comme pour se déculpabiliser de l'après....
Des Rats, des Pigeons, une perruche et des Monarques, le passé s'amuse du présent et s'invite au bal....au milieu de tout il y a vous, il ya moi et un mariage délirant d'emphase dans une rue abandonnée à la lumière des spots et des guirlandes de toutes sortes, une parade de chef d'état, une poussée d'adrénaline comme pour se déculpabiliser de l'après....
Des Rats, des Pigeons, une perruche et des Monarques, le passé s'amuse du présent et s'invite au bal....au milieu de tout il y a vous, il ya moi et un mariage délirant d'emphase dans une rue abandonnée à la lumière des spots et des guirlandes de toutes sortes, une parade de chef d'état, une poussée d'adrénaline comme pour se déculpabiliser de l'après....
Des Rats, des Pigeons, une perruche et des Monarques, le passé s'amuse du présent et s'invite au bal....au milieu de tout il y a vous, il ya moi et un mariage délirant d'emphase dans une rue abandonnée à la lumière des spots et des guirlandes de toutes sortes, une parade de chef d'état, une poussée d'adrénaline comme pour se déculpabiliser de l'après....
Des Rats, des Pigeons, une perruche et des Monarques, le passé s'amuse du présent et s'invite au bal....au milieu de tout il y a vous, il ya moi et un mariage délirant d'emphase dans une rue abandonnée à la lumière des spots et des guirlandes de toutes sortes, une parade de chef d'état, une poussée d'adrénaline comme pour se déculpabiliser de l'après....
Des Rats, des Pigeons, une perruche et des Monarques, le passé s'amuse du présent et s'invite au bal....au milieu de tout il y a vous, il ya moi et un mariage délirant d'emphase dans une rue abandonnée à la lumière des spots et des guirlandes de toutes sortes, une parade de chef d'état, une poussée d'adrénaline comme pour se déculpabiliser de l'après....
Des Rats, des Pigeons, une perruche et des Monarques, le passé s'amuse du présent et s'invite au bal....au milieu de tout il y a vous, il ya moi et un mariage délirant d'emphase dans une rue abandonnée à la lumière des spots et des guirlandes de toutes sortes, une parade de chef d'état, une poussée d'adrénaline comme pour se déculpabiliser de l'après....
Des Rats, des Pigeons, une perruche et des Monarques, le passé s'amuse du présent et s'invite au bal....au milieu de tout il y a vous, il ya moi et un mariage délirant d'emphase dans une rue abandonnée à la lumière des spots et des guirlandes de toutes sortes, une parade de chef d'état, une poussée d'adrénaline comme pour se déculpabiliser de l'après....
Des Rats, des Pigeons, une perruche et des Monarques, le passé s'amuse du présent et s'invite au bal....au milieu de tout il y a vous, il ya moi et un mariage délirant d'emphase dans une rue abandonnée à la lumière des spots et des guirlandes de toutes sortes, une parade de chef d'état, une poussée d'adrénaline comme pour se déculpabiliser de l'après....
Des Rats, des Pigeons, une perruche et des Monarques, le passé s'amuse du présent et s'invite au bal....au milieu de tout il y a vous, il ya moi et un mariage délirant d'emphase dans une rue abandonnée à la lumière des spots et des guirlandes de toutes sortes, une parade de chef d'état, une poussée d'adrénaline comme pour se déculpabiliser de l'après....
Des Rats, des Pigeons, une perruche et des Monarques, le passé s'amuse du présent et s'invite au bal....au milieu de tout il y a vous, il ya moi et un mariage délirant d'emphase dans une rue abandonnée à la lumière des spots et des guirlandes de toutes sortes, une parade de chef d'état, une poussée d'adrénaline comme pour se déculpabiliser de l'après....
Des Rats, des Pigeons, une perruche et des Monarques, le passé s'amuse du présent et s'invite au bal....au milieu de tout il y a vous, il ya moi et un mariage délirant d'emphase dans une rue abandonnée à la lumière des spots et des guirlandes de toutes sortes, une parade de chef d'état, une poussée d'adrénaline comme pour se déculpabiliser de l'après....
Des Rats, des Pigeons, une perruche et des Monarques, le passé s'amuse du présent et s'invite au bal....au milieu de tout il y a vous, il ya moi et un mariage délirant d'emphase dans une rue abandonnée à la lumière des spots et des guirlandes de toutes sortes, une parade de chef d'état, une poussée d'adrénaline comme pour se déculpabiliser de l'après....
Des Rats, des Pigeons, une perruche et des Monarques, le passé s'amuse du présent et s'invite au bal....au milieu de tout il y a vous, il ya moi et un mariage délirant d'emphase dans une rue abandonnée à la lumière des spots et des guirlandes de toutes sortes, une parade de chef d'état, une poussée d'adrénaline comme pour se déculpabiliser de l'après....
Des Rats, des Pigeons, une perruche et des Monarques, le passé s'amuse du présent et s'invite au bal....au milieu de tout il y a vous, il ya moi et un mariage délirant d'emphase dans une rue abandonnée à la lumière des spots et des guirlandes de toutes sortes, une parade de chef d'état, une poussée d'adrénaline comme pour se déculpabiliser de l'après....
Des Rats, des Pigeons, une perruche et des Monarques, le passé s'amuse du présent et s'invite au bal....au milieu de tout il y a vous, il ya moi et un mariage délirant d'emphase dans une rue abandonnée à la lumière des spots et des guirlandes de toutes sortes, une parade de chef d'état, une poussée d'adrénaline comme pour se déculpabiliser de l'après....

Des Rats, des Pigeons, une perruche et des Monarques, le passé s'amuse du présent et s'invite au bal....au milieu de tout il y a vous, il ya moi et un mariage délirant d'emphase dans une rue abandonnée à la lumière des spots et des guirlandes de toutes sortes, une parade de chef d'état, une poussée d'adrénaline comme pour se déculpabiliser de l'après....

"Vous agissez sur un segment et vous rompez l'équilibre d'un autre segment. ...vous brisez l'équilibre naturel et fragilisez les choses !!!!. Si vous laissez l'équilibre se faire sans trop d'intervention, vous obtenez l'équilibre naturel, celui de la Nature...c'est cela la Synergie, laisser tout simplement les fluides contrariants et contrariés s'épouser les uns les autres..."

Réflexion sur le chemin de Jaisalmer

ORIGINAL 👀(pour nous, occidentaux bien sûr ⛑🏥💊)

Sur la route de Jaisalmer, un étrange hôpital en bord de route pour les vaches en difficulté, malades ou diminuées........cancer, accident de la route, malformation, la vache est au centre de toutes les soins et bénéficie d'une attention touchante, attendrissante qui lui confère un certain charme.

 

Danesh, mon guide se montre dubitatif ............

Et au milieu de tout ça, entretenues et rassurées, choyées et aimées, nos amies les bovidés sont au paradis de la Corne.

 

Tout ce qui a trait à la vache m'émeut

Vincent Roca (Humoriste et écrivain)

Jaisalmer, c'est le désert et le Pakistan à portée de main, enfin 100 kms quand même....ce sont les premiers frémissements d'une histoire pleine de rivalité et d'incompréhension entre le Pakistan et l'Inde. Une querelle et un contexte que l'on saisit et que l'on comprend petit à petit, surtout au moment où j'y étais, sous fond de suprématie et de testostérone géopolitique.

Jaisalmer c'est surtout le souvenir intriguant de Bada Bagh, situé juste en dehors de la ville, un ensemble de cénotaphes royaux des Maharadjahs de Jaisalmer. La lumière du soir et la présence surréaliste des éoliennes environnantes m'ont donné, le soir venu, un moment de vie d'une grande poésie.

Je resterai courtois sur l'épisode du désert, un moment légèrement absurde, un intervalle touristique et hypocrite que je déteste au plus haut point....surtout quand vous avez connu la noblesse du désert de Namibie (cliquez 👀)

 

Si ma mémoire est bonne, le seul fort habité au monde avec un quart des habitants qui y logent. Quelques Havelis merveilleux et une ville qui respire le passé, la stratégie et l'Histoire des marchands....la vie dans le désert, le croisement des négociants et les conflits géopolitiques...asseyez vous, écoutez le silence vous parler et vous rejoindrez la légende du site de Petra....
Si ma mémoire est bonne, le seul fort habité au monde avec un quart des habitants qui y logent. Quelques Havelis merveilleux et une ville qui respire le passé, la stratégie et l'Histoire des marchands....la vie dans le désert, le croisement des négociants et les conflits géopolitiques...asseyez vous, écoutez le silence vous parler et vous rejoindrez la légende du site de Petra....
Si ma mémoire est bonne, le seul fort habité au monde avec un quart des habitants qui y logent. Quelques Havelis merveilleux et une ville qui respire le passé, la stratégie et l'Histoire des marchands....la vie dans le désert, le croisement des négociants et les conflits géopolitiques...asseyez vous, écoutez le silence vous parler et vous rejoindrez la légende du site de Petra....
Si ma mémoire est bonne, le seul fort habité au monde avec un quart des habitants qui y logent. Quelques Havelis merveilleux et une ville qui respire le passé, la stratégie et l'Histoire des marchands....la vie dans le désert, le croisement des négociants et les conflits géopolitiques...asseyez vous, écoutez le silence vous parler et vous rejoindrez la légende du site de Petra....
Si ma mémoire est bonne, le seul fort habité au monde avec un quart des habitants qui y logent. Quelques Havelis merveilleux et une ville qui respire le passé, la stratégie et l'Histoire des marchands....la vie dans le désert, le croisement des négociants et les conflits géopolitiques...asseyez vous, écoutez le silence vous parler et vous rejoindrez la légende du site de Petra....
Si ma mémoire est bonne, le seul fort habité au monde avec un quart des habitants qui y logent. Quelques Havelis merveilleux et une ville qui respire le passé, la stratégie et l'Histoire des marchands....la vie dans le désert, le croisement des négociants et les conflits géopolitiques...asseyez vous, écoutez le silence vous parler et vous rejoindrez la légende du site de Petra....
Si ma mémoire est bonne, le seul fort habité au monde avec un quart des habitants qui y logent. Quelques Havelis merveilleux et une ville qui respire le passé, la stratégie et l'Histoire des marchands....la vie dans le désert, le croisement des négociants et les conflits géopolitiques...asseyez vous, écoutez le silence vous parler et vous rejoindrez la légende du site de Petra....
Si ma mémoire est bonne, le seul fort habité au monde avec un quart des habitants qui y logent. Quelques Havelis merveilleux et une ville qui respire le passé, la stratégie et l'Histoire des marchands....la vie dans le désert, le croisement des négociants et les conflits géopolitiques...asseyez vous, écoutez le silence vous parler et vous rejoindrez la légende du site de Petra....
Si ma mémoire est bonne, le seul fort habité au monde avec un quart des habitants qui y logent. Quelques Havelis merveilleux et une ville qui respire le passé, la stratégie et l'Histoire des marchands....la vie dans le désert, le croisement des négociants et les conflits géopolitiques...asseyez vous, écoutez le silence vous parler et vous rejoindrez la légende du site de Petra....
Si ma mémoire est bonne, le seul fort habité au monde avec un quart des habitants qui y logent. Quelques Havelis merveilleux et une ville qui respire le passé, la stratégie et l'Histoire des marchands....la vie dans le désert, le croisement des négociants et les conflits géopolitiques...asseyez vous, écoutez le silence vous parler et vous rejoindrez la légende du site de Petra....
Si ma mémoire est bonne, le seul fort habité au monde avec un quart des habitants qui y logent. Quelques Havelis merveilleux et une ville qui respire le passé, la stratégie et l'Histoire des marchands....la vie dans le désert, le croisement des négociants et les conflits géopolitiques...asseyez vous, écoutez le silence vous parler et vous rejoindrez la légende du site de Petra....
Si ma mémoire est bonne, le seul fort habité au monde avec un quart des habitants qui y logent. Quelques Havelis merveilleux et une ville qui respire le passé, la stratégie et l'Histoire des marchands....la vie dans le désert, le croisement des négociants et les conflits géopolitiques...asseyez vous, écoutez le silence vous parler et vous rejoindrez la légende du site de Petra....
Si ma mémoire est bonne, le seul fort habité au monde avec un quart des habitants qui y logent. Quelques Havelis merveilleux et une ville qui respire le passé, la stratégie et l'Histoire des marchands....la vie dans le désert, le croisement des négociants et les conflits géopolitiques...asseyez vous, écoutez le silence vous parler et vous rejoindrez la légende du site de Petra....
Si ma mémoire est bonne, le seul fort habité au monde avec un quart des habitants qui y logent. Quelques Havelis merveilleux et une ville qui respire le passé, la stratégie et l'Histoire des marchands....la vie dans le désert, le croisement des négociants et les conflits géopolitiques...asseyez vous, écoutez le silence vous parler et vous rejoindrez la légende du site de Petra....
Si ma mémoire est bonne, le seul fort habité au monde avec un quart des habitants qui y logent. Quelques Havelis merveilleux et une ville qui respire le passé, la stratégie et l'Histoire des marchands....la vie dans le désert, le croisement des négociants et les conflits géopolitiques...asseyez vous, écoutez le silence vous parler et vous rejoindrez la légende du site de Petra....
Si ma mémoire est bonne, le seul fort habité au monde avec un quart des habitants qui y logent. Quelques Havelis merveilleux et une ville qui respire le passé, la stratégie et l'Histoire des marchands....la vie dans le désert, le croisement des négociants et les conflits géopolitiques...asseyez vous, écoutez le silence vous parler et vous rejoindrez la légende du site de Petra....
Si ma mémoire est bonne, le seul fort habité au monde avec un quart des habitants qui y logent. Quelques Havelis merveilleux et une ville qui respire le passé, la stratégie et l'Histoire des marchands....la vie dans le désert, le croisement des négociants et les conflits géopolitiques...asseyez vous, écoutez le silence vous parler et vous rejoindrez la légende du site de Petra....
Si ma mémoire est bonne, le seul fort habité au monde avec un quart des habitants qui y logent. Quelques Havelis merveilleux et une ville qui respire le passé, la stratégie et l'Histoire des marchands....la vie dans le désert, le croisement des négociants et les conflits géopolitiques...asseyez vous, écoutez le silence vous parler et vous rejoindrez la légende du site de Petra....
Si ma mémoire est bonne, le seul fort habité au monde avec un quart des habitants qui y logent. Quelques Havelis merveilleux et une ville qui respire le passé, la stratégie et l'Histoire des marchands....la vie dans le désert, le croisement des négociants et les conflits géopolitiques...asseyez vous, écoutez le silence vous parler et vous rejoindrez la légende du site de Petra....
Si ma mémoire est bonne, le seul fort habité au monde avec un quart des habitants qui y logent. Quelques Havelis merveilleux et une ville qui respire le passé, la stratégie et l'Histoire des marchands....la vie dans le désert, le croisement des négociants et les conflits géopolitiques...asseyez vous, écoutez le silence vous parler et vous rejoindrez la légende du site de Petra....

Si ma mémoire est bonne, le seul fort habité au monde avec un quart des habitants qui y logent. Quelques Havelis merveilleux et une ville qui respire le passé, la stratégie et l'Histoire des marchands....la vie dans le désert, le croisement des négociants et les conflits géopolitiques...asseyez vous, écoutez le silence vous parler et vous rejoindrez la légende du site de Petra....

Bada Bagh, en fin de journée c'est une sacrée révélation que ces temples vides de toutes chair humaine, au milieu de nulle part...des éoliennes qui s'amusent du contraste et donnent au paysage un côté iconoclaste que j'ai particulièrement aimé....tout en haut derrière le passé, un plaisir d'assister à un match de Criquet au pied des maîtres du vent et s'émerveiller des joueurs remplis de motivation et d'application peu soucieux de leur environnement. Des moments remplis d'inattendus qui nourrissent l'âme d'une agréable soif de vivre.
Bada Bagh, en fin de journée c'est une sacrée révélation que ces temples vides de toutes chair humaine, au milieu de nulle part...des éoliennes qui s'amusent du contraste et donnent au paysage un côté iconoclaste que j'ai particulièrement aimé....tout en haut derrière le passé, un plaisir d'assister à un match de Criquet au pied des maîtres du vent et s'émerveiller des joueurs remplis de motivation et d'application peu soucieux de leur environnement. Des moments remplis d'inattendus qui nourrissent l'âme d'une agréable soif de vivre.
Bada Bagh, en fin de journée c'est une sacrée révélation que ces temples vides de toutes chair humaine, au milieu de nulle part...des éoliennes qui s'amusent du contraste et donnent au paysage un côté iconoclaste que j'ai particulièrement aimé....tout en haut derrière le passé, un plaisir d'assister à un match de Criquet au pied des maîtres du vent et s'émerveiller des joueurs remplis de motivation et d'application peu soucieux de leur environnement. Des moments remplis d'inattendus qui nourrissent l'âme d'une agréable soif de vivre.
Bada Bagh, en fin de journée c'est une sacrée révélation que ces temples vides de toutes chair humaine, au milieu de nulle part...des éoliennes qui s'amusent du contraste et donnent au paysage un côté iconoclaste que j'ai particulièrement aimé....tout en haut derrière le passé, un plaisir d'assister à un match de Criquet au pied des maîtres du vent et s'émerveiller des joueurs remplis de motivation et d'application peu soucieux de leur environnement. Des moments remplis d'inattendus qui nourrissent l'âme d'une agréable soif de vivre.
Bada Bagh, en fin de journée c'est une sacrée révélation que ces temples vides de toutes chair humaine, au milieu de nulle part...des éoliennes qui s'amusent du contraste et donnent au paysage un côté iconoclaste que j'ai particulièrement aimé....tout en haut derrière le passé, un plaisir d'assister à un match de Criquet au pied des maîtres du vent et s'émerveiller des joueurs remplis de motivation et d'application peu soucieux de leur environnement. Des moments remplis d'inattendus qui nourrissent l'âme d'une agréable soif de vivre.
Bada Bagh, en fin de journée c'est une sacrée révélation que ces temples vides de toutes chair humaine, au milieu de nulle part...des éoliennes qui s'amusent du contraste et donnent au paysage un côté iconoclaste que j'ai particulièrement aimé....tout en haut derrière le passé, un plaisir d'assister à un match de Criquet au pied des maîtres du vent et s'émerveiller des joueurs remplis de motivation et d'application peu soucieux de leur environnement. Des moments remplis d'inattendus qui nourrissent l'âme d'une agréable soif de vivre.
Bada Bagh, en fin de journée c'est une sacrée révélation que ces temples vides de toutes chair humaine, au milieu de nulle part...des éoliennes qui s'amusent du contraste et donnent au paysage un côté iconoclaste que j'ai particulièrement aimé....tout en haut derrière le passé, un plaisir d'assister à un match de Criquet au pied des maîtres du vent et s'émerveiller des joueurs remplis de motivation et d'application peu soucieux de leur environnement. Des moments remplis d'inattendus qui nourrissent l'âme d'une agréable soif de vivre.
Bada Bagh, en fin de journée c'est une sacrée révélation que ces temples vides de toutes chair humaine, au milieu de nulle part...des éoliennes qui s'amusent du contraste et donnent au paysage un côté iconoclaste que j'ai particulièrement aimé....tout en haut derrière le passé, un plaisir d'assister à un match de Criquet au pied des maîtres du vent et s'émerveiller des joueurs remplis de motivation et d'application peu soucieux de leur environnement. Des moments remplis d'inattendus qui nourrissent l'âme d'une agréable soif de vivre.
Bada Bagh, en fin de journée c'est une sacrée révélation que ces temples vides de toutes chair humaine, au milieu de nulle part...des éoliennes qui s'amusent du contraste et donnent au paysage un côté iconoclaste que j'ai particulièrement aimé....tout en haut derrière le passé, un plaisir d'assister à un match de Criquet au pied des maîtres du vent et s'émerveiller des joueurs remplis de motivation et d'application peu soucieux de leur environnement. Des moments remplis d'inattendus qui nourrissent l'âme d'une agréable soif de vivre.
Bada Bagh, en fin de journée c'est une sacrée révélation que ces temples vides de toutes chair humaine, au milieu de nulle part...des éoliennes qui s'amusent du contraste et donnent au paysage un côté iconoclaste que j'ai particulièrement aimé....tout en haut derrière le passé, un plaisir d'assister à un match de Criquet au pied des maîtres du vent et s'émerveiller des joueurs remplis de motivation et d'application peu soucieux de leur environnement. Des moments remplis d'inattendus qui nourrissent l'âme d'une agréable soif de vivre.
Bada Bagh, en fin de journée c'est une sacrée révélation que ces temples vides de toutes chair humaine, au milieu de nulle part...des éoliennes qui s'amusent du contraste et donnent au paysage un côté iconoclaste que j'ai particulièrement aimé....tout en haut derrière le passé, un plaisir d'assister à un match de Criquet au pied des maîtres du vent et s'émerveiller des joueurs remplis de motivation et d'application peu soucieux de leur environnement. Des moments remplis d'inattendus qui nourrissent l'âme d'une agréable soif de vivre.
Bada Bagh, en fin de journée c'est une sacrée révélation que ces temples vides de toutes chair humaine, au milieu de nulle part...des éoliennes qui s'amusent du contraste et donnent au paysage un côté iconoclaste que j'ai particulièrement aimé....tout en haut derrière le passé, un plaisir d'assister à un match de Criquet au pied des maîtres du vent et s'émerveiller des joueurs remplis de motivation et d'application peu soucieux de leur environnement. Des moments remplis d'inattendus qui nourrissent l'âme d'une agréable soif de vivre.
Bada Bagh, en fin de journée c'est une sacrée révélation que ces temples vides de toutes chair humaine, au milieu de nulle part...des éoliennes qui s'amusent du contraste et donnent au paysage un côté iconoclaste que j'ai particulièrement aimé....tout en haut derrière le passé, un plaisir d'assister à un match de Criquet au pied des maîtres du vent et s'émerveiller des joueurs remplis de motivation et d'application peu soucieux de leur environnement. Des moments remplis d'inattendus qui nourrissent l'âme d'une agréable soif de vivre.
Bada Bagh, en fin de journée c'est une sacrée révélation que ces temples vides de toutes chair humaine, au milieu de nulle part...des éoliennes qui s'amusent du contraste et donnent au paysage un côté iconoclaste que j'ai particulièrement aimé....tout en haut derrière le passé, un plaisir d'assister à un match de Criquet au pied des maîtres du vent et s'émerveiller des joueurs remplis de motivation et d'application peu soucieux de leur environnement. Des moments remplis d'inattendus qui nourrissent l'âme d'une agréable soif de vivre.
Bada Bagh, en fin de journée c'est une sacrée révélation que ces temples vides de toutes chair humaine, au milieu de nulle part...des éoliennes qui s'amusent du contraste et donnent au paysage un côté iconoclaste que j'ai particulièrement aimé....tout en haut derrière le passé, un plaisir d'assister à un match de Criquet au pied des maîtres du vent et s'émerveiller des joueurs remplis de motivation et d'application peu soucieux de leur environnement. Des moments remplis d'inattendus qui nourrissent l'âme d'une agréable soif de vivre.
Bada Bagh, en fin de journée c'est une sacrée révélation que ces temples vides de toutes chair humaine, au milieu de nulle part...des éoliennes qui s'amusent du contraste et donnent au paysage un côté iconoclaste que j'ai particulièrement aimé....tout en haut derrière le passé, un plaisir d'assister à un match de Criquet au pied des maîtres du vent et s'émerveiller des joueurs remplis de motivation et d'application peu soucieux de leur environnement. Des moments remplis d'inattendus qui nourrissent l'âme d'une agréable soif de vivre.
Bada Bagh, en fin de journée c'est une sacrée révélation que ces temples vides de toutes chair humaine, au milieu de nulle part...des éoliennes qui s'amusent du contraste et donnent au paysage un côté iconoclaste que j'ai particulièrement aimé....tout en haut derrière le passé, un plaisir d'assister à un match de Criquet au pied des maîtres du vent et s'émerveiller des joueurs remplis de motivation et d'application peu soucieux de leur environnement. Des moments remplis d'inattendus qui nourrissent l'âme d'une agréable soif de vivre.
Bada Bagh, en fin de journée c'est une sacrée révélation que ces temples vides de toutes chair humaine, au milieu de nulle part...des éoliennes qui s'amusent du contraste et donnent au paysage un côté iconoclaste que j'ai particulièrement aimé....tout en haut derrière le passé, un plaisir d'assister à un match de Criquet au pied des maîtres du vent et s'émerveiller des joueurs remplis de motivation et d'application peu soucieux de leur environnement. Des moments remplis d'inattendus qui nourrissent l'âme d'une agréable soif de vivre.
Bada Bagh, en fin de journée c'est une sacrée révélation que ces temples vides de toutes chair humaine, au milieu de nulle part...des éoliennes qui s'amusent du contraste et donnent au paysage un côté iconoclaste que j'ai particulièrement aimé....tout en haut derrière le passé, un plaisir d'assister à un match de Criquet au pied des maîtres du vent et s'émerveiller des joueurs remplis de motivation et d'application peu soucieux de leur environnement. Des moments remplis d'inattendus qui nourrissent l'âme d'une agréable soif de vivre.
Bada Bagh, en fin de journée c'est une sacrée révélation que ces temples vides de toutes chair humaine, au milieu de nulle part...des éoliennes qui s'amusent du contraste et donnent au paysage un côté iconoclaste que j'ai particulièrement aimé....tout en haut derrière le passé, un plaisir d'assister à un match de Criquet au pied des maîtres du vent et s'émerveiller des joueurs remplis de motivation et d'application peu soucieux de leur environnement. Des moments remplis d'inattendus qui nourrissent l'âme d'une agréable soif de vivre.

Bada Bagh, en fin de journée c'est une sacrée révélation que ces temples vides de toutes chair humaine, au milieu de nulle part...des éoliennes qui s'amusent du contraste et donnent au paysage un côté iconoclaste que j'ai particulièrement aimé....tout en haut derrière le passé, un plaisir d'assister à un match de Criquet au pied des maîtres du vent et s'émerveiller des joueurs remplis de motivation et d'application peu soucieux de leur environnement. Des moments remplis d'inattendus qui nourrissent l'âme d'une agréable soif de vivre.

Le désert....enfin ils ont osé appeler ça le désert....le Mourillon (c'est où ?) du Rajasthan, le parangon de l'Aventure...on dirait du sable importé pour les gogos en manque de chameaux et de bêtises....le pire c'est que les indiens jouent le jeux aussi....que les guignols de l'occident, en goguette fassent les clowns fiers de leur ignorance, je veux bien, mais les locaux.....mazette un peu de dignité les gars!!!Le désert....enfin ils ont osé appeler ça le désert....le Mourillon (c'est où ?) du Rajasthan, le parangon de l'Aventure...on dirait du sable importé pour les gogos en manque de chameaux et de bêtises....le pire c'est que les indiens jouent le jeux aussi....que les guignols de l'occident, en goguette fassent les clowns fiers de leur ignorance, je veux bien, mais les locaux.....mazette un peu de dignité les gars!!!
Le désert....enfin ils ont osé appeler ça le désert....le Mourillon (c'est où ?) du Rajasthan, le parangon de l'Aventure...on dirait du sable importé pour les gogos en manque de chameaux et de bêtises....le pire c'est que les indiens jouent le jeux aussi....que les guignols de l'occident, en goguette fassent les clowns fiers de leur ignorance, je veux bien, mais les locaux.....mazette un peu de dignité les gars!!!Le désert....enfin ils ont osé appeler ça le désert....le Mourillon (c'est où ?) du Rajasthan, le parangon de l'Aventure...on dirait du sable importé pour les gogos en manque de chameaux et de bêtises....le pire c'est que les indiens jouent le jeux aussi....que les guignols de l'occident, en goguette fassent les clowns fiers de leur ignorance, je veux bien, mais les locaux.....mazette un peu de dignité les gars!!!
Le désert....enfin ils ont osé appeler ça le désert....le Mourillon (c'est où ?) du Rajasthan, le parangon de l'Aventure...on dirait du sable importé pour les gogos en manque de chameaux et de bêtises....le pire c'est que les indiens jouent le jeux aussi....que les guignols de l'occident, en goguette fassent les clowns fiers de leur ignorance, je veux bien, mais les locaux.....mazette un peu de dignité les gars!!!Le désert....enfin ils ont osé appeler ça le désert....le Mourillon (c'est où ?) du Rajasthan, le parangon de l'Aventure...on dirait du sable importé pour les gogos en manque de chameaux et de bêtises....le pire c'est que les indiens jouent le jeux aussi....que les guignols de l'occident, en goguette fassent les clowns fiers de leur ignorance, je veux bien, mais les locaux.....mazette un peu de dignité les gars!!!Le désert....enfin ils ont osé appeler ça le désert....le Mourillon (c'est où ?) du Rajasthan, le parangon de l'Aventure...on dirait du sable importé pour les gogos en manque de chameaux et de bêtises....le pire c'est que les indiens jouent le jeux aussi....que les guignols de l'occident, en goguette fassent les clowns fiers de leur ignorance, je veux bien, mais les locaux.....mazette un peu de dignité les gars!!!

Le désert....enfin ils ont osé appeler ça le désert....le Mourillon (c'est où ?) du Rajasthan, le parangon de l'Aventure...on dirait du sable importé pour les gogos en manque de chameaux et de bêtises....le pire c'est que les indiens jouent le jeux aussi....que les guignols de l'occident, en goguette fassent les clowns fiers de leur ignorance, je veux bien, mais les locaux.....mazette un peu de dignité les gars!!!

Je devinais le poids des castes, des hiérarchies, à travers les regards, les vêtements, les postures...notre société occidentale a besoin de hiérarchiser à travers un statut social conféré par un travail, leur société a déjà compris et établi les règles de domination depuis longtemps....Quel étrange ballet inutile et futile l'Homme utilise-t'il pour s'affirmer !!!

Réflexion sur le chemin de Jaisalmer

Ah la ville BLEUE......tout en haut dans les contreforts de la ville, au bas de la forteresse du clan Râthor, le bleu s'étale comme un pot de peinture renversé et donne à la ville un caractère bien trempé et un imaginaire plein de rêverie. Une vie intense et passionnée s'y déroule malgré la misère, une chaude ambiance y lie les habitants, regroupant enfants et adultes dans des parties de billes endiablées et plus loin, les femmes, dans des parties de rire pudique mais qui résonne dans les rues azur de la ville.  

Puis tout en bas, tout autour de la place de la "Clock Tower",  le marché de  Sardar, chargé des odeurs des multiples épices, un bazar indescriptible, un tohu-bohu merveilleux pour qui s'amuse du fil d'Ariane, où l'on vend principalement des textiles et légumes. Allez vous perdre dans les rues, n'hésitez pas à vous abandonner et vous toucherez la grâce de vos peurs.

 

Le "Fort Magnifique" domine la ville et rend le bleu très bleu de la vieille ville. Ici ce sont les couleurs qui décident du chemin à suivre....c'est très simple, on part du mauve lilas de la Clock Tower, on monte dans le Bleu magnétique de la vieille ville et on finit sur les nuances de grès rouge sombre du fort Mehrangarh, un mastodonte de 122mètres.
Le "Fort Magnifique" domine la ville et rend le bleu très bleu de la vieille ville. Ici ce sont les couleurs qui décident du chemin à suivre....c'est très simple, on part du mauve lilas de la Clock Tower, on monte dans le Bleu magnétique de la vieille ville et on finit sur les nuances de grès rouge sombre du fort Mehrangarh, un mastodonte de 122mètres.
Le "Fort Magnifique" domine la ville et rend le bleu très bleu de la vieille ville. Ici ce sont les couleurs qui décident du chemin à suivre....c'est très simple, on part du mauve lilas de la Clock Tower, on monte dans le Bleu magnétique de la vieille ville et on finit sur les nuances de grès rouge sombre du fort Mehrangarh, un mastodonte de 122mètres.
Le "Fort Magnifique" domine la ville et rend le bleu très bleu de la vieille ville. Ici ce sont les couleurs qui décident du chemin à suivre....c'est très simple, on part du mauve lilas de la Clock Tower, on monte dans le Bleu magnétique de la vieille ville et on finit sur les nuances de grès rouge sombre du fort Mehrangarh, un mastodonte de 122mètres.
Le "Fort Magnifique" domine la ville et rend le bleu très bleu de la vieille ville. Ici ce sont les couleurs qui décident du chemin à suivre....c'est très simple, on part du mauve lilas de la Clock Tower, on monte dans le Bleu magnétique de la vieille ville et on finit sur les nuances de grès rouge sombre du fort Mehrangarh, un mastodonte de 122mètres.
Le "Fort Magnifique" domine la ville et rend le bleu très bleu de la vieille ville. Ici ce sont les couleurs qui décident du chemin à suivre....c'est très simple, on part du mauve lilas de la Clock Tower, on monte dans le Bleu magnétique de la vieille ville et on finit sur les nuances de grès rouge sombre du fort Mehrangarh, un mastodonte de 122mètres.
Le "Fort Magnifique" domine la ville et rend le bleu très bleu de la vieille ville. Ici ce sont les couleurs qui décident du chemin à suivre....c'est très simple, on part du mauve lilas de la Clock Tower, on monte dans le Bleu magnétique de la vieille ville et on finit sur les nuances de grès rouge sombre du fort Mehrangarh, un mastodonte de 122mètres.
Le "Fort Magnifique" domine la ville et rend le bleu très bleu de la vieille ville. Ici ce sont les couleurs qui décident du chemin à suivre....c'est très simple, on part du mauve lilas de la Clock Tower, on monte dans le Bleu magnétique de la vieille ville et on finit sur les nuances de grès rouge sombre du fort Mehrangarh, un mastodonte de 122mètres.
Le "Fort Magnifique" domine la ville et rend le bleu très bleu de la vieille ville. Ici ce sont les couleurs qui décident du chemin à suivre....c'est très simple, on part du mauve lilas de la Clock Tower, on monte dans le Bleu magnétique de la vieille ville et on finit sur les nuances de grès rouge sombre du fort Mehrangarh, un mastodonte de 122mètres.
Le "Fort Magnifique" domine la ville et rend le bleu très bleu de la vieille ville. Ici ce sont les couleurs qui décident du chemin à suivre....c'est très simple, on part du mauve lilas de la Clock Tower, on monte dans le Bleu magnétique de la vieille ville et on finit sur les nuances de grès rouge sombre du fort Mehrangarh, un mastodonte de 122mètres.
Le "Fort Magnifique" domine la ville et rend le bleu très bleu de la vieille ville. Ici ce sont les couleurs qui décident du chemin à suivre....c'est très simple, on part du mauve lilas de la Clock Tower, on monte dans le Bleu magnétique de la vieille ville et on finit sur les nuances de grès rouge sombre du fort Mehrangarh, un mastodonte de 122mètres.
Le "Fort Magnifique" domine la ville et rend le bleu très bleu de la vieille ville. Ici ce sont les couleurs qui décident du chemin à suivre....c'est très simple, on part du mauve lilas de la Clock Tower, on monte dans le Bleu magnétique de la vieille ville et on finit sur les nuances de grès rouge sombre du fort Mehrangarh, un mastodonte de 122mètres.
Le "Fort Magnifique" domine la ville et rend le bleu très bleu de la vieille ville. Ici ce sont les couleurs qui décident du chemin à suivre....c'est très simple, on part du mauve lilas de la Clock Tower, on monte dans le Bleu magnétique de la vieille ville et on finit sur les nuances de grès rouge sombre du fort Mehrangarh, un mastodonte de 122mètres.
Le "Fort Magnifique" domine la ville et rend le bleu très bleu de la vieille ville. Ici ce sont les couleurs qui décident du chemin à suivre....c'est très simple, on part du mauve lilas de la Clock Tower, on monte dans le Bleu magnétique de la vieille ville et on finit sur les nuances de grès rouge sombre du fort Mehrangarh, un mastodonte de 122mètres.
Le "Fort Magnifique" domine la ville et rend le bleu très bleu de la vieille ville. Ici ce sont les couleurs qui décident du chemin à suivre....c'est très simple, on part du mauve lilas de la Clock Tower, on monte dans le Bleu magnétique de la vieille ville et on finit sur les nuances de grès rouge sombre du fort Mehrangarh, un mastodonte de 122mètres.
Le "Fort Magnifique" domine la ville et rend le bleu très bleu de la vieille ville. Ici ce sont les couleurs qui décident du chemin à suivre....c'est très simple, on part du mauve lilas de la Clock Tower, on monte dans le Bleu magnétique de la vieille ville et on finit sur les nuances de grès rouge sombre du fort Mehrangarh, un mastodonte de 122mètres.
Le "Fort Magnifique" domine la ville et rend le bleu très bleu de la vieille ville. Ici ce sont les couleurs qui décident du chemin à suivre....c'est très simple, on part du mauve lilas de la Clock Tower, on monte dans le Bleu magnétique de la vieille ville et on finit sur les nuances de grès rouge sombre du fort Mehrangarh, un mastodonte de 122mètres.
Le "Fort Magnifique" domine la ville et rend le bleu très bleu de la vieille ville. Ici ce sont les couleurs qui décident du chemin à suivre....c'est très simple, on part du mauve lilas de la Clock Tower, on monte dans le Bleu magnétique de la vieille ville et on finit sur les nuances de grès rouge sombre du fort Mehrangarh, un mastodonte de 122mètres.
Le "Fort Magnifique" domine la ville et rend le bleu très bleu de la vieille ville. Ici ce sont les couleurs qui décident du chemin à suivre....c'est très simple, on part du mauve lilas de la Clock Tower, on monte dans le Bleu magnétique de la vieille ville et on finit sur les nuances de grès rouge sombre du fort Mehrangarh, un mastodonte de 122mètres.
Le "Fort Magnifique" domine la ville et rend le bleu très bleu de la vieille ville. Ici ce sont les couleurs qui décident du chemin à suivre....c'est très simple, on part du mauve lilas de la Clock Tower, on monte dans le Bleu magnétique de la vieille ville et on finit sur les nuances de grès rouge sombre du fort Mehrangarh, un mastodonte de 122mètres.
Le "Fort Magnifique" domine la ville et rend le bleu très bleu de la vieille ville. Ici ce sont les couleurs qui décident du chemin à suivre....c'est très simple, on part du mauve lilas de la Clock Tower, on monte dans le Bleu magnétique de la vieille ville et on finit sur les nuances de grès rouge sombre du fort Mehrangarh, un mastodonte de 122mètres.

Le "Fort Magnifique" domine la ville et rend le bleu très bleu de la vieille ville. Ici ce sont les couleurs qui décident du chemin à suivre....c'est très simple, on part du mauve lilas de la Clock Tower, on monte dans le Bleu magnétique de la vieille ville et on finit sur les nuances de grès rouge sombre du fort Mehrangarh, un mastodonte de 122mètres.

Une variante de l'enseignement qui mérite le détour.....
Pédagogie MONTESSORI...(cliquez)

MONTESSORI SCHOOL, un petit arrêt sur cette maisonnette bariolée et cette pancarte, pour faire connaître cette méthode d'éducation pas plus iconoclaste que celle qui formate nos millions d'enfants. On m'a dit "oui mais", c'est une école destinée aux plus riches....Bah, tout ce qui permet de penser autrement est toujours bon à prendre et intéressant non ?

Du Criquet, des Saris et de la Couleur...la Femme est à l'Honneur, des sourires plein des douceurs de la racine de l'âme et l'enfance telle que l'on aime la voir, jouant dans la rue avec innocence et ferveur.Du Criquet, des Saris et de la Couleur...la Femme est à l'Honneur, des sourires plein des douceurs de la racine de l'âme et l'enfance telle que l'on aime la voir, jouant dans la rue avec innocence et ferveur.Du Criquet, des Saris et de la Couleur...la Femme est à l'Honneur, des sourires plein des douceurs de la racine de l'âme et l'enfance telle que l'on aime la voir, jouant dans la rue avec innocence et ferveur.
Du Criquet, des Saris et de la Couleur...la Femme est à l'Honneur, des sourires plein des douceurs de la racine de l'âme et l'enfance telle que l'on aime la voir, jouant dans la rue avec innocence et ferveur.

Du Criquet, des Saris et de la Couleur...la Femme est à l'Honneur, des sourires plein des douceurs de la racine de l'âme et l'enfance telle que l'on aime la voir, jouant dans la rue avec innocence et ferveur.

Qui de mieux que Rudyard Kipling pour vous faire ressentir la magnificence de l'endroit.....un souvenir plein de lâcher-prise, puisque je suis resté plusieurs heures jusqu'à la nuit tombante, pour observer la vie s'agglutiner et s'exprimer autour de ce lieu...des enfants heureux de plonger, la hauteur importe peu pourvu que l'ivresse soit là, les adultes solitaires comme moi qui aiment observer la Vie dans son expression la plus noble et des couples se rassurant de leur Amour par des "selfies" absurdes et narcissiques. Le temps prend une direction que j'aime bien quand il s'étend à l'infini sans objectif...
Qui de mieux que Rudyard Kipling pour vous faire ressentir la magnificence de l'endroit.....un souvenir plein de lâcher-prise, puisque je suis resté plusieurs heures jusqu'à la nuit tombante, pour observer la vie s'agglutiner et s'exprimer autour de ce lieu...des enfants heureux de plonger, la hauteur importe peu pourvu que l'ivresse soit là, les adultes solitaires comme moi qui aiment observer la Vie dans son expression la plus noble et des couples se rassurant de leur Amour par des "selfies" absurdes et narcissiques. Le temps prend une direction que j'aime bien quand il s'étend à l'infini sans objectif...
Qui de mieux que Rudyard Kipling pour vous faire ressentir la magnificence de l'endroit.....un souvenir plein de lâcher-prise, puisque je suis resté plusieurs heures jusqu'à la nuit tombante, pour observer la vie s'agglutiner et s'exprimer autour de ce lieu...des enfants heureux de plonger, la hauteur importe peu pourvu que l'ivresse soit là, les adultes solitaires comme moi qui aiment observer la Vie dans son expression la plus noble et des couples se rassurant de leur Amour par des "selfies" absurdes et narcissiques. Le temps prend une direction que j'aime bien quand il s'étend à l'infini sans objectif...
Qui de mieux que Rudyard Kipling pour vous faire ressentir la magnificence de l'endroit.....un souvenir plein de lâcher-prise, puisque je suis resté plusieurs heures jusqu'à la nuit tombante, pour observer la vie s'agglutiner et s'exprimer autour de ce lieu...des enfants heureux de plonger, la hauteur importe peu pourvu que l'ivresse soit là, les adultes solitaires comme moi qui aiment observer la Vie dans son expression la plus noble et des couples se rassurant de leur Amour par des "selfies" absurdes et narcissiques. Le temps prend une direction que j'aime bien quand il s'étend à l'infini sans objectif...
Qui de mieux que Rudyard Kipling pour vous faire ressentir la magnificence de l'endroit.....un souvenir plein de lâcher-prise, puisque je suis resté plusieurs heures jusqu'à la nuit tombante, pour observer la vie s'agglutiner et s'exprimer autour de ce lieu...des enfants heureux de plonger, la hauteur importe peu pourvu que l'ivresse soit là, les adultes solitaires comme moi qui aiment observer la Vie dans son expression la plus noble et des couples se rassurant de leur Amour par des "selfies" absurdes et narcissiques. Le temps prend une direction que j'aime bien quand il s'étend à l'infini sans objectif...

Qui de mieux que Rudyard Kipling pour vous faire ressentir la magnificence de l'endroit.....un souvenir plein de lâcher-prise, puisque je suis resté plusieurs heures jusqu'à la nuit tombante, pour observer la vie s'agglutiner et s'exprimer autour de ce lieu...des enfants heureux de plonger, la hauteur importe peu pourvu que l'ivresse soit là, les adultes solitaires comme moi qui aiment observer la Vie dans son expression la plus noble et des couples se rassurant de leur Amour par des "selfies" absurdes et narcissiques. Le temps prend une direction que j'aime bien quand il s'étend à l'infini sans objectif...

Je compare souvent la façon de conduire d'un pays à sa façon de vivre, de s'organiser, de mener son quotidien. Ici je comprends petit à petit que tout n'est qu'adaptabilité, une finesse musicale où blanc et noir s'épousent et les notes se superposent pour former une ligne douce et suave. Le klaxon est la baguette qui orchestre cette symphonie et permet aux notes de s'ajuster dans une quintessence cosmique. Pas de heurts, ce qui nous paraît abus et grossièreté, n'est en fait qu'un simple respect des permissivités......la frustration semble, on dirait, évacuée !!!

Réflexion sur la route d'Udaipur

Ranakpur c'est avant tout une bucolique balade en venant de Jodhpur sur la route de Udaipur...la traversée d'une région montagneuse et sauvage, riche et magique. Mais c'est avant tout une merveille de temple, une répétition du Taj Mahal....du marbre partout, en quantité identique au Taj Mahal, ciselé, poli, c'est tout simplement remarquable.....

Sur la route, toujours cette partition de visages, un défilé de d'émotion et de simplicité....
Sur la route, toujours cette partition de visages, un défilé de d'émotion et de simplicité....
Sur la route, toujours cette partition de visages, un défilé de d'émotion et de simplicité....
Sur la route, toujours cette partition de visages, un défilé de d'émotion et de simplicité....
Sur la route, toujours cette partition de visages, un défilé de d'émotion et de simplicité....
Sur la route, toujours cette partition de visages, un défilé de d'émotion et de simplicité....
Sur la route, toujours cette partition de visages, un défilé de d'émotion et de simplicité....
Sur la route, toujours cette partition de visages, un défilé de d'émotion et de simplicité....
Sur la route, toujours cette partition de visages, un défilé de d'émotion et de simplicité....

Sur la route, toujours cette partition de visages, un défilé de d'émotion et de simplicité....

Un petit clin d'oeil aux "Roues Persanes" qui attirent le regard au détour des chemins.....un système presque millénaire d'élévation mécanique de l'eau, faite généralement par des animaux de trait (vaches, buffles, dromadaires,...), pour prélever l'eau de source des puits ouverts. Un truc qu'on croyait à jamais disparu dans notre société "upgrade"....🕶

Vous verrez toujours à côté un "gardien", enfin je l'appelle comme ça, souvent un vieux monsieur gardien du puit, en action ou en train de méditer, du moins je l'espère pour lui, car les journées semblent longues....

"Excusez moi de vous avoir dérangé", c'est la première phrase qui  m'est venue je me souviens....j'en ris encore 😎

 

Un journée bénie par les Dieux comme si on défiait le temps porté par un tapis volant au gré des sensations du vent et de l'espace....Une étrange légende, malignement utilisée par les coquins locaux, celle d'un Ange transformé en moto, un temple d'une beauté à couper le souffle et des tribus de singes taquins dans un cadre somptueux.
Un journée bénie par les Dieux comme si on défiait le temps porté par un tapis volant au gré des sensations du vent et de l'espace....Une étrange légende, malignement utilisée par les coquins locaux, celle d'un Ange transformé en moto, un temple d'une beauté à couper le souffle et des tribus de singes taquins dans un cadre somptueux.
Un journée bénie par les Dieux comme si on défiait le temps porté par un tapis volant au gré des sensations du vent et de l'espace....Une étrange légende, malignement utilisée par les coquins locaux, celle d'un Ange transformé en moto, un temple d'une beauté à couper le souffle et des tribus de singes taquins dans un cadre somptueux.
Un journée bénie par les Dieux comme si on défiait le temps porté par un tapis volant au gré des sensations du vent et de l'espace....Une étrange légende, malignement utilisée par les coquins locaux, celle d'un Ange transformé en moto, un temple d'une beauté à couper le souffle et des tribus de singes taquins dans un cadre somptueux.
Un journée bénie par les Dieux comme si on défiait le temps porté par un tapis volant au gré des sensations du vent et de l'espace....Une étrange légende, malignement utilisée par les coquins locaux, celle d'un Ange transformé en moto, un temple d'une beauté à couper le souffle et des tribus de singes taquins dans un cadre somptueux.
Un journée bénie par les Dieux comme si on défiait le temps porté par un tapis volant au gré des sensations du vent et de l'espace....Une étrange légende, malignement utilisée par les coquins locaux, celle d'un Ange transformé en moto, un temple d'une beauté à couper le souffle et des tribus de singes taquins dans un cadre somptueux.
Un journée bénie par les Dieux comme si on défiait le temps porté par un tapis volant au gré des sensations du vent et de l'espace....Une étrange légende, malignement utilisée par les coquins locaux, celle d'un Ange transformé en moto, un temple d'une beauté à couper le souffle et des tribus de singes taquins dans un cadre somptueux.
Un journée bénie par les Dieux comme si on défiait le temps porté par un tapis volant au gré des sensations du vent et de l'espace....Une étrange légende, malignement utilisée par les coquins locaux, celle d'un Ange transformé en moto, un temple d'une beauté à couper le souffle et des tribus de singes taquins dans un cadre somptueux.
Un journée bénie par les Dieux comme si on défiait le temps porté par un tapis volant au gré des sensations du vent et de l'espace....Une étrange légende, malignement utilisée par les coquins locaux, celle d'un Ange transformé en moto, un temple d'une beauté à couper le souffle et des tribus de singes taquins dans un cadre somptueux.
Un journée bénie par les Dieux comme si on défiait le temps porté par un tapis volant au gré des sensations du vent et de l'espace....Une étrange légende, malignement utilisée par les coquins locaux, celle d'un Ange transformé en moto, un temple d'une beauté à couper le souffle et des tribus de singes taquins dans un cadre somptueux.
Un journée bénie par les Dieux comme si on défiait le temps porté par un tapis volant au gré des sensations du vent et de l'espace....Une étrange légende, malignement utilisée par les coquins locaux, celle d'un Ange transformé en moto, un temple d'une beauté à couper le souffle et des tribus de singes taquins dans un cadre somptueux.
Un journée bénie par les Dieux comme si on défiait le temps porté par un tapis volant au gré des sensations du vent et de l'espace....Une étrange légende, malignement utilisée par les coquins locaux, celle d'un Ange transformé en moto, un temple d'une beauté à couper le souffle et des tribus de singes taquins dans un cadre somptueux.

Un journée bénie par les Dieux comme si on défiait le temps porté par un tapis volant au gré des sensations du vent et de l'espace....Une étrange légende, malignement utilisée par les coquins locaux, celle d'un Ange transformé en moto, un temple d'une beauté à couper le souffle et des tribus de singes taquins dans un cadre somptueux.

Pour aller à Udaipur, il faut emprunter la merveilleuse chaîne montagneuse de Ranakpur avec ses arbres dénudés et leurs branches fières scintillant au soleil comme un service d'argent éclairé par la lumière du soleil, croiser des singes moqueurs mais indifférents, observer un Rickshaw bourré jusqu'au dernier centimètre crachant sa peine à monter de petits cols, traverser des villages oubliés par le temps aux routes improbables, et doubler des bus locaux qui transpirent la Vie..... cette vallée est une véritable ode à la poésie que je conseille pour abandonner nos certitudes et raviver notre âme d'Enfant !!!

Réflexion sur la route d'Udaipur

La ville BLANCHE. Les premiers Ghats...j'avais hâte de découvrir cette vie près des étendues d'eau, ces ablution et ces prières au bord de l'eau qui clignotent dans mon inconscient à l'évocation de l'Inde.

Qualifiée de romantique, la cité de l'Aurore, exhibe fièrement ses palais raffinés et gracieux au bord du Lac Pichola.

Une journée passé seul à arpenter les rues, à traverser et visiter le City palace, ce mastodonte de plusieurs palais qui harangue le lac Pichola et toise son petit frère, le Lake Palace. Compris dans le séjour, un agréable tour en bateau sur le lac et la visite de l'île de Jagmandir, dernier bastion de la colonisation, souvenir douloureux de la colère d'un peuple.
Une journée passé seul à arpenter les rues, à traverser et visiter le City palace, ce mastodonte de plusieurs palais qui harangue le lac Pichola et toise son petit frère, le Lake Palace. Compris dans le séjour, un agréable tour en bateau sur le lac et la visite de l'île de Jagmandir, dernier bastion de la colonisation, souvenir douloureux de la colère d'un peuple.
Une journée passé seul à arpenter les rues, à traverser et visiter le City palace, ce mastodonte de plusieurs palais qui harangue le lac Pichola et toise son petit frère, le Lake Palace. Compris dans le séjour, un agréable tour en bateau sur le lac et la visite de l'île de Jagmandir, dernier bastion de la colonisation, souvenir douloureux de la colère d'un peuple.
Une journée passé seul à arpenter les rues, à traverser et visiter le City palace, ce mastodonte de plusieurs palais qui harangue le lac Pichola et toise son petit frère, le Lake Palace. Compris dans le séjour, un agréable tour en bateau sur le lac et la visite de l'île de Jagmandir, dernier bastion de la colonisation, souvenir douloureux de la colère d'un peuple.
Une journée passé seul à arpenter les rues, à traverser et visiter le City palace, ce mastodonte de plusieurs palais qui harangue le lac Pichola et toise son petit frère, le Lake Palace. Compris dans le séjour, un agréable tour en bateau sur le lac et la visite de l'île de Jagmandir, dernier bastion de la colonisation, souvenir douloureux de la colère d'un peuple.
Une journée passé seul à arpenter les rues, à traverser et visiter le City palace, ce mastodonte de plusieurs palais qui harangue le lac Pichola et toise son petit frère, le Lake Palace. Compris dans le séjour, un agréable tour en bateau sur le lac et la visite de l'île de Jagmandir, dernier bastion de la colonisation, souvenir douloureux de la colère d'un peuple.
Une journée passé seul à arpenter les rues, à traverser et visiter le City palace, ce mastodonte de plusieurs palais qui harangue le lac Pichola et toise son petit frère, le Lake Palace. Compris dans le séjour, un agréable tour en bateau sur le lac et la visite de l'île de Jagmandir, dernier bastion de la colonisation, souvenir douloureux de la colère d'un peuple.
Une journée passé seul à arpenter les rues, à traverser et visiter le City palace, ce mastodonte de plusieurs palais qui harangue le lac Pichola et toise son petit frère, le Lake Palace. Compris dans le séjour, un agréable tour en bateau sur le lac et la visite de l'île de Jagmandir, dernier bastion de la colonisation, souvenir douloureux de la colère d'un peuple.
Une journée passé seul à arpenter les rues, à traverser et visiter le City palace, ce mastodonte de plusieurs palais qui harangue le lac Pichola et toise son petit frère, le Lake Palace. Compris dans le séjour, un agréable tour en bateau sur le lac et la visite de l'île de Jagmandir, dernier bastion de la colonisation, souvenir douloureux de la colère d'un peuple.
Une journée passé seul à arpenter les rues, à traverser et visiter le City palace, ce mastodonte de plusieurs palais qui harangue le lac Pichola et toise son petit frère, le Lake Palace. Compris dans le séjour, un agréable tour en bateau sur le lac et la visite de l'île de Jagmandir, dernier bastion de la colonisation, souvenir douloureux de la colère d'un peuple.
Une journée passé seul à arpenter les rues, à traverser et visiter le City palace, ce mastodonte de plusieurs palais qui harangue le lac Pichola et toise son petit frère, le Lake Palace. Compris dans le séjour, un agréable tour en bateau sur le lac et la visite de l'île de Jagmandir, dernier bastion de la colonisation, souvenir douloureux de la colère d'un peuple.
Une journée passé seul à arpenter les rues, à traverser et visiter le City palace, ce mastodonte de plusieurs palais qui harangue le lac Pichola et toise son petit frère, le Lake Palace. Compris dans le séjour, un agréable tour en bateau sur le lac et la visite de l'île de Jagmandir, dernier bastion de la colonisation, souvenir douloureux de la colère d'un peuple.
Une journée passé seul à arpenter les rues, à traverser et visiter le City palace, ce mastodonte de plusieurs palais qui harangue le lac Pichola et toise son petit frère, le Lake Palace. Compris dans le séjour, un agréable tour en bateau sur le lac et la visite de l'île de Jagmandir, dernier bastion de la colonisation, souvenir douloureux de la colère d'un peuple.
Une journée passé seul à arpenter les rues, à traverser et visiter le City palace, ce mastodonte de plusieurs palais qui harangue le lac Pichola et toise son petit frère, le Lake Palace. Compris dans le séjour, un agréable tour en bateau sur le lac et la visite de l'île de Jagmandir, dernier bastion de la colonisation, souvenir douloureux de la colère d'un peuple.
Une journée passé seul à arpenter les rues, à traverser et visiter le City palace, ce mastodonte de plusieurs palais qui harangue le lac Pichola et toise son petit frère, le Lake Palace. Compris dans le séjour, un agréable tour en bateau sur le lac et la visite de l'île de Jagmandir, dernier bastion de la colonisation, souvenir douloureux de la colère d'un peuple.

Une journée passé seul à arpenter les rues, à traverser et visiter le City palace, ce mastodonte de plusieurs palais qui harangue le lac Pichola et toise son petit frère, le Lake Palace. Compris dans le séjour, un agréable tour en bateau sur le lac et la visite de l'île de Jagmandir, dernier bastion de la colonisation, souvenir douloureux de la colère d'un peuple.

La vie virevoltante comme je l'aime, le charme féminin dans toute sa splendeur, le mystère de la femme, sa façon très particulière d'être dans les intervalles de la vie avec sa discrétion et sa puissance, sa douceur et sa fermeté, sa liberté et ses carcans.....tant de dualité qui donnent à la femme une dimension incompréhensible...les soldats et leur allégeance à l'absurde, et une vache sereine qu'il ne faut surtout pas déranger. Un groupe de jeunes voyageurs appréhendant la vie en chanson m'a entraine dans une folle farandole au abords des Ghats sous  une pluie de pétales rouges.
La vie virevoltante comme je l'aime, le charme féminin dans toute sa splendeur, le mystère de la femme, sa façon très particulière d'être dans les intervalles de la vie avec sa discrétion et sa puissance, sa douceur et sa fermeté, sa liberté et ses carcans.....tant de dualité qui donnent à la femme une dimension incompréhensible...les soldats et leur allégeance à l'absurde, et une vache sereine qu'il ne faut surtout pas déranger. Un groupe de jeunes voyageurs appréhendant la vie en chanson m'a entraine dans une folle farandole au abords des Ghats sous  une pluie de pétales rouges.
La vie virevoltante comme je l'aime, le charme féminin dans toute sa splendeur, le mystère de la femme, sa façon très particulière d'être dans les intervalles de la vie avec sa discrétion et sa puissance, sa douceur et sa fermeté, sa liberté et ses carcans.....tant de dualité qui donnent à la femme une dimension incompréhensible...les soldats et leur allégeance à l'absurde, et une vache sereine qu'il ne faut surtout pas déranger. Un groupe de jeunes voyageurs appréhendant la vie en chanson m'a entraine dans une folle farandole au abords des Ghats sous  une pluie de pétales rouges.
La vie virevoltante comme je l'aime, le charme féminin dans toute sa splendeur, le mystère de la femme, sa façon très particulière d'être dans les intervalles de la vie avec sa discrétion et sa puissance, sa douceur et sa fermeté, sa liberté et ses carcans.....tant de dualité qui donnent à la femme une dimension incompréhensible...les soldats et leur allégeance à l'absurde, et une vache sereine qu'il ne faut surtout pas déranger. Un groupe de jeunes voyageurs appréhendant la vie en chanson m'a entraine dans une folle farandole au abords des Ghats sous  une pluie de pétales rouges.
La vie virevoltante comme je l'aime, le charme féminin dans toute sa splendeur, le mystère de la femme, sa façon très particulière d'être dans les intervalles de la vie avec sa discrétion et sa puissance, sa douceur et sa fermeté, sa liberté et ses carcans.....tant de dualité qui donnent à la femme une dimension incompréhensible...les soldats et leur allégeance à l'absurde, et une vache sereine qu'il ne faut surtout pas déranger. Un groupe de jeunes voyageurs appréhendant la vie en chanson m'a entraine dans une folle farandole au abords des Ghats sous  une pluie de pétales rouges.
La vie virevoltante comme je l'aime, le charme féminin dans toute sa splendeur, le mystère de la femme, sa façon très particulière d'être dans les intervalles de la vie avec sa discrétion et sa puissance, sa douceur et sa fermeté, sa liberté et ses carcans.....tant de dualité qui donnent à la femme une dimension incompréhensible...les soldats et leur allégeance à l'absurde, et une vache sereine qu'il ne faut surtout pas déranger. Un groupe de jeunes voyageurs appréhendant la vie en chanson m'a entraine dans une folle farandole au abords des Ghats sous  une pluie de pétales rouges.
La vie virevoltante comme je l'aime, le charme féminin dans toute sa splendeur, le mystère de la femme, sa façon très particulière d'être dans les intervalles de la vie avec sa discrétion et sa puissance, sa douceur et sa fermeté, sa liberté et ses carcans.....tant de dualité qui donnent à la femme une dimension incompréhensible...les soldats et leur allégeance à l'absurde, et une vache sereine qu'il ne faut surtout pas déranger. Un groupe de jeunes voyageurs appréhendant la vie en chanson m'a entraine dans une folle farandole au abords des Ghats sous  une pluie de pétales rouges.
La vie virevoltante comme je l'aime, le charme féminin dans toute sa splendeur, le mystère de la femme, sa façon très particulière d'être dans les intervalles de la vie avec sa discrétion et sa puissance, sa douceur et sa fermeté, sa liberté et ses carcans.....tant de dualité qui donnent à la femme une dimension incompréhensible...les soldats et leur allégeance à l'absurde, et une vache sereine qu'il ne faut surtout pas déranger. Un groupe de jeunes voyageurs appréhendant la vie en chanson m'a entraine dans une folle farandole au abords des Ghats sous  une pluie de pétales rouges.
La vie virevoltante comme je l'aime, le charme féminin dans toute sa splendeur, le mystère de la femme, sa façon très particulière d'être dans les intervalles de la vie avec sa discrétion et sa puissance, sa douceur et sa fermeté, sa liberté et ses carcans.....tant de dualité qui donnent à la femme une dimension incompréhensible...les soldats et leur allégeance à l'absurde, et une vache sereine qu'il ne faut surtout pas déranger. Un groupe de jeunes voyageurs appréhendant la vie en chanson m'a entraine dans une folle farandole au abords des Ghats sous  une pluie de pétales rouges.
La vie virevoltante comme je l'aime, le charme féminin dans toute sa splendeur, le mystère de la femme, sa façon très particulière d'être dans les intervalles de la vie avec sa discrétion et sa puissance, sa douceur et sa fermeté, sa liberté et ses carcans.....tant de dualité qui donnent à la femme une dimension incompréhensible...les soldats et leur allégeance à l'absurde, et une vache sereine qu'il ne faut surtout pas déranger. Un groupe de jeunes voyageurs appréhendant la vie en chanson m'a entraine dans une folle farandole au abords des Ghats sous  une pluie de pétales rouges.
La vie virevoltante comme je l'aime, le charme féminin dans toute sa splendeur, le mystère de la femme, sa façon très particulière d'être dans les intervalles de la vie avec sa discrétion et sa puissance, sa douceur et sa fermeté, sa liberté et ses carcans.....tant de dualité qui donnent à la femme une dimension incompréhensible...les soldats et leur allégeance à l'absurde, et une vache sereine qu'il ne faut surtout pas déranger. Un groupe de jeunes voyageurs appréhendant la vie en chanson m'a entraine dans une folle farandole au abords des Ghats sous  une pluie de pétales rouges.
La vie virevoltante comme je l'aime, le charme féminin dans toute sa splendeur, le mystère de la femme, sa façon très particulière d'être dans les intervalles de la vie avec sa discrétion et sa puissance, sa douceur et sa fermeté, sa liberté et ses carcans.....tant de dualité qui donnent à la femme une dimension incompréhensible...les soldats et leur allégeance à l'absurde, et une vache sereine qu'il ne faut surtout pas déranger. Un groupe de jeunes voyageurs appréhendant la vie en chanson m'a entraine dans une folle farandole au abords des Ghats sous  une pluie de pétales rouges.
La vie virevoltante comme je l'aime, le charme féminin dans toute sa splendeur, le mystère de la femme, sa façon très particulière d'être dans les intervalles de la vie avec sa discrétion et sa puissance, sa douceur et sa fermeté, sa liberté et ses carcans.....tant de dualité qui donnent à la femme une dimension incompréhensible...les soldats et leur allégeance à l'absurde, et une vache sereine qu'il ne faut surtout pas déranger. Un groupe de jeunes voyageurs appréhendant la vie en chanson m'a entraine dans une folle farandole au abords des Ghats sous  une pluie de pétales rouges.
La vie virevoltante comme je l'aime, le charme féminin dans toute sa splendeur, le mystère de la femme, sa façon très particulière d'être dans les intervalles de la vie avec sa discrétion et sa puissance, sa douceur et sa fermeté, sa liberté et ses carcans.....tant de dualité qui donnent à la femme une dimension incompréhensible...les soldats et leur allégeance à l'absurde, et une vache sereine qu'il ne faut surtout pas déranger. Un groupe de jeunes voyageurs appréhendant la vie en chanson m'a entraine dans une folle farandole au abords des Ghats sous  une pluie de pétales rouges.
La vie virevoltante comme je l'aime, le charme féminin dans toute sa splendeur, le mystère de la femme, sa façon très particulière d'être dans les intervalles de la vie avec sa discrétion et sa puissance, sa douceur et sa fermeté, sa liberté et ses carcans.....tant de dualité qui donnent à la femme une dimension incompréhensible...les soldats et leur allégeance à l'absurde, et une vache sereine qu'il ne faut surtout pas déranger. Un groupe de jeunes voyageurs appréhendant la vie en chanson m'a entraine dans une folle farandole au abords des Ghats sous  une pluie de pétales rouges.
La vie virevoltante comme je l'aime, le charme féminin dans toute sa splendeur, le mystère de la femme, sa façon très particulière d'être dans les intervalles de la vie avec sa discrétion et sa puissance, sa douceur et sa fermeté, sa liberté et ses carcans.....tant de dualité qui donnent à la femme une dimension incompréhensible...les soldats et leur allégeance à l'absurde, et une vache sereine qu'il ne faut surtout pas déranger. Un groupe de jeunes voyageurs appréhendant la vie en chanson m'a entraine dans une folle farandole au abords des Ghats sous  une pluie de pétales rouges.
La vie virevoltante comme je l'aime, le charme féminin dans toute sa splendeur, le mystère de la femme, sa façon très particulière d'être dans les intervalles de la vie avec sa discrétion et sa puissance, sa douceur et sa fermeté, sa liberté et ses carcans.....tant de dualité qui donnent à la femme une dimension incompréhensible...les soldats et leur allégeance à l'absurde, et une vache sereine qu'il ne faut surtout pas déranger. Un groupe de jeunes voyageurs appréhendant la vie en chanson m'a entraine dans une folle farandole au abords des Ghats sous  une pluie de pétales rouges.
La vie virevoltante comme je l'aime, le charme féminin dans toute sa splendeur, le mystère de la femme, sa façon très particulière d'être dans les intervalles de la vie avec sa discrétion et sa puissance, sa douceur et sa fermeté, sa liberté et ses carcans.....tant de dualité qui donnent à la femme une dimension incompréhensible...les soldats et leur allégeance à l'absurde, et une vache sereine qu'il ne faut surtout pas déranger. Un groupe de jeunes voyageurs appréhendant la vie en chanson m'a entraine dans une folle farandole au abords des Ghats sous  une pluie de pétales rouges.

La vie virevoltante comme je l'aime, le charme féminin dans toute sa splendeur, le mystère de la femme, sa façon très particulière d'être dans les intervalles de la vie avec sa discrétion et sa puissance, sa douceur et sa fermeté, sa liberté et ses carcans.....tant de dualité qui donnent à la femme une dimension incompréhensible...les soldats et leur allégeance à l'absurde, et une vache sereine qu'il ne faut surtout pas déranger. Un groupe de jeunes voyageurs appréhendant la vie en chanson m'a entraine dans une folle farandole au abords des Ghats sous une pluie de pétales rouges.

Et toujours ces Havelis, ces fresques aux couleurs magiques qui ont défié le temps.....Et toujours ces Havelis, ces fresques aux couleurs magiques qui ont défié le temps.....Et toujours ces Havelis, ces fresques aux couleurs magiques qui ont défié le temps.....

Et toujours ces Havelis, ces fresques aux couleurs magiques qui ont défié le temps.....

Un endroit merveilleux avec une énergie au goût de guimauve qui régale le palais et adoucit l'âme...Pushkar c'est aussi une rencontre étonnante dans l'aéroport de DELHI avec Dieter, un Belge furieusement en vie et amoureux de l'humain (enfin par n'importe lequel ahahaha), au point d'y avoir fondé une école pour les enfants "pauvres" à Pushkar et que je tenais absolument à mettre en valeur, "la mandalaschoolpushkar" (cliquez 👀) ❤️

Des rencontres que seuls les voyages permettent, des situations que parfois on n'imagine même pas, des angles de vie auxquels la vie sociale ne nous prépare pas.

Le plaisir de flâner......le romantisme est partout, on dirait cette ville parfumée et bénie des Dieux....ambiance feutrée, pudeur et discrétion.... la poésie a une odeur et c est à Pushkar que je l'ai découvert.......
Le plaisir de flâner......le romantisme est partout, on dirait cette ville parfumée et bénie des Dieux....ambiance feutrée, pudeur et discrétion.... la poésie a une odeur et c est à Pushkar que je l'ai découvert.......
Le plaisir de flâner......le romantisme est partout, on dirait cette ville parfumée et bénie des Dieux....ambiance feutrée, pudeur et discrétion.... la poésie a une odeur et c est à Pushkar que je l'ai découvert.......
Le plaisir de flâner......le romantisme est partout, on dirait cette ville parfumée et bénie des Dieux....ambiance feutrée, pudeur et discrétion.... la poésie a une odeur et c est à Pushkar que je l'ai découvert.......
Le plaisir de flâner......le romantisme est partout, on dirait cette ville parfumée et bénie des Dieux....ambiance feutrée, pudeur et discrétion.... la poésie a une odeur et c est à Pushkar que je l'ai découvert.......
Le plaisir de flâner......le romantisme est partout, on dirait cette ville parfumée et bénie des Dieux....ambiance feutrée, pudeur et discrétion.... la poésie a une odeur et c est à Pushkar que je l'ai découvert.......
Le plaisir de flâner......le romantisme est partout, on dirait cette ville parfumée et bénie des Dieux....ambiance feutrée, pudeur et discrétion.... la poésie a une odeur et c est à Pushkar que je l'ai découvert.......
Le plaisir de flâner......le romantisme est partout, on dirait cette ville parfumée et bénie des Dieux....ambiance feutrée, pudeur et discrétion.... la poésie a une odeur et c est à Pushkar que je l'ai découvert.......
Le plaisir de flâner......le romantisme est partout, on dirait cette ville parfumée et bénie des Dieux....ambiance feutrée, pudeur et discrétion.... la poésie a une odeur et c est à Pushkar que je l'ai découvert.......
Le plaisir de flâner......le romantisme est partout, on dirait cette ville parfumée et bénie des Dieux....ambiance feutrée, pudeur et discrétion.... la poésie a une odeur et c est à Pushkar que je l'ai découvert.......

Le plaisir de flâner......le romantisme est partout, on dirait cette ville parfumée et bénie des Dieux....ambiance feutrée, pudeur et discrétion.... la poésie a une odeur et c est à Pushkar que je l'ai découvert.......

Les Ghats offrent une éruption de vie et de couleurs extraordinaires...les scènes de vie se succèdent les unes aux autres et c'est un défilé de rituels "hindouistes" auxquels nous assistons dans la plus grande ferveur.
Les Ghats offrent une éruption de vie et de couleurs extraordinaires...les scènes de vie se succèdent les unes aux autres et c'est un défilé de rituels "hindouistes" auxquels nous assistons dans la plus grande ferveur.
Les Ghats offrent une éruption de vie et de couleurs extraordinaires...les scènes de vie se succèdent les unes aux autres et c'est un défilé de rituels "hindouistes" auxquels nous assistons dans la plus grande ferveur.
Les Ghats offrent une éruption de vie et de couleurs extraordinaires...les scènes de vie se succèdent les unes aux autres et c'est un défilé de rituels "hindouistes" auxquels nous assistons dans la plus grande ferveur.
Les Ghats offrent une éruption de vie et de couleurs extraordinaires...les scènes de vie se succèdent les unes aux autres et c'est un défilé de rituels "hindouistes" auxquels nous assistons dans la plus grande ferveur.
Les Ghats offrent une éruption de vie et de couleurs extraordinaires...les scènes de vie se succèdent les unes aux autres et c'est un défilé de rituels "hindouistes" auxquels nous assistons dans la plus grande ferveur.
Les Ghats offrent une éruption de vie et de couleurs extraordinaires...les scènes de vie se succèdent les unes aux autres et c'est un défilé de rituels "hindouistes" auxquels nous assistons dans la plus grande ferveur.
Les Ghats offrent une éruption de vie et de couleurs extraordinaires...les scènes de vie se succèdent les unes aux autres et c'est un défilé de rituels "hindouistes" auxquels nous assistons dans la plus grande ferveur.
Les Ghats offrent une éruption de vie et de couleurs extraordinaires...les scènes de vie se succèdent les unes aux autres et c'est un défilé de rituels "hindouistes" auxquels nous assistons dans la plus grande ferveur.
Les Ghats offrent une éruption de vie et de couleurs extraordinaires...les scènes de vie se succèdent les unes aux autres et c'est un défilé de rituels "hindouistes" auxquels nous assistons dans la plus grande ferveur.
Les Ghats offrent une éruption de vie et de couleurs extraordinaires...les scènes de vie se succèdent les unes aux autres et c'est un défilé de rituels "hindouistes" auxquels nous assistons dans la plus grande ferveur.
Les Ghats offrent une éruption de vie et de couleurs extraordinaires...les scènes de vie se succèdent les unes aux autres et c'est un défilé de rituels "hindouistes" auxquels nous assistons dans la plus grande ferveur.
Les Ghats offrent une éruption de vie et de couleurs extraordinaires...les scènes de vie se succèdent les unes aux autres et c'est un défilé de rituels "hindouistes" auxquels nous assistons dans la plus grande ferveur.
Les Ghats offrent une éruption de vie et de couleurs extraordinaires...les scènes de vie se succèdent les unes aux autres et c'est un défilé de rituels "hindouistes" auxquels nous assistons dans la plus grande ferveur.

Les Ghats offrent une éruption de vie et de couleurs extraordinaires...les scènes de vie se succèdent les unes aux autres et c'est un défilé de rituels "hindouistes" auxquels nous assistons dans la plus grande ferveur.

Est ce eux qui vivent dans une douce euphorie béate ou nous qui vivons dans une grande angoisse collective croissante que nous entretenons car nous ne pouvons vivre autrement ?

Réflexion sur la route de Pushkar

La ville ROSE dans sa splendeur. Ici tout ou presque a la couleur rose orangée du désert et les perceptions qui l'accompagnent. Une grande ville avec ses incontournables où il fait bon s'oublier dans les replis de la cité en caressant poliment les ruelles de la vieille ville faites de la couleur de la soie et embrasées du tumulte enjoué de la vie. 

Ainsi donc Jaipur c'est le "Palais des Vents", cette merveille aux fenêtres aussi belles que les yeux transperçant l'horizon des indiennes, embellies dans leur Sari, le City Palace, le Harem Royal (ou Zenana allez savoir !!!) mais aussi Amber et ses forts, une folie d'un Maharadjah dilué certainement dans son désir d'éternité, les "Stepwells" d'Amber, un coup de coeur, "le palais sur l'eau" ou Jal Mahal au charme incroyable et pour finir la découverte de "Bollywood", avec une séance de cinéma haute en couleur qui m'a laissé humer l'esprit d'un peuple que certains n'arrivent toujours pas à définir après des dizaines d'années de visites....(cliquez 👀) 

 

Le Palais des Vents....c'est quelques points de vue agréables à l'oeil et une visite un soir très tard afin d'apercevoir ce paravent de dentelle apprivoiser la nuit et la poésie du passé. Tout en face de cette merveille, il y a un petit bar au 2ème et 3ème étage qui permet de capturer avec élégance les contours de ce joli nid d'abeille. Mais c'est aussi la visite de la vieille ville et ces merveilleux moments du quotidien, que le regard arrache au hasard dans une agréable connivence.

 

A quelques kilomètres d'Amber un décor très chinois avec un mur serpentant entre les montagnes et qui dessine comme un crayon bien taillé 2 forts surprenants et imposants. Un fort surfortifié surplombant un autre fort encore plus secret et on devine l'importance stratégique de cet endroit.

Un clin d'oeil à la beauté pure d'une petite fille au hasard d'une flaque d'eau ❤️. 

 

 

Pas très éloigné du fort d'Amber, dans le même espace temps, on découvre cette merveille de Stepwell, ces puits ornés de gradins, plein de charme et d'étrangeté qui ont titillé ma curiosité et mon imaginaire durant tout mon séjour.

 

 

 

Pour le passionné de cinéma que je suis, une expérience à vivre. Bollywood, c'est un cinéma d'un autre temps, une façon de ne pas se prendre au sérieux, de conter la vie en la jouant, en chantant, en dansant et en s'amusant; on ne contient pas les émotions on les laisse transpirer à l'infini. A Bollywood on ne joue pas, on ne surjoue pas, on "sursursurjoue". Expressions faciales exubérantes, sourcils en folie, gestes d'une théâtralité digne d'un vendeur ambulant de foire, une journée de tournage est encore plus extravagante que les scénarios de Bollywood. Merveilleux moment. ❤️🎭

 

Cliquez sur le Rouge 👀

Le palais des Vents de Jaipur est "La" merveille qu'il ne faut surtout pas louper...mais un peu, comme plus tard avec le Taj Mahal, cet incontournable a mis en lumière une partie plus discrète et lumineuse qu'est la vieille ville et ses pépites.
Le palais des Vents de Jaipur est "La" merveille qu'il ne faut surtout pas louper...mais un peu, comme plus tard avec le Taj Mahal, cet incontournable a mis en lumière une partie plus discrète et lumineuse qu'est la vieille ville et ses pépites.
Le palais des Vents de Jaipur est "La" merveille qu'il ne faut surtout pas louper...mais un peu, comme plus tard avec le Taj Mahal, cet incontournable a mis en lumière une partie plus discrète et lumineuse qu'est la vieille ville et ses pépites.
Le palais des Vents de Jaipur est "La" merveille qu'il ne faut surtout pas louper...mais un peu, comme plus tard avec le Taj Mahal, cet incontournable a mis en lumière une partie plus discrète et lumineuse qu'est la vieille ville et ses pépites.
Le palais des Vents de Jaipur est "La" merveille qu'il ne faut surtout pas louper...mais un peu, comme plus tard avec le Taj Mahal, cet incontournable a mis en lumière une partie plus discrète et lumineuse qu'est la vieille ville et ses pépites.
Le palais des Vents de Jaipur est "La" merveille qu'il ne faut surtout pas louper...mais un peu, comme plus tard avec le Taj Mahal, cet incontournable a mis en lumière une partie plus discrète et lumineuse qu'est la vieille ville et ses pépites.
Le palais des Vents de Jaipur est "La" merveille qu'il ne faut surtout pas louper...mais un peu, comme plus tard avec le Taj Mahal, cet incontournable a mis en lumière une partie plus discrète et lumineuse qu'est la vieille ville et ses pépites.
Le palais des Vents de Jaipur est "La" merveille qu'il ne faut surtout pas louper...mais un peu, comme plus tard avec le Taj Mahal, cet incontournable a mis en lumière une partie plus discrète et lumineuse qu'est la vieille ville et ses pépites.
Le palais des Vents de Jaipur est "La" merveille qu'il ne faut surtout pas louper...mais un peu, comme plus tard avec le Taj Mahal, cet incontournable a mis en lumière une partie plus discrète et lumineuse qu'est la vieille ville et ses pépites.
Le palais des Vents de Jaipur est "La" merveille qu'il ne faut surtout pas louper...mais un peu, comme plus tard avec le Taj Mahal, cet incontournable a mis en lumière une partie plus discrète et lumineuse qu'est la vieille ville et ses pépites.
Le palais des Vents de Jaipur est "La" merveille qu'il ne faut surtout pas louper...mais un peu, comme plus tard avec le Taj Mahal, cet incontournable a mis en lumière une partie plus discrète et lumineuse qu'est la vieille ville et ses pépites.
Le palais des Vents de Jaipur est "La" merveille qu'il ne faut surtout pas louper...mais un peu, comme plus tard avec le Taj Mahal, cet incontournable a mis en lumière une partie plus discrète et lumineuse qu'est la vieille ville et ses pépites.
Le palais des Vents de Jaipur est "La" merveille qu'il ne faut surtout pas louper...mais un peu, comme plus tard avec le Taj Mahal, cet incontournable a mis en lumière une partie plus discrète et lumineuse qu'est la vieille ville et ses pépites.
Le palais des Vents de Jaipur est "La" merveille qu'il ne faut surtout pas louper...mais un peu, comme plus tard avec le Taj Mahal, cet incontournable a mis en lumière une partie plus discrète et lumineuse qu'est la vieille ville et ses pépites.
Le palais des Vents de Jaipur est "La" merveille qu'il ne faut surtout pas louper...mais un peu, comme plus tard avec le Taj Mahal, cet incontournable a mis en lumière une partie plus discrète et lumineuse qu'est la vieille ville et ses pépites.
Le palais des Vents de Jaipur est "La" merveille qu'il ne faut surtout pas louper...mais un peu, comme plus tard avec le Taj Mahal, cet incontournable a mis en lumière une partie plus discrète et lumineuse qu'est la vieille ville et ses pépites.
Le palais des Vents de Jaipur est "La" merveille qu'il ne faut surtout pas louper...mais un peu, comme plus tard avec le Taj Mahal, cet incontournable a mis en lumière une partie plus discrète et lumineuse qu'est la vieille ville et ses pépites.
Le palais des Vents de Jaipur est "La" merveille qu'il ne faut surtout pas louper...mais un peu, comme plus tard avec le Taj Mahal, cet incontournable a mis en lumière une partie plus discrète et lumineuse qu'est la vieille ville et ses pépites.
Le palais des Vents de Jaipur est "La" merveille qu'il ne faut surtout pas louper...mais un peu, comme plus tard avec le Taj Mahal, cet incontournable a mis en lumière une partie plus discrète et lumineuse qu'est la vieille ville et ses pépites.
Le palais des Vents de Jaipur est "La" merveille qu'il ne faut surtout pas louper...mais un peu, comme plus tard avec le Taj Mahal, cet incontournable a mis en lumière une partie plus discrète et lumineuse qu'est la vieille ville et ses pépites.
Le palais des Vents de Jaipur est "La" merveille qu'il ne faut surtout pas louper...mais un peu, comme plus tard avec le Taj Mahal, cet incontournable a mis en lumière une partie plus discrète et lumineuse qu'est la vieille ville et ses pépites.
Le palais des Vents de Jaipur est "La" merveille qu'il ne faut surtout pas louper...mais un peu, comme plus tard avec le Taj Mahal, cet incontournable a mis en lumière une partie plus discrète et lumineuse qu'est la vieille ville et ses pépites.

Le palais des Vents de Jaipur est "La" merveille qu'il ne faut surtout pas louper...mais un peu, comme plus tard avec le Taj Mahal, cet incontournable a mis en lumière une partie plus discrète et lumineuse qu'est la vieille ville et ses pépites.

Le fort d'Amber, un truc énorme et mégalomaniaque d'une ingéniérie remarquable pour l'époque avec un système d'arrosage des jardins et de tout à l'égout au sein du fort. Je serai bref sur les éléphants car de tristes rumeurs circulent sur la façon de les "élever".
Le fort d'Amber, un truc énorme et mégalomaniaque d'une ingéniérie remarquable pour l'époque avec un système d'arrosage des jardins et de tout à l'égout au sein du fort. Je serai bref sur les éléphants car de tristes rumeurs circulent sur la façon de les "élever".
Le fort d'Amber, un truc énorme et mégalomaniaque d'une ingéniérie remarquable pour l'époque avec un système d'arrosage des jardins et de tout à l'égout au sein du fort. Je serai bref sur les éléphants car de tristes rumeurs circulent sur la façon de les "élever".
Le fort d'Amber, un truc énorme et mégalomaniaque d'une ingéniérie remarquable pour l'époque avec un système d'arrosage des jardins et de tout à l'égout au sein du fort. Je serai bref sur les éléphants car de tristes rumeurs circulent sur la façon de les "élever".
Le fort d'Amber, un truc énorme et mégalomaniaque d'une ingéniérie remarquable pour l'époque avec un système d'arrosage des jardins et de tout à l'égout au sein du fort. Je serai bref sur les éléphants car de tristes rumeurs circulent sur la façon de les "élever".
Le fort d'Amber, un truc énorme et mégalomaniaque d'une ingéniérie remarquable pour l'époque avec un système d'arrosage des jardins et de tout à l'égout au sein du fort. Je serai bref sur les éléphants car de tristes rumeurs circulent sur la façon de les "élever".
Le fort d'Amber, un truc énorme et mégalomaniaque d'une ingéniérie remarquable pour l'époque avec un système d'arrosage des jardins et de tout à l'égout au sein du fort. Je serai bref sur les éléphants car de tristes rumeurs circulent sur la façon de les "élever".
Le fort d'Amber, un truc énorme et mégalomaniaque d'une ingéniérie remarquable pour l'époque avec un système d'arrosage des jardins et de tout à l'égout au sein du fort. Je serai bref sur les éléphants car de tristes rumeurs circulent sur la façon de les "élever".
Le fort d'Amber, un truc énorme et mégalomaniaque d'une ingéniérie remarquable pour l'époque avec un système d'arrosage des jardins et de tout à l'égout au sein du fort. Je serai bref sur les éléphants car de tristes rumeurs circulent sur la façon de les "élever".
Le fort d'Amber, un truc énorme et mégalomaniaque d'une ingéniérie remarquable pour l'époque avec un système d'arrosage des jardins et de tout à l'égout au sein du fort. Je serai bref sur les éléphants car de tristes rumeurs circulent sur la façon de les "élever".
Le fort d'Amber, un truc énorme et mégalomaniaque d'une ingéniérie remarquable pour l'époque avec un système d'arrosage des jardins et de tout à l'égout au sein du fort. Je serai bref sur les éléphants car de tristes rumeurs circulent sur la façon de les "élever".
Le fort d'Amber, un truc énorme et mégalomaniaque d'une ingéniérie remarquable pour l'époque avec un système d'arrosage des jardins et de tout à l'égout au sein du fort. Je serai bref sur les éléphants car de tristes rumeurs circulent sur la façon de les "élever".
Le fort d'Amber, un truc énorme et mégalomaniaque d'une ingéniérie remarquable pour l'époque avec un système d'arrosage des jardins et de tout à l'égout au sein du fort. Je serai bref sur les éléphants car de tristes rumeurs circulent sur la façon de les "élever".
Le fort d'Amber, un truc énorme et mégalomaniaque d'une ingéniérie remarquable pour l'époque avec un système d'arrosage des jardins et de tout à l'égout au sein du fort. Je serai bref sur les éléphants car de tristes rumeurs circulent sur la façon de les "élever".
Le fort d'Amber, un truc énorme et mégalomaniaque d'une ingéniérie remarquable pour l'époque avec un système d'arrosage des jardins et de tout à l'égout au sein du fort. Je serai bref sur les éléphants car de tristes rumeurs circulent sur la façon de les "élever".
Le fort d'Amber, un truc énorme et mégalomaniaque d'une ingéniérie remarquable pour l'époque avec un système d'arrosage des jardins et de tout à l'égout au sein du fort. Je serai bref sur les éléphants car de tristes rumeurs circulent sur la façon de les "élever".
Le fort d'Amber, un truc énorme et mégalomaniaque d'une ingéniérie remarquable pour l'époque avec un système d'arrosage des jardins et de tout à l'égout au sein du fort. Je serai bref sur les éléphants car de tristes rumeurs circulent sur la façon de les "élever".
Le fort d'Amber, un truc énorme et mégalomaniaque d'une ingéniérie remarquable pour l'époque avec un système d'arrosage des jardins et de tout à l'égout au sein du fort. Je serai bref sur les éléphants car de tristes rumeurs circulent sur la façon de les "élever".
Le fort d'Amber, un truc énorme et mégalomaniaque d'une ingéniérie remarquable pour l'époque avec un système d'arrosage des jardins et de tout à l'égout au sein du fort. Je serai bref sur les éléphants car de tristes rumeurs circulent sur la façon de les "élever".
Le fort d'Amber, un truc énorme et mégalomaniaque d'une ingéniérie remarquable pour l'époque avec un système d'arrosage des jardins et de tout à l'égout au sein du fort. Je serai bref sur les éléphants car de tristes rumeurs circulent sur la façon de les "élever".
Le fort d'Amber, un truc énorme et mégalomaniaque d'une ingéniérie remarquable pour l'époque avec un système d'arrosage des jardins et de tout à l'égout au sein du fort. Je serai bref sur les éléphants car de tristes rumeurs circulent sur la façon de les "élever".

Le fort d'Amber, un truc énorme et mégalomaniaque d'une ingéniérie remarquable pour l'époque avec un système d'arrosage des jardins et de tout à l'égout au sein du fort. Je serai bref sur les éléphants car de tristes rumeurs circulent sur la façon de les "élever".

En contrebas du Fort d'Amber, le "palais sur l'eau" ou Jal Mahal émerge du lac Man Sagar tel un conte des mille et une nuits.

En contrebas du Fort d'Amber, le "palais sur l'eau" ou Jal Mahal émerge du lac Man Sagar tel un conte des mille et une nuits.

Une géométrie intrigante, hypnotique, fascinante qui se laisse regarder et laisse l'imaginaire vagabonder de parois en parois et de marches en marches, au gré des ombres et des reliefs.
Une géométrie intrigante, hypnotique, fascinante qui se laisse regarder et laisse l'imaginaire vagabonder de parois en parois et de marches en marches, au gré des ombres et des reliefs.
Une géométrie intrigante, hypnotique, fascinante qui se laisse regarder et laisse l'imaginaire vagabonder de parois en parois et de marches en marches, au gré des ombres et des reliefs.
Une géométrie intrigante, hypnotique, fascinante qui se laisse regarder et laisse l'imaginaire vagabonder de parois en parois et de marches en marches, au gré des ombres et des reliefs.
Une géométrie intrigante, hypnotique, fascinante qui se laisse regarder et laisse l'imaginaire vagabonder de parois en parois et de marches en marches, au gré des ombres et des reliefs.
Une géométrie intrigante, hypnotique, fascinante qui se laisse regarder et laisse l'imaginaire vagabonder de parois en parois et de marches en marches, au gré des ombres et des reliefs.
Une géométrie intrigante, hypnotique, fascinante qui se laisse regarder et laisse l'imaginaire vagabonder de parois en parois et de marches en marches, au gré des ombres et des reliefs.
Une géométrie intrigante, hypnotique, fascinante qui se laisse regarder et laisse l'imaginaire vagabonder de parois en parois et de marches en marches, au gré des ombres et des reliefs.
Une géométrie intrigante, hypnotique, fascinante qui se laisse regarder et laisse l'imaginaire vagabonder de parois en parois et de marches en marches, au gré des ombres et des reliefs.
Une géométrie intrigante, hypnotique, fascinante qui se laisse regarder et laisse l'imaginaire vagabonder de parois en parois et de marches en marches, au gré des ombres et des reliefs.

Une géométrie intrigante, hypnotique, fascinante qui se laisse regarder et laisse l'imaginaire vagabonder de parois en parois et de marches en marches, au gré des ombres et des reliefs.

Un "drôle de moment" que ce clin d'oeil au cinéma indien avec Bollywood. Une fameuse idée de mon réceptif d'amener les touristes découvrir l'extravagance de ce cinéma typique et un film surréaliste kitsch mais que j'ai regardé avec délice jusqu'à la fin .Un "drôle de moment" que ce clin d'oeil au cinéma indien avec Bollywood. Une fameuse idée de mon réceptif d'amener les touristes découvrir l'extravagance de ce cinéma typique et un film surréaliste kitsch mais que j'ai regardé avec délice jusqu'à la fin .Un "drôle de moment" que ce clin d'oeil au cinéma indien avec Bollywood. Une fameuse idée de mon réceptif d'amener les touristes découvrir l'extravagance de ce cinéma typique et un film surréaliste kitsch mais que j'ai regardé avec délice jusqu'à la fin .
Un "drôle de moment" que ce clin d'oeil au cinéma indien avec Bollywood. Une fameuse idée de mon réceptif d'amener les touristes découvrir l'extravagance de ce cinéma typique et un film surréaliste kitsch mais que j'ai regardé avec délice jusqu'à la fin .Un "drôle de moment" que ce clin d'oeil au cinéma indien avec Bollywood. Une fameuse idée de mon réceptif d'amener les touristes découvrir l'extravagance de ce cinéma typique et un film surréaliste kitsch mais que j'ai regardé avec délice jusqu'à la fin .Un "drôle de moment" que ce clin d'oeil au cinéma indien avec Bollywood. Une fameuse idée de mon réceptif d'amener les touristes découvrir l'extravagance de ce cinéma typique et un film surréaliste kitsch mais que j'ai regardé avec délice jusqu'à la fin .
Un "drôle de moment" que ce clin d'oeil au cinéma indien avec Bollywood. Une fameuse idée de mon réceptif d'amener les touristes découvrir l'extravagance de ce cinéma typique et un film surréaliste kitsch mais que j'ai regardé avec délice jusqu'à la fin .Un "drôle de moment" que ce clin d'oeil au cinéma indien avec Bollywood. Une fameuse idée de mon réceptif d'amener les touristes découvrir l'extravagance de ce cinéma typique et un film surréaliste kitsch mais que j'ai regardé avec délice jusqu'à la fin .

Un "drôle de moment" que ce clin d'oeil au cinéma indien avec Bollywood. Une fameuse idée de mon réceptif d'amener les touristes découvrir l'extravagance de ce cinéma typique et un film surréaliste kitsch mais que j'ai regardé avec délice jusqu'à la fin .

Chand Baori (cliquez 👀), c'est le "pinacle des Stepwells....une beauté de marches et de puit qui arrache l'admiration et le respect. A ne surtout pas louper !!!! ❤️

Ahhhhhh, c'est la réaction qui convient le mieux pour résumer mon arrivée devant le puit....et dire que Batman y a été retenu prisonnier....au bas de la forteresse d'Amber, dans une rue anodine, ce merveilleux puit de 30 mètres qui a titillé toute ma curiosité durant mon séjour.
Ahhhhhh, c'est la réaction qui convient le mieux pour résumer mon arrivée devant le puit....et dire que Batman y a été retenu prisonnier....au bas de la forteresse d'Amber, dans une rue anodine, ce merveilleux puit de 30 mètres qui a titillé toute ma curiosité durant mon séjour.
Ahhhhhh, c'est la réaction qui convient le mieux pour résumer mon arrivée devant le puit....et dire que Batman y a été retenu prisonnier....au bas de la forteresse d'Amber, dans une rue anodine, ce merveilleux puit de 30 mètres qui a titillé toute ma curiosité durant mon séjour.
Ahhhhhh, c'est la réaction qui convient le mieux pour résumer mon arrivée devant le puit....et dire que Batman y a été retenu prisonnier....au bas de la forteresse d'Amber, dans une rue anodine, ce merveilleux puit de 30 mètres qui a titillé toute ma curiosité durant mon séjour.
Ahhhhhh, c'est la réaction qui convient le mieux pour résumer mon arrivée devant le puit....et dire que Batman y a été retenu prisonnier....au bas de la forteresse d'Amber, dans une rue anodine, ce merveilleux puit de 30 mètres qui a titillé toute ma curiosité durant mon séjour.
Ahhhhhh, c'est la réaction qui convient le mieux pour résumer mon arrivée devant le puit....et dire que Batman y a été retenu prisonnier....au bas de la forteresse d'Amber, dans une rue anodine, ce merveilleux puit de 30 mètres qui a titillé toute ma curiosité durant mon séjour.
Ahhhhhh, c'est la réaction qui convient le mieux pour résumer mon arrivée devant le puit....et dire que Batman y a été retenu prisonnier....au bas de la forteresse d'Amber, dans une rue anodine, ce merveilleux puit de 30 mètres qui a titillé toute ma curiosité durant mon séjour.
Ahhhhhh, c'est la réaction qui convient le mieux pour résumer mon arrivée devant le puit....et dire que Batman y a été retenu prisonnier....au bas de la forteresse d'Amber, dans une rue anodine, ce merveilleux puit de 30 mètres qui a titillé toute ma curiosité durant mon séjour.
Ahhhhhh, c'est la réaction qui convient le mieux pour résumer mon arrivée devant le puit....et dire que Batman y a été retenu prisonnier....au bas de la forteresse d'Amber, dans une rue anodine, ce merveilleux puit de 30 mètres qui a titillé toute ma curiosité durant mon séjour.
Ahhhhhh, c'est la réaction qui convient le mieux pour résumer mon arrivée devant le puit....et dire que Batman y a été retenu prisonnier....au bas de la forteresse d'Amber, dans une rue anodine, ce merveilleux puit de 30 mètres qui a titillé toute ma curiosité durant mon séjour.
Ahhhhhh, c'est la réaction qui convient le mieux pour résumer mon arrivée devant le puit....et dire que Batman y a été retenu prisonnier....au bas de la forteresse d'Amber, dans une rue anodine, ce merveilleux puit de 30 mètres qui a titillé toute ma curiosité durant mon séjour.
Ahhhhhh, c'est la réaction qui convient le mieux pour résumer mon arrivée devant le puit....et dire que Batman y a été retenu prisonnier....au bas de la forteresse d'Amber, dans une rue anodine, ce merveilleux puit de 30 mètres qui a titillé toute ma curiosité durant mon séjour.

Ahhhhhh, c'est la réaction qui convient le mieux pour résumer mon arrivée devant le puit....et dire que Batman y a été retenu prisonnier....au bas de la forteresse d'Amber, dans une rue anodine, ce merveilleux puit de 30 mètres qui a titillé toute ma curiosité durant mon séjour.

C'est en observant les gens que j'ai eu une amorce de compréhension sur la façon dont fonctionne cette société...on touche à peu de choses et on laisse l'équilibre naturel se faire dans ce qui peut paraitre excessif parfois mais qui relève d'une mécanique subtile et complexe..."le contrôle par l'anarchie"...Les traditions séculaires et leur poids finalement importent peu, la règle de la"non-contrainte" est ce qui compte.....(toujours un bémol bien sur sur les conditions des femmes)

Le Taj Mahal c'est aussi la découverte de la ville d'Agra (j'aurais pu dire l'inverse 👀)....un somptueux édifice qui porte en lui les larmes d'un Amour perdu, un blanc émouvant qui attendrit et adoucit l'âme, une vision qui ralentit le temps dans ce que nous avons de plus noble en nous, le parangon de nos illusions ...la Passion....une ode à l'Amour, un cri à la sincérité et  paradoxalement, un rappel à l'humilité face au temps et à l'impermanence des choses...

Et pourtant c'est la vielle ville d'Agra qui m'a valu le choc émotionnel le plus artistique...il a suffi  d'un quiproquo, une rue empruntée, la bagarre de deux adolescents, pour me retrouver dans la caverne d'Ali Baba des émotions et des regards.....une richesse humaine extraordinaire s'est offerte à moi, tous les âges se sont confondus dans ma créativité enfantine et je me suis tout simplement laissé submerger par ce paysage que je n'oublierai jamais....c'est peut être ça que l'on appelle la Liberté, l'osmose avec le temps et l'espace....je ne faisais qu'un avec ce qui m'entourait et je transportais mon bonheur et ma "pellicule" d'étalages en étalages sous le regard amusé des habitants.

L'émotion face à une des 7 Merveilles de ce monde....Du monde partout certes, mais des points de vue multiples qui laissent le Taj Mahal seul et noble face aux petits êtres que nous sommes.
L'émotion face à une des 7 Merveilles de ce monde....Du monde partout certes, mais des points de vue multiples qui laissent le Taj Mahal seul et noble face aux petits êtres que nous sommes.
L'émotion face à une des 7 Merveilles de ce monde....Du monde partout certes, mais des points de vue multiples qui laissent le Taj Mahal seul et noble face aux petits êtres que nous sommes.
L'émotion face à une des 7 Merveilles de ce monde....Du monde partout certes, mais des points de vue multiples qui laissent le Taj Mahal seul et noble face aux petits êtres que nous sommes.
L'émotion face à une des 7 Merveilles de ce monde....Du monde partout certes, mais des points de vue multiples qui laissent le Taj Mahal seul et noble face aux petits êtres que nous sommes.
L'émotion face à une des 7 Merveilles de ce monde....Du monde partout certes, mais des points de vue multiples qui laissent le Taj Mahal seul et noble face aux petits êtres que nous sommes.
L'émotion face à une des 7 Merveilles de ce monde....Du monde partout certes, mais des points de vue multiples qui laissent le Taj Mahal seul et noble face aux petits êtres que nous sommes.
L'émotion face à une des 7 Merveilles de ce monde....Du monde partout certes, mais des points de vue multiples qui laissent le Taj Mahal seul et noble face aux petits êtres que nous sommes.
L'émotion face à une des 7 Merveilles de ce monde....Du monde partout certes, mais des points de vue multiples qui laissent le Taj Mahal seul et noble face aux petits êtres que nous sommes.
L'émotion face à une des 7 Merveilles de ce monde....Du monde partout certes, mais des points de vue multiples qui laissent le Taj Mahal seul et noble face aux petits êtres que nous sommes.
L'émotion face à une des 7 Merveilles de ce monde....Du monde partout certes, mais des points de vue multiples qui laissent le Taj Mahal seul et noble face aux petits êtres que nous sommes.
L'émotion face à une des 7 Merveilles de ce monde....Du monde partout certes, mais des points de vue multiples qui laissent le Taj Mahal seul et noble face aux petits êtres que nous sommes.
L'émotion face à une des 7 Merveilles de ce monde....Du monde partout certes, mais des points de vue multiples qui laissent le Taj Mahal seul et noble face aux petits êtres que nous sommes.
L'émotion face à une des 7 Merveilles de ce monde....Du monde partout certes, mais des points de vue multiples qui laissent le Taj Mahal seul et noble face aux petits êtres que nous sommes.
L'émotion face à une des 7 Merveilles de ce monde....Du monde partout certes, mais des points de vue multiples qui laissent le Taj Mahal seul et noble face aux petits êtres que nous sommes.
L'émotion face à une des 7 Merveilles de ce monde....Du monde partout certes, mais des points de vue multiples qui laissent le Taj Mahal seul et noble face aux petits êtres que nous sommes.
L'émotion face à une des 7 Merveilles de ce monde....Du monde partout certes, mais des points de vue multiples qui laissent le Taj Mahal seul et noble face aux petits êtres que nous sommes.
L'émotion face à une des 7 Merveilles de ce monde....Du monde partout certes, mais des points de vue multiples qui laissent le Taj Mahal seul et noble face aux petits êtres que nous sommes.
L'émotion face à une des 7 Merveilles de ce monde....Du monde partout certes, mais des points de vue multiples qui laissent le Taj Mahal seul et noble face aux petits êtres que nous sommes.
L'émotion face à une des 7 Merveilles de ce monde....Du monde partout certes, mais des points de vue multiples qui laissent le Taj Mahal seul et noble face aux petits êtres que nous sommes.
L'émotion face à une des 7 Merveilles de ce monde....Du monde partout certes, mais des points de vue multiples qui laissent le Taj Mahal seul et noble face aux petits êtres que nous sommes.

L'émotion face à une des 7 Merveilles de ce monde....Du monde partout certes, mais des points de vue multiples qui laissent le Taj Mahal seul et noble face aux petits êtres que nous sommes.

Mon portrait préféré dans les rues d'Agra, un décors délicieux au milieu des racines, un moment de grâce avec ce Monsieur fumant la cigarette du "Pauvre", la Bidi. Une photo primée dans un concours International et exposée en Roumanie. 

More-Art-Please"Portraits"
http://www.more-art-please.com/portraits-exhibition-2019/ 

La vieille ville d'Agra, c'est avant tout une gifle dans mon bonheur de voyageur....des ruelles à l'infini, des visages de toutes sortes qui ont envahi mon subconscient pour des souvenirs et des parfums de bien être jusqu'à la fin de mon séjour.....peut être le meilleur moment de mon voyage....
La vieille ville d'Agra, c'est avant tout une gifle dans mon bonheur de voyageur....des ruelles à l'infini, des visages de toutes sortes qui ont envahi mon subconscient pour des souvenirs et des parfums de bien être jusqu'à la fin de mon séjour.....peut être le meilleur moment de mon voyage....
La vieille ville d'Agra, c'est avant tout une gifle dans mon bonheur de voyageur....des ruelles à l'infini, des visages de toutes sortes qui ont envahi mon subconscient pour des souvenirs et des parfums de bien être jusqu'à la fin de mon séjour.....peut être le meilleur moment de mon voyage....
La vieille ville d'Agra, c'est avant tout une gifle dans mon bonheur de voyageur....des ruelles à l'infini, des visages de toutes sortes qui ont envahi mon subconscient pour des souvenirs et des parfums de bien être jusqu'à la fin de mon séjour.....peut être le meilleur moment de mon voyage....
La vieille ville d'Agra, c'est avant tout une gifle dans mon bonheur de voyageur....des ruelles à l'infini, des visages de toutes sortes qui ont envahi mon subconscient pour des souvenirs et des parfums de bien être jusqu'à la fin de mon séjour.....peut être le meilleur moment de mon voyage....
La vieille ville d'Agra, c'est avant tout une gifle dans mon bonheur de voyageur....des ruelles à l'infini, des visages de toutes sortes qui ont envahi mon subconscient pour des souvenirs et des parfums de bien être jusqu'à la fin de mon séjour.....peut être le meilleur moment de mon voyage....
La vieille ville d'Agra, c'est avant tout une gifle dans mon bonheur de voyageur....des ruelles à l'infini, des visages de toutes sortes qui ont envahi mon subconscient pour des souvenirs et des parfums de bien être jusqu'à la fin de mon séjour.....peut être le meilleur moment de mon voyage....
La vieille ville d'Agra, c'est avant tout une gifle dans mon bonheur de voyageur....des ruelles à l'infini, des visages de toutes sortes qui ont envahi mon subconscient pour des souvenirs et des parfums de bien être jusqu'à la fin de mon séjour.....peut être le meilleur moment de mon voyage....
La vieille ville d'Agra, c'est avant tout une gifle dans mon bonheur de voyageur....des ruelles à l'infini, des visages de toutes sortes qui ont envahi mon subconscient pour des souvenirs et des parfums de bien être jusqu'à la fin de mon séjour.....peut être le meilleur moment de mon voyage....
La vieille ville d'Agra, c'est avant tout une gifle dans mon bonheur de voyageur....des ruelles à l'infini, des visages de toutes sortes qui ont envahi mon subconscient pour des souvenirs et des parfums de bien être jusqu'à la fin de mon séjour.....peut être le meilleur moment de mon voyage....
La vieille ville d'Agra, c'est avant tout une gifle dans mon bonheur de voyageur....des ruelles à l'infini, des visages de toutes sortes qui ont envahi mon subconscient pour des souvenirs et des parfums de bien être jusqu'à la fin de mon séjour.....peut être le meilleur moment de mon voyage....
La vieille ville d'Agra, c'est avant tout une gifle dans mon bonheur de voyageur....des ruelles à l'infini, des visages de toutes sortes qui ont envahi mon subconscient pour des souvenirs et des parfums de bien être jusqu'à la fin de mon séjour.....peut être le meilleur moment de mon voyage....
La vieille ville d'Agra, c'est avant tout une gifle dans mon bonheur de voyageur....des ruelles à l'infini, des visages de toutes sortes qui ont envahi mon subconscient pour des souvenirs et des parfums de bien être jusqu'à la fin de mon séjour.....peut être le meilleur moment de mon voyage....
La vieille ville d'Agra, c'est avant tout une gifle dans mon bonheur de voyageur....des ruelles à l'infini, des visages de toutes sortes qui ont envahi mon subconscient pour des souvenirs et des parfums de bien être jusqu'à la fin de mon séjour.....peut être le meilleur moment de mon voyage....
La vieille ville d'Agra, c'est avant tout une gifle dans mon bonheur de voyageur....des ruelles à l'infini, des visages de toutes sortes qui ont envahi mon subconscient pour des souvenirs et des parfums de bien être jusqu'à la fin de mon séjour.....peut être le meilleur moment de mon voyage....
La vieille ville d'Agra, c'est avant tout une gifle dans mon bonheur de voyageur....des ruelles à l'infini, des visages de toutes sortes qui ont envahi mon subconscient pour des souvenirs et des parfums de bien être jusqu'à la fin de mon séjour.....peut être le meilleur moment de mon voyage....
La vieille ville d'Agra, c'est avant tout une gifle dans mon bonheur de voyageur....des ruelles à l'infini, des visages de toutes sortes qui ont envahi mon subconscient pour des souvenirs et des parfums de bien être jusqu'à la fin de mon séjour.....peut être le meilleur moment de mon voyage....
La vieille ville d'Agra, c'est avant tout une gifle dans mon bonheur de voyageur....des ruelles à l'infini, des visages de toutes sortes qui ont envahi mon subconscient pour des souvenirs et des parfums de bien être jusqu'à la fin de mon séjour.....peut être le meilleur moment de mon voyage....
La vieille ville d'Agra, c'est avant tout une gifle dans mon bonheur de voyageur....des ruelles à l'infini, des visages de toutes sortes qui ont envahi mon subconscient pour des souvenirs et des parfums de bien être jusqu'à la fin de mon séjour.....peut être le meilleur moment de mon voyage....
La vieille ville d'Agra, c'est avant tout une gifle dans mon bonheur de voyageur....des ruelles à l'infini, des visages de toutes sortes qui ont envahi mon subconscient pour des souvenirs et des parfums de bien être jusqu'à la fin de mon séjour.....peut être le meilleur moment de mon voyage....
La vieille ville d'Agra, c'est avant tout une gifle dans mon bonheur de voyageur....des ruelles à l'infini, des visages de toutes sortes qui ont envahi mon subconscient pour des souvenirs et des parfums de bien être jusqu'à la fin de mon séjour.....peut être le meilleur moment de mon voyage....
La vieille ville d'Agra, c'est avant tout une gifle dans mon bonheur de voyageur....des ruelles à l'infini, des visages de toutes sortes qui ont envahi mon subconscient pour des souvenirs et des parfums de bien être jusqu'à la fin de mon séjour.....peut être le meilleur moment de mon voyage....
La vieille ville d'Agra, c'est avant tout une gifle dans mon bonheur de voyageur....des ruelles à l'infini, des visages de toutes sortes qui ont envahi mon subconscient pour des souvenirs et des parfums de bien être jusqu'à la fin de mon séjour.....peut être le meilleur moment de mon voyage....
La vieille ville d'Agra, c'est avant tout une gifle dans mon bonheur de voyageur....des ruelles à l'infini, des visages de toutes sortes qui ont envahi mon subconscient pour des souvenirs et des parfums de bien être jusqu'à la fin de mon séjour.....peut être le meilleur moment de mon voyage....
La vieille ville d'Agra, c'est avant tout une gifle dans mon bonheur de voyageur....des ruelles à l'infini, des visages de toutes sortes qui ont envahi mon subconscient pour des souvenirs et des parfums de bien être jusqu'à la fin de mon séjour.....peut être le meilleur moment de mon voyage....
La vieille ville d'Agra, c'est avant tout une gifle dans mon bonheur de voyageur....des ruelles à l'infini, des visages de toutes sortes qui ont envahi mon subconscient pour des souvenirs et des parfums de bien être jusqu'à la fin de mon séjour.....peut être le meilleur moment de mon voyage....

La vieille ville d'Agra, c'est avant tout une gifle dans mon bonheur de voyageur....des ruelles à l'infini, des visages de toutes sortes qui ont envahi mon subconscient pour des souvenirs et des parfums de bien être jusqu'à la fin de mon séjour.....peut être le meilleur moment de mon voyage....

Des photos me résumant ainsi que mon Chauffeur Danesh dans mon périple plein de douceur et de poésie.
Des photos me résumant ainsi que mon Chauffeur Danesh dans mon périple plein de douceur et de poésie.
Des photos me résumant ainsi que mon Chauffeur Danesh dans mon périple plein de douceur et de poésie.
Des photos me résumant ainsi que mon Chauffeur Danesh dans mon périple plein de douceur et de poésie.
Des photos me résumant ainsi que mon Chauffeur Danesh dans mon périple plein de douceur et de poésie.
Des photos me résumant ainsi que mon Chauffeur Danesh dans mon périple plein de douceur et de poésie.
Des photos me résumant ainsi que mon Chauffeur Danesh dans mon périple plein de douceur et de poésie.
Des photos me résumant ainsi que mon Chauffeur Danesh dans mon périple plein de douceur et de poésie.
Des photos me résumant ainsi que mon Chauffeur Danesh dans mon périple plein de douceur et de poésie.
Des photos me résumant ainsi que mon Chauffeur Danesh dans mon périple plein de douceur et de poésie.
Des photos me résumant ainsi que mon Chauffeur Danesh dans mon périple plein de douceur et de poésie.

Des photos me résumant ainsi que mon Chauffeur Danesh dans mon périple plein de douceur et de poésie.

Un peu comme au Japon avec mon costume de Samouraï, me voilà transformé en Sikh, enfin physiquement, parce qu'au niveau du Devoir religieux on repassera...j'aime bien endosser l'enveloppe locale, c'est un peu une façon d'oublier cette identité lourde que je traîne en permanence comme un fardeau et qui ne me convient pas....

Un peu comme au Japon avec mon costume de Samouraï, me voilà transformé en Sikh, enfin physiquement, parce qu'au niveau du Devoir religieux on repassera...j'aime bien endosser l'enveloppe locale, c'est un peu une façon d'oublier cette identité lourde que je traîne en permanence comme un fardeau et qui ne me convient pas....

M'extraire de ce monde vide de sens, fait de chiffres et de statistiques, de stratégie et de manipulations, de comportements incohérents, de je ne sais plus quoi qui veulent rien dire, un espace ridicule créé par quelques imbéciles poussés par l'impatience de l'enfance, en manque de repères, n'ayant d'adultes que le nom, Astructurés, "Chrysalidés", non-construit donc forcément en colère et fainéants de l'âme, pour qui le bruit est plus important que le silence.....un monde où les rôles sont renversés, où l'invisible et la pudeur n'existent plus, où même l'introspection est devenue une valeur qu'il faut exhiber....Bref un monde que je méprise au plus haut point, loin de l'idée que représente l'existence et le voyage de la Vie à mes yeux.

Voilà ce que ce Voyage, et tant d'autres autres bien sûr, a réussi a me faire vivre.....l'oubli de l'Absurde et la synergie de mon corps et mon âme. La dimension spirituelle de ce voyage a ajouté à l'effluve agréable et sensorielle de ces douces découvertes ....Voilà ce que je retiendrai de l'Inde et de ce minuscule aperçu dans ce gigantesque pays.... un indicible parfum de douceur❤️

 

La vie est un mystère qu'il faut vivre, et non un problème à résoudre.

Gandhi (1869-1948)

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Anne 21/05/2019 22:09

Merci Raphael pour toute cette poésie que tu partages et ces réflexions que tu nous livres. J'aime beaucoup celle que tu as faite sur la route d'Udaipur. Je ne me lasse pas de regarder ton blog Rajasthan qui me replonge dans mon dernier voyage mais j'aime aussi découvrir les autres pays au travers de tes photos d'une grande profondeur artistique.Tu es un artiste et l’émotion de ce que tu vis transpire au travers de tes photos. Merci Raphael !!

Clement 20/05/2019 10:51

Beau blog. un plaisir de venir flâner sur vos pages. une belle découverte. un blog très intéressant. J'aime beaucoup.