VENISE et BURANO (Italie 🇮🇹)

Publié le par Eyraud Raphaël

Mon échappatoire de Noël, ces fêtes où l'on doit absolument célébrer la famille dans une hystérie quasi collective et sans suite....vite et courage, fuyons cette odeur étrange de conformisme médiocre et enivrons nous des parfums de l'ailleurs et du vagabondage...C'est dans cet état d'esprit que j'ai atterri à Venise, pour une seconde découverte de la cité, plus fouillée et complète, plus romantique aussi...

 

(CLIQUEZ sur les TITRES 👀)

⚡︎

1) MÉTÉO

2) INFOS PRATIQUES

3) Les QUARTIERS de VENISE

4) La VILLE et les RUES

5) Le GRAND CANAL

6) LE PONT du RIALTO

7) Piazza SAN MARCO

8) Le PONT des SOUPIRS

9) GRAN TEATRO la FENICE

10) SAN GIORGIO 

11) Les MASQUES du Carnaval

12) BURNANO & MURANO

13) Les GONDOLES et les GONDOLIERS

14) Les PEINTRES & VENISE

CONCLUSION

 

Noël était la plus parfaite entreprise de détournement spirituel de l'histoire de l'humanité. On avait transformé la célébration de la naissance d'un anarchiste égalitariste en un ensevelissement des êtres sous des tombereaux de cadeaux. Pour quelques heures, en ce 24 décembre, l'immense névrose européenne de l'après-guerre s'octroyait un répit, le temps d'ouvrir des paquets dans un bruit de mandibules d'insecte.

S'abandonner à vivre (Sylvain TESSON)

🌀

 

HÉBERGEMENT (Cliquez❤️)

B&B CORTE CAPANA (Réservez en direct 👀)

Un B&B chez l'habitant parfaitement situé et chaleureux...Riccardo et Grace, un américaine à la douceur italienne, feront tout pour vous rendre heureux...à ne pas louper 

Cliquez sur l'image pour réserver avec Booking 👀

〰️

MARCO POLO (cliquez 👀)

Cliquez sur l'image 👀

L'enfant de Venise, né et mort dans la cité vénitienne, ce riche marchand est surtout célèbre pour son voyage en Chine qu'il raconte dans un livre intitulé "Devisement du monde" (cliquez 🧐)

〰️

LA SÉRÉNISSIME

Le/la Sérénissime était un titre honorifique généralement utilisé envers les princes et souverains, mais également pour les "Doges de Venise". Cette figure de style fut alors utilisée pour la Sérénissime République de Venise puis tout simplement Sérénissime

Ce surnom est resté lorsque Venise est devenue une ville

〰️

La 1ère GONDOLIÈRE DE VENISE (Cliquez ici 👀💋)

Un peu comme le Rat Blanc au temple de Deshnok en Inde, tout le monde cherche à l'apercevoir.

〰️

 

 

🌀

Six quartiers totalement distincts comme autant de frères et soeurs dans une famille...les SESTIERI, puisque c'est comme ça qu'on les appelle, ont le charme fou des jardins qui se sont agencés eux mêmes dans l'intelligente anarchie de la Nature...rien d'oppressant dans cette ville, tout n'est que richesse, folie et Liberté, un peu comme un spectacle de rue où l'on passe étonné et enthousiaste d'un artiste à l'autre.

1) Santa Croce, un quartier résidentiel paisible.

2) Cannaregio, le quartier juif de Venise, un endroit mystérieux.

3) San Polo, un quartier animé avec notamment le pont du Rialto.

4) Dorsodura, le quartier culturel avec de nombreuses galeries d'art. 

4b) Ile de Giudecca, le quartier avec les plus belles vues. 

5) San Marco, le coeur historique de Venise.

5b) Ile de San Giorgio Maggiore, en face de San Marco, un panorama imprenable. 

6) Castello, le plus grand quartier de Venise qui abrite l'arsenal et le parc public de Giardini.

6b) Ile de San Michele (cimetière), pour un rendez-vous avec l'absolu.

🌀

On voyage pour changer, non de lieu, mais d'idées

Hippolyte TAINE (Philosophe)

La ville est un véritable musée, un théâtre à ciel ouvert, un parc d'attraction avec la vulgarité en moins...une succession de chefs d'oeuvre, de palais, d'oeuvres d'art, de galeries artistiques, de points de vue, on est enivré en permanence par le nombre d'or, par la perfection et le beau, la ville respire encore le génie des plus grands artistes que l'humanité a engendrée. On pourrait presque développer "le syndrome de Venise", en pensant à Stendhal, tellement on est irradié de magnificence malgré la foule.  

C'est ce que j'ai voulu montrer tout au long de ce récit, la musicalité d'un séjour bercé de poésie, un jeux de piste pour les curieux du beau.

Les rues invitent à la flânerie et au romantisme, incitent à se perdre, à devenir des aventuriers dont la quête serait l'art et la beauté...Venise est une ode à la marche, on devient un vrai "Wanderer" urbain, un randonneur vagabondant et flânant de rues en rues, marchant l'âme légère et résistant à l'impératif sociétal de vitesse (Sylvain TESSON dans "Petit Traité sur l'immensité du Monde").

Les quartiers se succèdent les uns aux autres, on passe de l'émerveillement à la réflexion, de l'attendrissement au romantisme, on quitte la foule en une fraction de rue pour se retrouver dans des endroits où le temps semble juste glisser sans prétention...

Le street Art dans l'ombre des peintres de génie, les 5 dômes de la basilique San Marco au style byzantin, la basilique Saint Marc, vestiges des fastes de l'époque des Doges, les puits de Venise ou le génie de l'ingénierie de l'époque, les ponts entremetteurs de l'Histoire, lieux d'intrigues et de romances, les rues qui caressent les Hommes et un club de Fight Club pour rappeler que la violence n'est jamais bien loin du romantisme.
Le street Art dans l'ombre des peintres de génie, les 5 dômes de la basilique San Marco au style byzantin, la basilique Saint Marc, vestiges des fastes de l'époque des Doges, les puits de Venise ou le génie de l'ingénierie de l'époque, les ponts entremetteurs de l'Histoire, lieux d'intrigues et de romances, les rues qui caressent les Hommes et un club de Fight Club pour rappeler que la violence n'est jamais bien loin du romantisme.Le street Art dans l'ombre des peintres de génie, les 5 dômes de la basilique San Marco au style byzantin, la basilique Saint Marc, vestiges des fastes de l'époque des Doges, les puits de Venise ou le génie de l'ingénierie de l'époque, les ponts entremetteurs de l'Histoire, lieux d'intrigues et de romances, les rues qui caressent les Hommes et un club de Fight Club pour rappeler que la violence n'est jamais bien loin du romantisme.Le street Art dans l'ombre des peintres de génie, les 5 dômes de la basilique San Marco au style byzantin, la basilique Saint Marc, vestiges des fastes de l'époque des Doges, les puits de Venise ou le génie de l'ingénierie de l'époque, les ponts entremetteurs de l'Histoire, lieux d'intrigues et de romances, les rues qui caressent les Hommes et un club de Fight Club pour rappeler que la violence n'est jamais bien loin du romantisme.
Le street Art dans l'ombre des peintres de génie, les 5 dômes de la basilique San Marco au style byzantin, la basilique Saint Marc, vestiges des fastes de l'époque des Doges, les puits de Venise ou le génie de l'ingénierie de l'époque, les ponts entremetteurs de l'Histoire, lieux d'intrigues et de romances, les rues qui caressent les Hommes et un club de Fight Club pour rappeler que la violence n'est jamais bien loin du romantisme.Le street Art dans l'ombre des peintres de génie, les 5 dômes de la basilique San Marco au style byzantin, la basilique Saint Marc, vestiges des fastes de l'époque des Doges, les puits de Venise ou le génie de l'ingénierie de l'époque, les ponts entremetteurs de l'Histoire, lieux d'intrigues et de romances, les rues qui caressent les Hommes et un club de Fight Club pour rappeler que la violence n'est jamais bien loin du romantisme.Le street Art dans l'ombre des peintres de génie, les 5 dômes de la basilique San Marco au style byzantin, la basilique Saint Marc, vestiges des fastes de l'époque des Doges, les puits de Venise ou le génie de l'ingénierie de l'époque, les ponts entremetteurs de l'Histoire, lieux d'intrigues et de romances, les rues qui caressent les Hommes et un club de Fight Club pour rappeler que la violence n'est jamais bien loin du romantisme.
Le street Art dans l'ombre des peintres de génie, les 5 dômes de la basilique San Marco au style byzantin, la basilique Saint Marc, vestiges des fastes de l'époque des Doges, les puits de Venise ou le génie de l'ingénierie de l'époque, les ponts entremetteurs de l'Histoire, lieux d'intrigues et de romances, les rues qui caressent les Hommes et un club de Fight Club pour rappeler que la violence n'est jamais bien loin du romantisme.Le street Art dans l'ombre des peintres de génie, les 5 dômes de la basilique San Marco au style byzantin, la basilique Saint Marc, vestiges des fastes de l'époque des Doges, les puits de Venise ou le génie de l'ingénierie de l'époque, les ponts entremetteurs de l'Histoire, lieux d'intrigues et de romances, les rues qui caressent les Hommes et un club de Fight Club pour rappeler que la violence n'est jamais bien loin du romantisme.Le street Art dans l'ombre des peintres de génie, les 5 dômes de la basilique San Marco au style byzantin, la basilique Saint Marc, vestiges des fastes de l'époque des Doges, les puits de Venise ou le génie de l'ingénierie de l'époque, les ponts entremetteurs de l'Histoire, lieux d'intrigues et de romances, les rues qui caressent les Hommes et un club de Fight Club pour rappeler que la violence n'est jamais bien loin du romantisme.

Le street Art dans l'ombre des peintres de génie, les 5 dômes de la basilique San Marco au style byzantin, la basilique Saint Marc, vestiges des fastes de l'époque des Doges, les puits de Venise ou le génie de l'ingénierie de l'époque, les ponts entremetteurs de l'Histoire, lieux d'intrigues et de romances, les rues qui caressent les Hommes et un club de Fight Club pour rappeler que la violence n'est jamais bien loin du romantisme.

Les ponts qui relient les quartiers et les Hommes, sont l'occasion de rencontres, de baisers, de rêverie et d'intrigues de toutes sortes..

Les ponts qui relient les quartiers et les Hommes, sont l'occasion de rencontres, de baisers, de rêverie et d'intrigues de toutes sortes..

Les rues bigarrées de Venise sont d'un charme incroyable...les canaux reflètent les couleurs  comme un tableau se renouvelant sans cesse, ici la beauté a pris le pouvoir depuis des siècles et rien ne semble la perturber...ni les errances de l'Homme ni le temps qui passe...on promet à Venise sa proche disparition ? la beauté n'en a cure, elle est plus forte que le temps et perpétue les mémoires.
Les rues bigarrées de Venise sont d'un charme incroyable...les canaux reflètent les couleurs  comme un tableau se renouvelant sans cesse, ici la beauté a pris le pouvoir depuis des siècles et rien ne semble la perturber...ni les errances de l'Homme ni le temps qui passe...on promet à Venise sa proche disparition ? la beauté n'en a cure, elle est plus forte que le temps et perpétue les mémoires.Les rues bigarrées de Venise sont d'un charme incroyable...les canaux reflètent les couleurs  comme un tableau se renouvelant sans cesse, ici la beauté a pris le pouvoir depuis des siècles et rien ne semble la perturber...ni les errances de l'Homme ni le temps qui passe...on promet à Venise sa proche disparition ? la beauté n'en a cure, elle est plus forte que le temps et perpétue les mémoires.Les rues bigarrées de Venise sont d'un charme incroyable...les canaux reflètent les couleurs  comme un tableau se renouvelant sans cesse, ici la beauté a pris le pouvoir depuis des siècles et rien ne semble la perturber...ni les errances de l'Homme ni le temps qui passe...on promet à Venise sa proche disparition ? la beauté n'en a cure, elle est plus forte que le temps et perpétue les mémoires.
Les rues bigarrées de Venise sont d'un charme incroyable...les canaux reflètent les couleurs  comme un tableau se renouvelant sans cesse, ici la beauté a pris le pouvoir depuis des siècles et rien ne semble la perturber...ni les errances de l'Homme ni le temps qui passe...on promet à Venise sa proche disparition ? la beauté n'en a cure, elle est plus forte que le temps et perpétue les mémoires.Les rues bigarrées de Venise sont d'un charme incroyable...les canaux reflètent les couleurs  comme un tableau se renouvelant sans cesse, ici la beauté a pris le pouvoir depuis des siècles et rien ne semble la perturber...ni les errances de l'Homme ni le temps qui passe...on promet à Venise sa proche disparition ? la beauté n'en a cure, elle est plus forte que le temps et perpétue les mémoires.Les rues bigarrées de Venise sont d'un charme incroyable...les canaux reflètent les couleurs  comme un tableau se renouvelant sans cesse, ici la beauté a pris le pouvoir depuis des siècles et rien ne semble la perturber...ni les errances de l'Homme ni le temps qui passe...on promet à Venise sa proche disparition ? la beauté n'en a cure, elle est plus forte que le temps et perpétue les mémoires.
Les rues bigarrées de Venise sont d'un charme incroyable...les canaux reflètent les couleurs  comme un tableau se renouvelant sans cesse, ici la beauté a pris le pouvoir depuis des siècles et rien ne semble la perturber...ni les errances de l'Homme ni le temps qui passe...on promet à Venise sa proche disparition ? la beauté n'en a cure, elle est plus forte que le temps et perpétue les mémoires.Les rues bigarrées de Venise sont d'un charme incroyable...les canaux reflètent les couleurs  comme un tableau se renouvelant sans cesse, ici la beauté a pris le pouvoir depuis des siècles et rien ne semble la perturber...ni les errances de l'Homme ni le temps qui passe...on promet à Venise sa proche disparition ? la beauté n'en a cure, elle est plus forte que le temps et perpétue les mémoires.Les rues bigarrées de Venise sont d'un charme incroyable...les canaux reflètent les couleurs  comme un tableau se renouvelant sans cesse, ici la beauté a pris le pouvoir depuis des siècles et rien ne semble la perturber...ni les errances de l'Homme ni le temps qui passe...on promet à Venise sa proche disparition ? la beauté n'en a cure, elle est plus forte que le temps et perpétue les mémoires.

Les rues bigarrées de Venise sont d'un charme incroyable...les canaux reflètent les couleurs comme un tableau se renouvelant sans cesse, ici la beauté a pris le pouvoir depuis des siècles et rien ne semble la perturber...ni les errances de l'Homme ni le temps qui passe...on promet à Venise sa proche disparition ? la beauté n'en a cure, elle est plus forte que le temps et perpétue les mémoires.

Ici les 3 dimensions de l'espace tel que nous le concevons: la largeur, la hauteur et la profondeur...c'est aussi ça Venise, une forme de perfection qui nous rappelle une époque où le détail était un souci, la conscience une obligation.

Ici les 3 dimensions de l'espace tel que nous le concevons: la largeur, la hauteur et la profondeur...c'est aussi ça Venise, une forme de perfection qui nous rappelle une époque où le détail était un souci, la conscience une obligation.

À Venise il ya des cordes à linge presque partout...le linge sèche tendu entre les immeubles comme une passerelle entre les gens, traversant poétiquement les canaux et les rues, sans acte de propriété ni d'espace...on se croirait dans un film de VISCONTI ou SCOLLA et on se surprend à revivre la scène des draps d'une "journée particulière" de E. Scolla avec Sophia Loren et Marcello Mastroianni...Poésie quand tu nous tiens !!! (il ne faut plus te lâcher)À Venise il ya des cordes à linge presque partout...le linge sèche tendu entre les immeubles comme une passerelle entre les gens, traversant poétiquement les canaux et les rues, sans acte de propriété ni d'espace...on se croirait dans un film de VISCONTI ou SCOLLA et on se surprend à revivre la scène des draps d'une "journée particulière" de E. Scolla avec Sophia Loren et Marcello Mastroianni...Poésie quand tu nous tiens !!! (il ne faut plus te lâcher)
À Venise il ya des cordes à linge presque partout...le linge sèche tendu entre les immeubles comme une passerelle entre les gens, traversant poétiquement les canaux et les rues, sans acte de propriété ni d'espace...on se croirait dans un film de VISCONTI ou SCOLLA et on se surprend à revivre la scène des draps d'une "journée particulière" de E. Scolla avec Sophia Loren et Marcello Mastroianni...Poésie quand tu nous tiens !!! (il ne faut plus te lâcher)
À Venise il ya des cordes à linge presque partout...le linge sèche tendu entre les immeubles comme une passerelle entre les gens, traversant poétiquement les canaux et les rues, sans acte de propriété ni d'espace...on se croirait dans un film de VISCONTI ou SCOLLA et on se surprend à revivre la scène des draps d'une "journée particulière" de E. Scolla avec Sophia Loren et Marcello Mastroianni...Poésie quand tu nous tiens !!! (il ne faut plus te lâcher)À Venise il ya des cordes à linge presque partout...le linge sèche tendu entre les immeubles comme une passerelle entre les gens, traversant poétiquement les canaux et les rues, sans acte de propriété ni d'espace...on se croirait dans un film de VISCONTI ou SCOLLA et on se surprend à revivre la scène des draps d'une "journée particulière" de E. Scolla avec Sophia Loren et Marcello Mastroianni...Poésie quand tu nous tiens !!! (il ne faut plus te lâcher)À Venise il ya des cordes à linge presque partout...le linge sèche tendu entre les immeubles comme une passerelle entre les gens, traversant poétiquement les canaux et les rues, sans acte de propriété ni d'espace...on se croirait dans un film de VISCONTI ou SCOLLA et on se surprend à revivre la scène des draps d'une "journée particulière" de E. Scolla avec Sophia Loren et Marcello Mastroianni...Poésie quand tu nous tiens !!! (il ne faut plus te lâcher)

À Venise il ya des cordes à linge presque partout...le linge sèche tendu entre les immeubles comme une passerelle entre les gens, traversant poétiquement les canaux et les rues, sans acte de propriété ni d'espace...on se croirait dans un film de VISCONTI ou SCOLLA et on se surprend à revivre la scène des draps d'une "journée particulière" de E. Scolla avec Sophia Loren et Marcello Mastroianni...Poésie quand tu nous tiens !!! (il ne faut plus te lâcher)

L'oeil ne sait décidément plus où aller...la beauté est partout et ailleurs...

L'oeil ne sait décidément plus où aller...la beauté est partout et ailleurs...

Un concert de Vivaldi dans l'église San Vidal...waou ça a de la gueule pendant les fêtes de Noël...INTERPRETI VENEZIANI, c'est le nom de cet orchestre plein d'énergie qui a illuminé cette soirée de grâce avec les "4 saisons"...loin de ma Bresse et des affres de la terre...
Un concert de Vivaldi dans l'église San Vidal...waou ça a de la gueule pendant les fêtes de Noël...INTERPRETI VENEZIANI, c'est le nom de cet orchestre plein d'énergie qui a illuminé cette soirée de grâce avec les "4 saisons"...loin de ma Bresse et des affres de la terre...Un concert de Vivaldi dans l'église San Vidal...waou ça a de la gueule pendant les fêtes de Noël...INTERPRETI VENEZIANI, c'est le nom de cet orchestre plein d'énergie qui a illuminé cette soirée de grâce avec les "4 saisons"...loin de ma Bresse et des affres de la terre...

Un concert de Vivaldi dans l'église San Vidal...waou ça a de la gueule pendant les fêtes de Noël...INTERPRETI VENEZIANI, c'est le nom de cet orchestre plein d'énergie qui a illuminé cette soirée de grâce avec les "4 saisons"...loin de ma Bresse et des affres de la terre...

🌀

Rester c'est exister, voyager c'est vivre

Gustave NADAUD (Poète)

Venise c'est aussi quelques endroits qui sont devenus légendaires à force de temps, un peu comme le grain de beauté de Marylin. Ici le Gand Canal, un des lieux hypnotisant de la cité...les courbes sont parfaites, rappelant celles des actrices italiennes des années 70, je pense ici à Gina Lollobrigida, Sophia Loren, Monica Vitti, Ornella Muti, les perspectives sont idéales, l'oeil est emporté par une dimension géométrique, esthétique et mystique et certains considèrent même, pour toutes ces raisons, le Grand Canal comme la plus belle avenue du monde, laissant loin derrière, les Champs Élysées.

Difficile de dire car les deux  sont très belles et notre planète regorge d'avenues grandioses... 

Liste des plus beaux PALAIS VÉNITIENS (cliquez 👀)

De jour comme de nuit, la beauté ravit et la lumière de la nuit, tel un maquillage subtil, met en valeur ce panorama unique au monde...on est subjugué, absorbé par une dimension qui nous dépasse. 

C'est la balade à ne pas louper...les palazzi, palais vénitiens au raffinement subtil, les rues étroites et mystérieuses, les scènes de vie, voici ce que vous verrez du Vaporetto qui vous transportera de courbes en courbes...l'imagination fait le reste, on bascule d'une époque à l'autre comme on passe d'une journée à l'autre, sans s'en apercevoir. C'est tout le charme de Venise, le passé bouscule le présent en permanence...

C'est la balade à ne pas louper...les palazzi, palais vénitiens au raffinement subtil, les rues étroites et mystérieuses, les scènes de vie, voici ce que vous verrez du Vaporetto qui vous transportera de courbes en courbes...l'imagination fait le reste, on bascule d'une époque à l'autre comme on passe d'une journée à l'autre, sans s'en apercevoir. C'est tout le charme de Venise, le passé bouscule le présent en permanence...

5 kms de splendeur, de palais, de géométrie, de perfections, de lumières diffuses et de perspectives...les sens s'embrouillent et vous noient dans un élan troublant de beauté et d'exaltation, on comprend alors ce qu'a pu ressentir STENDHAL dans la ville de Florence.
5 kms de splendeur, de palais, de géométrie, de perfections, de lumières diffuses et de perspectives...les sens s'embrouillent et vous noient dans un élan troublant de beauté et d'exaltation, on comprend alors ce qu'a pu ressentir STENDHAL dans la ville de Florence.5 kms de splendeur, de palais, de géométrie, de perfections, de lumières diffuses et de perspectives...les sens s'embrouillent et vous noient dans un élan troublant de beauté et d'exaltation, on comprend alors ce qu'a pu ressentir STENDHAL dans la ville de Florence.5 kms de splendeur, de palais, de géométrie, de perfections, de lumières diffuses et de perspectives...les sens s'embrouillent et vous noient dans un élan troublant de beauté et d'exaltation, on comprend alors ce qu'a pu ressentir STENDHAL dans la ville de Florence.
5 kms de splendeur, de palais, de géométrie, de perfections, de lumières diffuses et de perspectives...les sens s'embrouillent et vous noient dans un élan troublant de beauté et d'exaltation, on comprend alors ce qu'a pu ressentir STENDHAL dans la ville de Florence.5 kms de splendeur, de palais, de géométrie, de perfections, de lumières diffuses et de perspectives...les sens s'embrouillent et vous noient dans un élan troublant de beauté et d'exaltation, on comprend alors ce qu'a pu ressentir STENDHAL dans la ville de Florence.5 kms de splendeur, de palais, de géométrie, de perfections, de lumières diffuses et de perspectives...les sens s'embrouillent et vous noient dans un élan troublant de beauté et d'exaltation, on comprend alors ce qu'a pu ressentir STENDHAL dans la ville de Florence.
5 kms de splendeur, de palais, de géométrie, de perfections, de lumières diffuses et de perspectives...les sens s'embrouillent et vous noient dans un élan troublant de beauté et d'exaltation, on comprend alors ce qu'a pu ressentir STENDHAL dans la ville de Florence.5 kms de splendeur, de palais, de géométrie, de perfections, de lumières diffuses et de perspectives...les sens s'embrouillent et vous noient dans un élan troublant de beauté et d'exaltation, on comprend alors ce qu'a pu ressentir STENDHAL dans la ville de Florence.5 kms de splendeur, de palais, de géométrie, de perfections, de lumières diffuses et de perspectives...les sens s'embrouillent et vous noient dans un élan troublant de beauté et d'exaltation, on comprend alors ce qu'a pu ressentir STENDHAL dans la ville de Florence.

5 kms de splendeur, de palais, de géométrie, de perfections, de lumières diffuses et de perspectives...les sens s'embrouillent et vous noient dans un élan troublant de beauté et d'exaltation, on comprend alors ce qu'a pu ressentir STENDHAL dans la ville de Florence.

"Venise, c'est comme manger une boîte entière de chocolats à la liqueur d'un seul coup." Truman CAPOTE (1924-1984)
"Venise, c'est comme manger une boîte entière de chocolats à la liqueur d'un seul coup." Truman CAPOTE (1924-1984)"Venise, c'est comme manger une boîte entière de chocolats à la liqueur d'un seul coup." Truman CAPOTE (1924-1984)

"Venise, c'est comme manger une boîte entière de chocolats à la liqueur d'un seul coup." Truman CAPOTE (1924-1984)

🌀

600 pieux pour un accent circonflexe long de 48 mètres, c'est ça le plus vieux pont de Venise, anciennement théâtre des businessmen maritimes d'une époque où l'on conquérait les mers plutôt que les "marchés boursiers" et protégé par Théodore et Marc, les deux saints patrons de la ville. Plus simplement une petite merveille architecturale qui exalte les pupilles et nourrit les sens pour le profane en "Affaire" que je suis...

Là où d'autres voient des opportunités, moi je rêve d'espace, d'infini et de découvertes, de poésie et de lumière, de rencontres et de regards, d'aventure et de flânerie, de romantisme et d'ailleurs, de beauté et de simplicité. C'est ce que j'ai retenu du Rialto, la noblesse d'un accent circonflexe au milieu d'une phrase dont le contenu ne m'intéresserait pas.  

Je n'ai pu m'empêcher de citer feu Robin WILLIAMS qui disait “Les ballerines sont toujours sur la pointe des pieds ! Pourquoi n’en engagent-ils pas des plus grandes ?”...en même temps un clin d'oeil à cette demoiselle venant d'Argentine qui  voulait embrasser la carrière de danseuse classique et qui avait choisi le Rialto pour illustrer son Book...Moment amusant, inattendu et plein de poésie...Je n'ai pu m'empêcher de citer feu Robin WILLIAMS qui disait “Les ballerines sont toujours sur la pointe des pieds ! Pourquoi n’en engagent-ils pas des plus grandes ?”...en même temps un clin d'oeil à cette demoiselle venant d'Argentine qui  voulait embrasser la carrière de danseuse classique et qui avait choisi le Rialto pour illustrer son Book...Moment amusant, inattendu et plein de poésie...Je n'ai pu m'empêcher de citer feu Robin WILLIAMS qui disait “Les ballerines sont toujours sur la pointe des pieds ! Pourquoi n’en engagent-ils pas des plus grandes ?”...en même temps un clin d'oeil à cette demoiselle venant d'Argentine qui  voulait embrasser la carrière de danseuse classique et qui avait choisi le Rialto pour illustrer son Book...Moment amusant, inattendu et plein de poésie...
Je n'ai pu m'empêcher de citer feu Robin WILLIAMS qui disait “Les ballerines sont toujours sur la pointe des pieds ! Pourquoi n’en engagent-ils pas des plus grandes ?”...en même temps un clin d'oeil à cette demoiselle venant d'Argentine qui  voulait embrasser la carrière de danseuse classique et qui avait choisi le Rialto pour illustrer son Book...Moment amusant, inattendu et plein de poésie...

Je n'ai pu m'empêcher de citer feu Robin WILLIAMS qui disait “Les ballerines sont toujours sur la pointe des pieds ! Pourquoi n’en engagent-ils pas des plus grandes ?”...en même temps un clin d'oeil à cette demoiselle venant d'Argentine qui voulait embrasser la carrière de danseuse classique et qui avait choisi le Rialto pour illustrer son Book...Moment amusant, inattendu et plein de poésie...

🌀

C'est ici que la foule a décidé de se rassembler pour se rassurer...c'est aussi la seule véritable place de Venise et l'une des plus belles du monde, d'ailleurs Napoléon "Mégalo" Bonaparte la définissait comme étant "le plus élégant salon d'Europe". C'est le centre névralgique de Venise mais aussi une porte sur l'ailleurs et le silence...en effet il suffit d'emprunter une rue, une alcôve, une venelle et l'on passe d'une foule grouillante et exaltée au vide rassurant en une fraction de soupir...une formidable parabole dans un monde angoissé qui a besoin de se rassurer en s'exprimant et s'agitant en permanence, à celui plus introspectif du silence, de l'absence de parole, de l'observation, de la reconnexion...c'est ce que j'ai le plus aimé à Venise, le choix entre l'étourdissement et la pleine conscience du beau...la magie de Venise !!!

C'est aussi un merveilleux endroit pour admirer les beautés de l'Homme et de l'Histoire avec :

  1. la Basilique Saint Marc,
  2. le Palais des Doges,
  3. le Campanile (le clocher de la Basilique),
  4. le Musée Correr et
  5. la Tour de l'Horloge...

 

"Aucun coin de la terre n'a donné lieu, plus que Venise, à cette conspiration de l'enthousiasme." Guy de MAUPASSANT (1850-1893)
"Aucun coin de la terre n'a donné lieu, plus que Venise, à cette conspiration de l'enthousiasme." Guy de MAUPASSANT (1850-1893)"Aucun coin de la terre n'a donné lieu, plus que Venise, à cette conspiration de l'enthousiasme." Guy de MAUPASSANT (1850-1893)"Aucun coin de la terre n'a donné lieu, plus que Venise, à cette conspiration de l'enthousiasme." Guy de MAUPASSANT (1850-1893)
"Aucun coin de la terre n'a donné lieu, plus que Venise, à cette conspiration de l'enthousiasme." Guy de MAUPASSANT (1850-1893)"Aucun coin de la terre n'a donné lieu, plus que Venise, à cette conspiration de l'enthousiasme." Guy de MAUPASSANT (1850-1893)

"Aucun coin de la terre n'a donné lieu, plus que Venise, à cette conspiration de l'enthousiasme." Guy de MAUPASSANT (1850-1893)

🌀

Sans doute le plus célèbre de Venise, le Pont des Soupirs, construit en 1602, ne porte ce nom que depuis le 19ème siècle, pour évoquer les soupirs des prisonniers qui empruntaient ce passage en accédant aux geôles depuis le Palais des Doges.

Un peu comme Blaise CENDRARS, j'ai toujours du mal en voyage avec les grands "standards", les monuments "têtes de gondole" d'un lieu, ceux qui aimantent la masse et laissent croire au souffle de l'Histoire, je préfère toujours les noms anonymes des rues car c'est là que se nichent la poésie du quotidien, les scènes de vie, l'âme et la mémoire du passé.  

Ce qui est maintenant devenu un lieu de tourisme de masse était auparavant un lieu d'effroi, de peur et d'angoisse. Il inspirait une telle terreur que les gondoliers évitaient de passer dans le canal des Orphelins, ou s'ils étaient contraints d'y passer, ils ramaient de toute leur force le plus vite possible pour s'éloigner au plus vite (moi ça me fait sourire car j'ai en tête l'image d'une scène de dessin animé !!!).Ce qui est maintenant devenu un lieu de tourisme de masse était auparavant un lieu d'effroi, de peur et d'angoisse. Il inspirait une telle terreur que les gondoliers évitaient de passer dans le canal des Orphelins, ou s'ils étaient contraints d'y passer, ils ramaient de toute leur force le plus vite possible pour s'éloigner au plus vite (moi ça me fait sourire car j'ai en tête l'image d'une scène de dessin animé !!!).Ce qui est maintenant devenu un lieu de tourisme de masse était auparavant un lieu d'effroi, de peur et d'angoisse. Il inspirait une telle terreur que les gondoliers évitaient de passer dans le canal des Orphelins, ou s'ils étaient contraints d'y passer, ils ramaient de toute leur force le plus vite possible pour s'éloigner au plus vite (moi ça me fait sourire car j'ai en tête l'image d'une scène de dessin animé !!!).

Ce qui est maintenant devenu un lieu de tourisme de masse était auparavant un lieu d'effroi, de peur et d'angoisse. Il inspirait une telle terreur que les gondoliers évitaient de passer dans le canal des Orphelins, ou s'ils étaient contraints d'y passer, ils ramaient de toute leur force le plus vite possible pour s'éloigner au plus vite (moi ça me fait sourire car j'ai en tête l'image d'une scène de dessin animé !!!).

VENISE et BURANO (Italie 🇮🇹)

🌀

L'opéra porte bien son nom, car bousculé par l'Histoire et les soubresauts de l'Homme, il mourut plusieurs fois, brulé et consumé, avant de renaître de ses cendres encore plus éclatant, d'où son nom, "Le Phénix" en italien.

Il a été le théâtre de premières mondiales d'opéras célèbres et l'avènement de compositeurs tels que Verdi, Rossini et Bellini qui ont vu leurs oeuvres prendre vie sur scène et passer à la postérité...

Il faut dire que l'acoustique du lieu est exceptionnelle et le cadre somptueux, un pur instant d'émotion !!!   

 

On ne peut évoquer "La Fenice" sans parler de Maria CALLAS, les deux sont associés dans la légende, à la fois pygmalion et égérie, l'un nourrissant le mythe de l'autre dans une grandeur pleine d'émotion.

La grande classe, la révérence absolue, le silence du juste et le respect du supérieur, c'est ce qui m'a inspiré quand je suis rentré dans cet opéra dont les cantates résonnent encore de leur grâce et vous imposent l'émotion.
La grande classe, la révérence absolue, le silence du juste et le respect du supérieur, c'est ce qui m'a inspiré quand je suis rentré dans cet opéra dont les cantates résonnent encore de leur grâce et vous imposent l'émotion. La grande classe, la révérence absolue, le silence du juste et le respect du supérieur, c'est ce qui m'a inspiré quand je suis rentré dans cet opéra dont les cantates résonnent encore de leur grâce et vous imposent l'émotion. La grande classe, la révérence absolue, le silence du juste et le respect du supérieur, c'est ce qui m'a inspiré quand je suis rentré dans cet opéra dont les cantates résonnent encore de leur grâce et vous imposent l'émotion.

La grande classe, la révérence absolue, le silence du juste et le respect du supérieur, c'est ce qui m'a inspiré quand je suis rentré dans cet opéra dont les cantates résonnent encore de leur grâce et vous imposent l'émotion.

🌀

L'île de San Giorgio servait de point de contrôle des flux maritimes à l'apogée de la république vénitienne. Une petite île tranquille située en face du palais des Doges, loin du tumulte de la place San Marco.

C'est aussi l'histoire d'un ticket de Vaporeto un peu "fantôme" et la joie enfantine de transgresser les règles...Anne et moi étions comme deux enfants enfreignants les règles dans l'insouciance de l'enfance...c'est comme ça qu'on est arrivé sur l'île de San Giorgio puis celle de Giudecca...avec notre âme d'enfants, tout sourire et inconscients du temps qui nous guette...

À quelques encablures de San Giorgio, une petite île pudique et calme, Giudecca, seulement séparés par le canal de la Grâce. Un vrai coup de foudre car j'ai adoré son atmosphère paisible malgré le temps maussade...ainsi donc, après San Giorgio nous avons "emprunté" le Vaporetto, puis avons déambulé dans les rues calmes, silencieuses et pleines de charme de Giudecca...

Plus loin tout au bout de l'île, un immense bâtiment de briques, aux proportions "étonnantes",  attire notre attention...il s'agit d'un ancien moulin appartenant à un riche industriel du 19ème, la famille Stucky et récupéré par la chaine Hilton pour en faire un hôtel de luxe...l'occasion de boire un coup et nous mêler, goguenards, à la clientèle bourgeoise, aussi caricaturale qu'un dessin de Plantu.

Un peintre passionné, Corte dei Cordami, Fondamenta santa Eufemia, rio de la Convertite, la basilique San Giorgio Maggiore, quelques sonnettes sans prétention, des pétales pour ne pas oublier le sens profond de l'humanité et les anciens moulins Stucky reconvertis... c'est la vie qui coule pendant les fêtes de Noël !!!
Un peintre passionné, Corte dei Cordami, Fondamenta santa Eufemia, rio de la Convertite, la basilique San Giorgio Maggiore, quelques sonnettes sans prétention, des pétales pour ne pas oublier le sens profond de l'humanité et les anciens moulins Stucky reconvertis... c'est la vie qui coule pendant les fêtes de Noël !!!Un peintre passionné, Corte dei Cordami, Fondamenta santa Eufemia, rio de la Convertite, la basilique San Giorgio Maggiore, quelques sonnettes sans prétention, des pétales pour ne pas oublier le sens profond de l'humanité et les anciens moulins Stucky reconvertis... c'est la vie qui coule pendant les fêtes de Noël !!!Un peintre passionné, Corte dei Cordami, Fondamenta santa Eufemia, rio de la Convertite, la basilique San Giorgio Maggiore, quelques sonnettes sans prétention, des pétales pour ne pas oublier le sens profond de l'humanité et les anciens moulins Stucky reconvertis... c'est la vie qui coule pendant les fêtes de Noël !!!
Un peintre passionné, Corte dei Cordami, Fondamenta santa Eufemia, rio de la Convertite, la basilique San Giorgio Maggiore, quelques sonnettes sans prétention, des pétales pour ne pas oublier le sens profond de l'humanité et les anciens moulins Stucky reconvertis... c'est la vie qui coule pendant les fêtes de Noël !!!Un peintre passionné, Corte dei Cordami, Fondamenta santa Eufemia, rio de la Convertite, la basilique San Giorgio Maggiore, quelques sonnettes sans prétention, des pétales pour ne pas oublier le sens profond de l'humanité et les anciens moulins Stucky reconvertis... c'est la vie qui coule pendant les fêtes de Noël !!!Un peintre passionné, Corte dei Cordami, Fondamenta santa Eufemia, rio de la Convertite, la basilique San Giorgio Maggiore, quelques sonnettes sans prétention, des pétales pour ne pas oublier le sens profond de l'humanité et les anciens moulins Stucky reconvertis... c'est la vie qui coule pendant les fêtes de Noël !!!
Un peintre passionné, Corte dei Cordami, Fondamenta santa Eufemia, rio de la Convertite, la basilique San Giorgio Maggiore, quelques sonnettes sans prétention, des pétales pour ne pas oublier le sens profond de l'humanité et les anciens moulins Stucky reconvertis... c'est la vie qui coule pendant les fêtes de Noël !!!Un peintre passionné, Corte dei Cordami, Fondamenta santa Eufemia, rio de la Convertite, la basilique San Giorgio Maggiore, quelques sonnettes sans prétention, des pétales pour ne pas oublier le sens profond de l'humanité et les anciens moulins Stucky reconvertis... c'est la vie qui coule pendant les fêtes de Noël !!!Un peintre passionné, Corte dei Cordami, Fondamenta santa Eufemia, rio de la Convertite, la basilique San Giorgio Maggiore, quelques sonnettes sans prétention, des pétales pour ne pas oublier le sens profond de l'humanité et les anciens moulins Stucky reconvertis... c'est la vie qui coule pendant les fêtes de Noël !!!

Un peintre passionné, Corte dei Cordami, Fondamenta santa Eufemia, rio de la Convertite, la basilique San Giorgio Maggiore, quelques sonnettes sans prétention, des pétales pour ne pas oublier le sens profond de l'humanité et les anciens moulins Stucky reconvertis... c'est la vie qui coule pendant les fêtes de Noël !!!

Une photo qui pourrait être celle d'une époque révolue où la Méditerranée était une voie incontournable du trafic maritime mondial...

Une photo qui pourrait être celle d'une époque révolue où la Méditerranée était une voie incontournable du trafic maritime mondial...

🌀

Le masque vénitien représente le symbole du carnaval de Venise et les deux sont totalement indissociables...tant aimé pour sa joie débridée, le carnaval est né comme une célébration de l'égalité dans la liberté, il élimine les classes sociales et laisse libre cours à la transgression des règles de bienséance. Derrière le masque, il n'y a plus de statut social, de droits, de prérogatives, chacun est rassemblé dans une ballet effervescent de vie et de mystère...un émerveillement pour les yeux ❤️👀

Derrière cette manifestation se cache quand même une terrible constatation et contradiction sur l'éthique de la Liberté...faut il vraiment se cacher pour être libre ou chercher à l'être ??? faut il vraiment s'oublier et changer d'identité pour exister ?...je me rappelle d'une phrase de Depardieu dans un de ses livres (Monstre) : "la Liberté n'est pas permise à tout le monde".....j'ai bien peur qu'il ait raison, tout le monde n'a pas la capacité à devenir libre !!!

L'Histoire du Carnaval (cliquez sur l'image 🎉)

 

De jolis visages masqués dans les rues de Venise, c'est le doux parfum du Carnaval qui s'annonce et des boutiques où les masques cachent autant d'âme que le purgatoire lui-même...De jolis visages masqués dans les rues de Venise, c'est le doux parfum du Carnaval qui s'annonce et des boutiques où les masques cachent autant d'âme que le purgatoire lui-même...
De jolis visages masqués dans les rues de Venise, c'est le doux parfum du Carnaval qui s'annonce et des boutiques où les masques cachent autant d'âme que le purgatoire lui-même...
De jolis visages masqués dans les rues de Venise, c'est le doux parfum du Carnaval qui s'annonce et des boutiques où les masques cachent autant d'âme que le purgatoire lui-même...De jolis visages masqués dans les rues de Venise, c'est le doux parfum du Carnaval qui s'annonce et des boutiques où les masques cachent autant d'âme que le purgatoire lui-même...

De jolis visages masqués dans les rues de Venise, c'est le doux parfum du Carnaval qui s'annonce et des boutiques où les masques cachent autant d'âme que le purgatoire lui-même...

🌀

 

À quelques encablures de la ville de Venise, dans la lagune, 2 îles incontournables à visiter, MURANO pour les "Maîtres Verriers" et BURANO pour les maisons colorées et la légende des "Dentelles à l'aiguille". On peut aussi inclure la petite île de TORCELLO qui a une aura sympathique mais le temps nous a manqué pour la visiter et vous en parler.

BURANO a rempli de bonheur le photographe que je suis, l'amoureux des couleurs et de la vie, j'ai été sublimé par ce village de pêcheurs, une festival de couleurs, de ruelles, de lumière et de joie.  

MURANO a ravi le rêveur que je suis, l'amoureux des créatifs et artistes en tout genre, ennemi du conformisme facile et vil qui coule comme de la gélatine sur notre monde paresseux ...ici un souffleur de verres donne vie à un cheval sauvage cabrant, exercice de style paraît il classique dans l'exercice des souffleurs. En 2 minutes à peu près, ce souffleur a donné vie au mouvement, répétant certes un exercice maitrisé à la perfection mais néanmoins spectaculaire...🦄

Pour le flâneur que je suis, seul importe le hasard de la Poésie, marcher, la ressentir et laisser les circonstances me guider vers elle...mais ici je ne pouvais passer à côté de cet art  qui élève ces artisans au rang de "Maître", d'Artiste, et qui reste l'intrigue principale de l'île, alors je suis allé visiter une verrerie. Impressionnant de voir cet homme créer en quelques secondes un cheval en train de cabrer, jouant avec le verre comme un peintre avec sa toile...pour l'anecdote , le cheval en verre est le test qu'il faut réaliser en quelques secondes, pour accéder au titre de "Maître Verrier".
Pour le flâneur que je suis, seul importe le hasard de la Poésie, marcher, la ressentir et laisser les circonstances me guider vers elle...mais ici je ne pouvais passer à côté de cet art  qui élève ces artisans au rang de "Maître", d'Artiste, et qui reste l'intrigue principale de l'île, alors je suis allé visiter une verrerie. Impressionnant de voir cet homme créer en quelques secondes un cheval en train de cabrer, jouant avec le verre comme un peintre avec sa toile...pour l'anecdote , le cheval en verre est le test qu'il faut réaliser en quelques secondes, pour accéder au titre de "Maître Verrier".

Pour le flâneur que je suis, seul importe le hasard de la Poésie, marcher, la ressentir et laisser les circonstances me guider vers elle...mais ici je ne pouvais passer à côté de cet art qui élève ces artisans au rang de "Maître", d'Artiste, et qui reste l'intrigue principale de l'île, alors je suis allé visiter une verrerie. Impressionnant de voir cet homme créer en quelques secondes un cheval en train de cabrer, jouant avec le verre comme un peintre avec sa toile...pour l'anecdote , le cheval en verre est le test qu'il faut réaliser en quelques secondes, pour accéder au titre de "Maître Verrier".

Cliquez sur l'image 👀

Ce petit chapitre a été ajouté plusieurs mois après la visite des verreries de Murano, lors d'une escapade à l'île de BRÉHAT et la découverte d'une verrerie "bretonne"...incroyables bretons. c'est là que j'ai appris que l'on ne dit plus "Maîtres-Verriers", mais verriers tout court, et que les petits chevaux si spectaculaires sont aux verriers ce que la baguette est au boulanger...une évidence !!! 

De jour, les couleurs sont belles car elles jouent avec la lumière et l'inclinaison des rayons...la chance peut être d'un jour moins touristique, mais les rues ce jour-là semblaient vides et abandonnées à elle-mêmes, fières de leur éclat et refuge de l'âme...un peu comme lorsque les pêcheurs voulaient retrouver leur toit et leur douce famille, ils repéraient leur maison à sa couleur...j'ai ressenti cette même fierté dans les maisons, celle d'être aussi en vie et importantes que nous.
De jour, les couleurs sont belles car elles jouent avec la lumière et l'inclinaison des rayons...la chance peut être d'un jour moins touristique, mais les rues ce jour-là semblaient vides et abandonnées à elle-mêmes, fières de leur éclat et refuge de l'âme...un peu comme lorsque les pêcheurs voulaient retrouver leur toit et leur douce famille, ils repéraient leur maison à sa couleur...j'ai ressenti cette même fierté dans les maisons, celle d'être aussi en vie et importantes que nous.De jour, les couleurs sont belles car elles jouent avec la lumière et l'inclinaison des rayons...la chance peut être d'un jour moins touristique, mais les rues ce jour-là semblaient vides et abandonnées à elle-mêmes, fières de leur éclat et refuge de l'âme...un peu comme lorsque les pêcheurs voulaient retrouver leur toit et leur douce famille, ils repéraient leur maison à sa couleur...j'ai ressenti cette même fierté dans les maisons, celle d'être aussi en vie et importantes que nous.De jour, les couleurs sont belles car elles jouent avec la lumière et l'inclinaison des rayons...la chance peut être d'un jour moins touristique, mais les rues ce jour-là semblaient vides et abandonnées à elle-mêmes, fières de leur éclat et refuge de l'âme...un peu comme lorsque les pêcheurs voulaient retrouver leur toit et leur douce famille, ils repéraient leur maison à sa couleur...j'ai ressenti cette même fierté dans les maisons, celle d'être aussi en vie et importantes que nous.
De jour, les couleurs sont belles car elles jouent avec la lumière et l'inclinaison des rayons...la chance peut être d'un jour moins touristique, mais les rues ce jour-là semblaient vides et abandonnées à elle-mêmes, fières de leur éclat et refuge de l'âme...un peu comme lorsque les pêcheurs voulaient retrouver leur toit et leur douce famille, ils repéraient leur maison à sa couleur...j'ai ressenti cette même fierté dans les maisons, celle d'être aussi en vie et importantes que nous.De jour, les couleurs sont belles car elles jouent avec la lumière et l'inclinaison des rayons...la chance peut être d'un jour moins touristique, mais les rues ce jour-là semblaient vides et abandonnées à elle-mêmes, fières de leur éclat et refuge de l'âme...un peu comme lorsque les pêcheurs voulaient retrouver leur toit et leur douce famille, ils repéraient leur maison à sa couleur...j'ai ressenti cette même fierté dans les maisons, celle d'être aussi en vie et importantes que nous.De jour, les couleurs sont belles car elles jouent avec la lumière et l'inclinaison des rayons...la chance peut être d'un jour moins touristique, mais les rues ce jour-là semblaient vides et abandonnées à elle-mêmes, fières de leur éclat et refuge de l'âme...un peu comme lorsque les pêcheurs voulaient retrouver leur toit et leur douce famille, ils repéraient leur maison à sa couleur...j'ai ressenti cette même fierté dans les maisons, celle d'être aussi en vie et importantes que nous.
De jour, les couleurs sont belles car elles jouent avec la lumière et l'inclinaison des rayons...la chance peut être d'un jour moins touristique, mais les rues ce jour-là semblaient vides et abandonnées à elle-mêmes, fières de leur éclat et refuge de l'âme...un peu comme lorsque les pêcheurs voulaient retrouver leur toit et leur douce famille, ils repéraient leur maison à sa couleur...j'ai ressenti cette même fierté dans les maisons, celle d'être aussi en vie et importantes que nous.De jour, les couleurs sont belles car elles jouent avec la lumière et l'inclinaison des rayons...la chance peut être d'un jour moins touristique, mais les rues ce jour-là semblaient vides et abandonnées à elle-mêmes, fières de leur éclat et refuge de l'âme...un peu comme lorsque les pêcheurs voulaient retrouver leur toit et leur douce famille, ils repéraient leur maison à sa couleur...j'ai ressenti cette même fierté dans les maisons, celle d'être aussi en vie et importantes que nous.De jour, les couleurs sont belles car elles jouent avec la lumière et l'inclinaison des rayons...la chance peut être d'un jour moins touristique, mais les rues ce jour-là semblaient vides et abandonnées à elle-mêmes, fières de leur éclat et refuge de l'âme...un peu comme lorsque les pêcheurs voulaient retrouver leur toit et leur douce famille, ils repéraient leur maison à sa couleur...j'ai ressenti cette même fierté dans les maisons, celle d'être aussi en vie et importantes que nous.

De jour, les couleurs sont belles car elles jouent avec la lumière et l'inclinaison des rayons...la chance peut être d'un jour moins touristique, mais les rues ce jour-là semblaient vides et abandonnées à elle-mêmes, fières de leur éclat et refuge de l'âme...un peu comme lorsque les pêcheurs voulaient retrouver leur toit et leur douce famille, ils repéraient leur maison à sa couleur...j'ai ressenti cette même fierté dans les maisons, celle d'être aussi en vie et importantes que nous.

Pour une fois que le béton n'écrase pas tout, admirons cette composition colorée où le soucis du Beau l'a emporté sur le pratique...

Pour une fois que le béton n'écrase pas tout, admirons cette composition colorée où le soucis du Beau l'a emporté sur le pratique...

La maison 726...Ici le temps semble s'être arrêté, au milieu de toutes ces maisons repeintes pour le folklore touristique, celle-ci a conservé l'âme des temps anciens où être était plus fort que paraître...peu importe le regard des autres , seul ce que l'on est a de la valeur...

La maison 726...Ici le temps semble s'être arrêté, au milieu de toutes ces maisons repeintes pour le folklore touristique, celle-ci a conservé l'âme des temps anciens où être était plus fort que paraître...peu importe le regard des autres , seul ce que l'on est a de la valeur...

La nuit, lorsque la horde de curieux sans but a disparu, les couleurs semblent se reposer dans l'obscurité, jouant avec la nuit un peu comme Van Gogh peignait la lumière dans l'obscurité (la "Nuit étoilée".) On oublie souvent que la nuit peut être vivante, belle et colorée.
La nuit, lorsque la horde de curieux sans but a disparu, les couleurs semblent se reposer dans l'obscurité, jouant avec la nuit un peu comme Van Gogh peignait la lumière dans l'obscurité (la "Nuit étoilée".) On oublie souvent que la nuit peut être vivante, belle et colorée.La nuit, lorsque la horde de curieux sans but a disparu, les couleurs semblent se reposer dans l'obscurité, jouant avec la nuit un peu comme Van Gogh peignait la lumière dans l'obscurité (la "Nuit étoilée".) On oublie souvent que la nuit peut être vivante, belle et colorée.La nuit, lorsque la horde de curieux sans but a disparu, les couleurs semblent se reposer dans l'obscurité, jouant avec la nuit un peu comme Van Gogh peignait la lumière dans l'obscurité (la "Nuit étoilée".) On oublie souvent que la nuit peut être vivante, belle et colorée.
La nuit, lorsque la horde de curieux sans but a disparu, les couleurs semblent se reposer dans l'obscurité, jouant avec la nuit un peu comme Van Gogh peignait la lumière dans l'obscurité (la "Nuit étoilée".) On oublie souvent que la nuit peut être vivante, belle et colorée.La nuit, lorsque la horde de curieux sans but a disparu, les couleurs semblent se reposer dans l'obscurité, jouant avec la nuit un peu comme Van Gogh peignait la lumière dans l'obscurité (la "Nuit étoilée".) On oublie souvent que la nuit peut être vivante, belle et colorée.La nuit, lorsque la horde de curieux sans but a disparu, les couleurs semblent se reposer dans l'obscurité, jouant avec la nuit un peu comme Van Gogh peignait la lumière dans l'obscurité (la "Nuit étoilée".) On oublie souvent que la nuit peut être vivante, belle et colorée.
La nuit, lorsque la horde de curieux sans but a disparu, les couleurs semblent se reposer dans l'obscurité, jouant avec la nuit un peu comme Van Gogh peignait la lumière dans l'obscurité (la "Nuit étoilée".) On oublie souvent que la nuit peut être vivante, belle et colorée.La nuit, lorsque la horde de curieux sans but a disparu, les couleurs semblent se reposer dans l'obscurité, jouant avec la nuit un peu comme Van Gogh peignait la lumière dans l'obscurité (la "Nuit étoilée".) On oublie souvent que la nuit peut être vivante, belle et colorée.La nuit, lorsque la horde de curieux sans but a disparu, les couleurs semblent se reposer dans l'obscurité, jouant avec la nuit un peu comme Van Gogh peignait la lumière dans l'obscurité (la "Nuit étoilée".) On oublie souvent que la nuit peut être vivante, belle et colorée.

La nuit, lorsque la horde de curieux sans but a disparu, les couleurs semblent se reposer dans l'obscurité, jouant avec la nuit un peu comme Van Gogh peignait la lumière dans l'obscurité (la "Nuit étoilée".) On oublie souvent que la nuit peut être vivante, belle et colorée.

🌀

Les gondoles sont à Venise ce que le marteau est à Thor ou le sourire à Bouddha, indissociables et on ne peut parler de l'un sans penser à l'autre. À l'arrêt ou en mouvement sur l'eau, vides ou avec un gondolier, elles subliment de toute façon le paysage...

"Gondole de Venise, - Un couple d'amoureux y cache son bonheur. - Au jour des funérailles, - Elle aussi porte le cercueil." August, comte von Platen-Hallermünde (Poète allemand 1796-1835)
"Gondole de Venise, - Un couple d'amoureux y cache son bonheur. - Au jour des funérailles, - Elle aussi porte le cercueil." August, comte von Platen-Hallermünde (Poète allemand 1796-1835)"Gondole de Venise, - Un couple d'amoureux y cache son bonheur. - Au jour des funérailles, - Elle aussi porte le cercueil." August, comte von Platen-Hallermünde (Poète allemand 1796-1835)"Gondole de Venise, - Un couple d'amoureux y cache son bonheur. - Au jour des funérailles, - Elle aussi porte le cercueil." August, comte von Platen-Hallermünde (Poète allemand 1796-1835)
"Gondole de Venise, - Un couple d'amoureux y cache son bonheur. - Au jour des funérailles, - Elle aussi porte le cercueil." August, comte von Platen-Hallermünde (Poète allemand 1796-1835)"Gondole de Venise, - Un couple d'amoureux y cache son bonheur. - Au jour des funérailles, - Elle aussi porte le cercueil." August, comte von Platen-Hallermünde (Poète allemand 1796-1835)"Gondole de Venise, - Un couple d'amoureux y cache son bonheur. - Au jour des funérailles, - Elle aussi porte le cercueil." August, comte von Platen-Hallermünde (Poète allemand 1796-1835)
"Gondole de Venise, - Un couple d'amoureux y cache son bonheur. - Au jour des funérailles, - Elle aussi porte le cercueil." August, comte von Platen-Hallermünde (Poète allemand 1796-1835)"Gondole de Venise, - Un couple d'amoureux y cache son bonheur. - Au jour des funérailles, - Elle aussi porte le cercueil." August, comte von Platen-Hallermünde (Poète allemand 1796-1835)"Gondole de Venise, - Un couple d'amoureux y cache son bonheur. - Au jour des funérailles, - Elle aussi porte le cercueil." August, comte von Platen-Hallermünde (Poète allemand 1796-1835)

"Gondole de Venise, - Un couple d'amoureux y cache son bonheur. - Au jour des funérailles, - Elle aussi porte le cercueil." August, comte von Platen-Hallermünde (Poète allemand 1796-1835)

La lumière du soir, le crépuscule, l'heure des poètes et des romantiques...le moment parfait pour communier avec la Beauté...à Venise le soir est une chance, un cadeau de la Création et comme un orchestre qui ferait démonstration de sa virtuosité dans une extase mystique, le soleil déploie ses rayons avec la solennité de l'absolu sur l'étrange beauté de la ville...seul le silence peut alors lui rendre hommage...les gondoles sont magnifiques à la lumière diaphane du soir...
La lumière du soir, le crépuscule, l'heure des poètes et des romantiques...le moment parfait pour communier avec la Beauté...à Venise le soir est une chance, un cadeau de la Création et comme un orchestre qui ferait démonstration de sa virtuosité dans une extase mystique, le soleil déploie ses rayons avec la solennité de l'absolu sur l'étrange beauté de la ville...seul le silence peut alors lui rendre hommage...les gondoles sont magnifiques à la lumière diaphane du soir...La lumière du soir, le crépuscule, l'heure des poètes et des romantiques...le moment parfait pour communier avec la Beauté...à Venise le soir est une chance, un cadeau de la Création et comme un orchestre qui ferait démonstration de sa virtuosité dans une extase mystique, le soleil déploie ses rayons avec la solennité de l'absolu sur l'étrange beauté de la ville...seul le silence peut alors lui rendre hommage...les gondoles sont magnifiques à la lumière diaphane du soir...La lumière du soir, le crépuscule, l'heure des poètes et des romantiques...le moment parfait pour communier avec la Beauté...à Venise le soir est une chance, un cadeau de la Création et comme un orchestre qui ferait démonstration de sa virtuosité dans une extase mystique, le soleil déploie ses rayons avec la solennité de l'absolu sur l'étrange beauté de la ville...seul le silence peut alors lui rendre hommage...les gondoles sont magnifiques à la lumière diaphane du soir...
La lumière du soir, le crépuscule, l'heure des poètes et des romantiques...le moment parfait pour communier avec la Beauté...à Venise le soir est une chance, un cadeau de la Création et comme un orchestre qui ferait démonstration de sa virtuosité dans une extase mystique, le soleil déploie ses rayons avec la solennité de l'absolu sur l'étrange beauté de la ville...seul le silence peut alors lui rendre hommage...les gondoles sont magnifiques à la lumière diaphane du soir...La lumière du soir, le crépuscule, l'heure des poètes et des romantiques...le moment parfait pour communier avec la Beauté...à Venise le soir est une chance, un cadeau de la Création et comme un orchestre qui ferait démonstration de sa virtuosité dans une extase mystique, le soleil déploie ses rayons avec la solennité de l'absolu sur l'étrange beauté de la ville...seul le silence peut alors lui rendre hommage...les gondoles sont magnifiques à la lumière diaphane du soir...La lumière du soir, le crépuscule, l'heure des poètes et des romantiques...le moment parfait pour communier avec la Beauté...à Venise le soir est une chance, un cadeau de la Création et comme un orchestre qui ferait démonstration de sa virtuosité dans une extase mystique, le soleil déploie ses rayons avec la solennité de l'absolu sur l'étrange beauté de la ville...seul le silence peut alors lui rendre hommage...les gondoles sont magnifiques à la lumière diaphane du soir...

La lumière du soir, le crépuscule, l'heure des poètes et des romantiques...le moment parfait pour communier avec la Beauté...à Venise le soir est une chance, un cadeau de la Création et comme un orchestre qui ferait démonstration de sa virtuosité dans une extase mystique, le soleil déploie ses rayons avec la solennité de l'absolu sur l'étrange beauté de la ville...seul le silence peut alors lui rendre hommage...les gondoles sont magnifiques à la lumière diaphane du soir...

Ah L'Amour, toujours au rendez-vous des émotions...les gondoles sont indissociables de l'amour comme les cornes du taureau. Le romantisme est partout, il parcourt les canaux, fleurit les gondoles et accompagne les amoureux...l'image qui me reste est celle d'un gondolier chantonnant tout seul un soir un air romantique pour fêter certainement la fin d'une rude journée. Ses couplets et sa voix facile résonnant au dessus de l'eau et renvoyant la mélodie d'une ruelle à l'autre...

Ah L'Amour, toujours au rendez-vous des émotions...les gondoles sont indissociables de l'amour comme les cornes du taureau. Le romantisme est partout, il parcourt les canaux, fleurit les gondoles et accompagne les amoureux...l'image qui me reste est celle d'un gondolier chantonnant tout seul un soir un air romantique pour fêter certainement la fin d'une rude journée. Ses couplets et sa voix facile résonnant au dessus de l'eau et renvoyant la mélodie d'une ruelle à l'autre...

“Les détails font la perfection, et la perfection n'est pas un détail.” Léonard de VINCI“Les détails font la perfection, et la perfection n'est pas un détail.” Léonard de VINCI

“Les détails font la perfection, et la perfection n'est pas un détail.” Léonard de VINCI

L'Amour est partout à Venise, il transcende les couples et magnifie les sentiments.

L'Amour est partout à Venise, il transcende les couples et magnifie les sentiments.

🌀

Chemise rayée, chapeau de paille, la chansonnette facile, débonnaires mais dignes, poètes ou beaux parleurs, parfois un tantinet hâbleurs, c'est l'image que l'on retient des gondoliers, des artistes, fiers détenteurs des secrets de leur cité. Ils sont près de 600 à promener les touristes, leur racontant parfois à tort, souvent à travers, l'Histoire d'une rue, la légende d'un Palazzo, les aventures de Casanova, les intrigues des Doges, les arcanes du carnaval, la magie de Venise, les secrets du passé, bref l'histoire d'une cité hors du commun...ils perpétuent les rumeurs, de confidences en canaux, de promesses en cantates et c'est pour ça aussi que Venise garde tous ses mystères...

En peinture on appelle ça une Composition...c'est l'association de tous les éléments qui participent à l'harmonie et la beauté d'un tableau...c'est aussi l'étrange magie des gondoles dans le paysage de Venise...
En peinture on appelle ça une Composition...c'est l'association de tous les éléments qui participent à l'harmonie et la beauté d'un tableau...c'est aussi l'étrange magie des gondoles dans le paysage de Venise...En peinture on appelle ça une Composition...c'est l'association de tous les éléments qui participent à l'harmonie et la beauté d'un tableau...c'est aussi l'étrange magie des gondoles dans le paysage de Venise...
En peinture on appelle ça une Composition...c'est l'association de tous les éléments qui participent à l'harmonie et la beauté d'un tableau...c'est aussi l'étrange magie des gondoles dans le paysage de Venise...En peinture on appelle ça une Composition...c'est l'association de tous les éléments qui participent à l'harmonie et la beauté d'un tableau...c'est aussi l'étrange magie des gondoles dans le paysage de Venise...
En peinture on appelle ça une Composition...c'est l'association de tous les éléments qui participent à l'harmonie et la beauté d'un tableau...c'est aussi l'étrange magie des gondoles dans le paysage de Venise...En peinture on appelle ça une Composition...c'est l'association de tous les éléments qui participent à l'harmonie et la beauté d'un tableau...c'est aussi l'étrange magie des gondoles dans le paysage de Venise...En peinture on appelle ça une Composition...c'est l'association de tous les éléments qui participent à l'harmonie et la beauté d'un tableau...c'est aussi l'étrange magie des gondoles dans le paysage de Venise...

En peinture on appelle ça une Composition...c'est l'association de tous les éléments qui participent à l'harmonie et la beauté d'un tableau...c'est aussi l'étrange magie des gondoles dans le paysage de Venise...

🌀

MONNET à Venise (cliquez sur l'image 👀)

Tant de chefs d'oeuvre sur une même ville ne peuvent pas être dûs au hasard...une ville mystique aux proportions tout aussi mystérieuses, une lumière qui se fiche des saisons, et le temps qui s'allonge à la perfection en défiant les lois comme un pied de nez à la main mise de l'Homme...la ville  est une entité indépendante qui génère une puissance échappant à tout contrôle, on ne peut que l'admirer et la respecter, la vénérer et la restituer...la nature crée des oeuvres d'art à tout instant, nul besoin de la main de l'Homme, à Venise la magie à su se servir du génie humain tout en le tenant à distance de sa propre folie...c'est ce que j'aime dans Venise, sa personnalité, sa Liberté, son impertinence.

Ci-dessous parmi les plus belles peintures faites sur La Sérénissime, l'art, toujours l'art, une réponse  à la médiocrité, une manière de se valider et mériter son existence, selon moi. J'ai entendu dire que l'art était ce qui nous différenciait des animaux, alors enivrons nous de beauté et d'émotion et méritons nous...

Claude MONET, Edouard MANET(2 et 6), Paul SIGNAC, JMW TURNER, FR UNTERBERGER, CANALETTO, la marche impériale des impressionnistes et post-impressionniste qui ont su magnifier incroyablement Venise.
Claude MONET, Edouard MANET(2 et 6), Paul SIGNAC, JMW TURNER, FR UNTERBERGER, CANALETTO, la marche impériale des impressionnistes et post-impressionniste qui ont su magnifier incroyablement Venise.Claude MONET, Edouard MANET(2 et 6), Paul SIGNAC, JMW TURNER, FR UNTERBERGER, CANALETTO, la marche impériale des impressionnistes et post-impressionniste qui ont su magnifier incroyablement Venise.Claude MONET, Edouard MANET(2 et 6), Paul SIGNAC, JMW TURNER, FR UNTERBERGER, CANALETTO, la marche impériale des impressionnistes et post-impressionniste qui ont su magnifier incroyablement Venise.
Claude MONET, Edouard MANET(2 et 6), Paul SIGNAC, JMW TURNER, FR UNTERBERGER, CANALETTO, la marche impériale des impressionnistes et post-impressionniste qui ont su magnifier incroyablement Venise.Claude MONET, Edouard MANET(2 et 6), Paul SIGNAC, JMW TURNER, FR UNTERBERGER, CANALETTO, la marche impériale des impressionnistes et post-impressionniste qui ont su magnifier incroyablement Venise.Claude MONET, Edouard MANET(2 et 6), Paul SIGNAC, JMW TURNER, FR UNTERBERGER, CANALETTO, la marche impériale des impressionnistes et post-impressionniste qui ont su magnifier incroyablement Venise.
Claude MONET, Edouard MANET(2 et 6), Paul SIGNAC, JMW TURNER, FR UNTERBERGER, CANALETTO, la marche impériale des impressionnistes et post-impressionniste qui ont su magnifier incroyablement Venise.Claude MONET, Edouard MANET(2 et 6), Paul SIGNAC, JMW TURNER, FR UNTERBERGER, CANALETTO, la marche impériale des impressionnistes et post-impressionniste qui ont su magnifier incroyablement Venise.Claude MONET, Edouard MANET(2 et 6), Paul SIGNAC, JMW TURNER, FR UNTERBERGER, CANALETTO, la marche impériale des impressionnistes et post-impressionniste qui ont su magnifier incroyablement Venise.

Claude MONET, Edouard MANET(2 et 6), Paul SIGNAC, JMW TURNER, FR UNTERBERGER, CANALETTO, la marche impériale des impressionnistes et post-impressionniste qui ont su magnifier incroyablement Venise.

🌀

Une apothéose en forme de feu d'artifice...une façon de fêter le temps qui passe et sauter les cases avec enthousiasme et malice...savoir garder tête froide face au temps qui galope, maintenir le cap, rester solide et lucide, écouter la voix de son expérience, de sa réflexion et de son intuition, transgresser les évidences et se nourrir de l'invisible, rester cohérent, se préserver des lâches, respecter l'enfant qui me parle et rester digne....

c'est tout ce que je me souhaite pour cette nouvelle année !!! 

 

Vivez, ah ! Vivez donc, et qu'importe la suite ! N'ayez pas de remords. Vous n'êtes pas Juge.

Blaise CENDRARS

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article