Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

NOURRITURE TERRESTRE

"Un Homme qui n'est plus capable de s'émerveiller a pratiquement cessé de vivre." Albert EINSTEIN

NOURRITURE TERRESTRE

La ROUMANIE (Transylvanie et Maramures) 🇷🇴

Un véritable Coup de Coeur ❤️, un pur moment de poésie, des moments où l'on attend rien et finalement tout arrive, où l'esprit part vide, sans attente et revient chargé de douceur, l'âme en paix, le bonheur en bandoulière et le Temps en éventail....ces voyages qui vous font oublier que ce même Temps glisse inexorablement sur votre vie....ce sont les plus beaux voyages !!!

La Roumanie , c'est un choix lié à l'avènement de l'automne et de ses couleurs, mais aussi la curiosité de découvrir un mode de vie dont la réputation n'est plus à faire....un circuit simple, nature à l'honneur, la découverte de 2 très belles régions (la Transylvanie et les Maramures), une boucle romantique bercée par les trémolos enjoués des violons tziganes, au départ de Cluj jusque dans les tréfonds de la campagne roumaine où les lieux de vie sont encore authentiques, loin de la normalisation et des dogmes agressifs de la société consumériste.

〰️

(Cliquez sur les titres 👀)

  1Les COULEURS DE L'AUTOMNE

  2. La TRANSYLVANIE et Les MONTS APUSENI 

   3. Le MARAMURES

   4. The END

〰️

Je ne peux pas changer le monde, mais je peux changer mon monde.

Viorel VINTILA (écrivain roumain)

  • Devise : Leu ou Ron (1 euro=environ 5 Ron)
  • Superficie : 238 398 km2
  • Découpage administratif : 41 départements
〰️

 

 

 

 

 

〰️

Parfois un arbre humanise mieux un paysage que ne le ferait un Homme

Gilbert CESBRON (écrivain 1913-1979)

Un chapitre à lui tout seul tellement j'ai été ébloui par la beauté de cette saison....le véritable fil conducteur du séjour...avec son ambiance et ses couleurs, l'automne a magnifié le quotidien comme une Bande Originale peut transcender une oeuvre cinématographique...

Un véritable délice, un rêve éveillé dans un pays qui se prête à la langueur monotone de cette saison et exalte son spleen légendaire...

De nombreux endroits se subliment le temps d'une saison mais se ternissent ensuite, certains n'ont pas besoin des saisons et d'autres sont tout simplement le blason d'une seule saison... prenez le sud méditerranéen, ma région natale, et ben elle ne chante comme les cigales que lorsque les premières chaleurs s'accordent avec la luminosité...le reste du temps elle n'est que fadeur et tristesse, mélancolie et regret, comme un chanteur sans voix...  

"Lentement, mais sûrement, et de la même manière que l'automne transforme la forme d'une forêt, des milliers de petits changements m'ont transformé en une autre personne" Ahmed Khaled TAWFIK
"Lentement, mais sûrement, et de la même manière que l'automne transforme la forme d'une forêt, des milliers de petits changements m'ont transformé en une autre personne" Ahmed Khaled TAWFIK"Lentement, mais sûrement, et de la même manière que l'automne transforme la forme d'une forêt, des milliers de petits changements m'ont transformé en une autre personne" Ahmed Khaled TAWFIK"Lentement, mais sûrement, et de la même manière que l'automne transforme la forme d'une forêt, des milliers de petits changements m'ont transformé en une autre personne" Ahmed Khaled TAWFIK
"Lentement, mais sûrement, et de la même manière que l'automne transforme la forme d'une forêt, des milliers de petits changements m'ont transformé en une autre personne" Ahmed Khaled TAWFIK"Lentement, mais sûrement, et de la même manière que l'automne transforme la forme d'une forêt, des milliers de petits changements m'ont transformé en une autre personne" Ahmed Khaled TAWFIK"Lentement, mais sûrement, et de la même manière que l'automne transforme la forme d'une forêt, des milliers de petits changements m'ont transformé en une autre personne" Ahmed Khaled TAWFIK
"Lentement, mais sûrement, et de la même manière que l'automne transforme la forme d'une forêt, des milliers de petits changements m'ont transformé en une autre personne" Ahmed Khaled TAWFIK"Lentement, mais sûrement, et de la même manière que l'automne transforme la forme d'une forêt, des milliers de petits changements m'ont transformé en une autre personne" Ahmed Khaled TAWFIK"Lentement, mais sûrement, et de la même manière que l'automne transforme la forme d'une forêt, des milliers de petits changements m'ont transformé en une autre personne" Ahmed Khaled TAWFIK

"Lentement, mais sûrement, et de la même manière que l'automne transforme la forme d'une forêt, des milliers de petits changements m'ont transformé en une autre personne" Ahmed Khaled TAWFIK

Un regard amusé sur cette photo, qui m'a valu une belle entorse (voir la dernière photo du récit en bas) en voulant jouer les Rocamboles intrépides sur un tapis de feuille persuasif et en me prenant pour un voltigeur de 20 ans....un petit clin d'oeil à ma mère, à Anne et au Voltarène qui m'ont évité des jours plus sombres...

Un regard amusé sur cette photo, qui m'a valu une belle entorse (voir la dernière photo du récit en bas) en voulant jouer les Rocamboles intrépides sur un tapis de feuille persuasif et en me prenant pour un voltigeur de 20 ans....un petit clin d'oeil à ma mère, à Anne et au Voltarène qui m'ont évité des jours plus sombres...

🌀

“C'est un triste, étrange, mystérieux monde; plein de chagrin et de malheur. Et pourtant, quand vient le rire, tout semble se mettre à danser sur son rythme.”

Bram STOKER (Dracula 1897)

La Transylvanie qui signifie "la région au delà des forêts" est l'une des 3 grandes provinces historiques de la Roumanie. Je passerai sur tout le folklore touristique autour de Dracula and c° (éventuellement le "château de Bran" cliquez 🦇) pour ne parler que de cette formidable contrée qui fait la cour à la nature et la simplicité et surtout, semble protégée du temps. C'est le sentiment que j'ai gardé de ce périple, celui d'avoir circulé à un rythme différent, d'avoir vu des hommes s'approprier le temps, le ralentir et préserver farouchement un art de vivre au delà des courants de la modernité...

Ici, c'est l'Homme qui décide ou plutôt c'est la nature qui chuchote à son oreille la marche à suivre...c'est ce que j'ai aimé car on est de suite emporté par ce courant  suave et onirique...

"Va prendre tes leçons dans la Nature, c'est là qu'est notre futur"  Léonard de VINCI

Les monts APUSENI sont surnommés "le pays de pierre" (un des plus hauts lieu de la spéléologie européenne) mais c'est aussi le peuple des montagnes, les MOTI (ou Motses en roumain)....tels des Robins des bois des Montagnes, les Moti (prononcer "MOTZ") ont ainsi résisté à tous les grands empires, Romains, Tartares, Ottomans, jusqu'au régime communiste de ce grand cinglé de CEAUCESCU. Chaque roumain se revendique de cet instinct rebelle "Moti". Ces montagnards discrets mais au caractère bien trempé sont connus pour défendre farouchement leurs droits, leurs territoires, traditions et villages avec force et conviction...une poche de résistance, un éclair dans la pénombre, un cri dans la nuit, une bouée à saisir d'urgence...celle de l'Authenticité !!!

Difficile de savoir d'où vient cette appellation, on a vaguement compris selon certains témoignages locaux, que les Moti représentent "les chignons" que les paysans des montagnes portaient il ya longtemps, bien sur une théorie à confirmer...

J'ai aimé ces forces entraperçues, j'ai aimé ressentir la véracité de l'Homme, la détermination de sa conviction, tellement déçu et consterné par ce qu'il est devenu dans la société occidentale, un ectoplasme gazeux nourri d'un orgueil à la mesure de sa misère. 

〰️

Près de Durgau-Valea Sarata se trouve l'une des plus anciennes mines de sel au monde. Depuis la fin de son activité en 1932 elle a peu à peu été transformée en parc d'attraction étonnant. Mais durant la seconde guerre mondiale, elle a aussi servi d'abri aux habitants locaux et durant le régime communiste la partie en roches stériles de la galerie a été utilisée pour stocker des fromages locaux. À voir si vous êtes un curieux et voulez découvrir les entrailles de notre terre ; surtout la vie de ces mineurs pleins de courage et de résignation....d'ailleurs je ne sais pas ce qu'ils auraient pensé de voir une fête foraine où le plaisir a effacé le souvenir de la souffrance !!!

C'est aussi l'histoire d'un PV généreusement gracié par la police locale en tant que touriste VIP; une décision pleine de classe, étonnante et anachronique prise dans un bureau glauque et défraîchi, tout droit sorti d'un roman noir de George Arion (cliquer 👀), entouré de policiers ayant plus l'allure de cueilleurs de champignons dépressifs et à la retraite que des forces de l'ordre....

Un étonnant dédale de souterrains où avec un peu d'imagination on imagine sans mal ces mineurs tête baissée, au souffle court et fatigués, arpenter chaque poche de roche, pioche à l'épaule...un environnement impressionnant transformé en fête foraine mais néanmoins très bien agencé et mis en valeur...
Un étonnant dédale de souterrains où avec un peu d'imagination on imagine sans mal ces mineurs tête baissée, au souffle court et fatigués, arpenter chaque poche de roche, pioche à l'épaule...un environnement impressionnant transformé en fête foraine mais néanmoins très bien agencé et mis en valeur...Un étonnant dédale de souterrains où avec un peu d'imagination on imagine sans mal ces mineurs tête baissée, au souffle court et fatigués, arpenter chaque poche de roche, pioche à l'épaule...un environnement impressionnant transformé en fête foraine mais néanmoins très bien agencé et mis en valeur...Un étonnant dédale de souterrains où avec un peu d'imagination on imagine sans mal ces mineurs tête baissée, au souffle court et fatigués, arpenter chaque poche de roche, pioche à l'épaule...un environnement impressionnant transformé en fête foraine mais néanmoins très bien agencé et mis en valeur...
Un étonnant dédale de souterrains où avec un peu d'imagination on imagine sans mal ces mineurs tête baissée, au souffle court et fatigués, arpenter chaque poche de roche, pioche à l'épaule...un environnement impressionnant transformé en fête foraine mais néanmoins très bien agencé et mis en valeur...Un étonnant dédale de souterrains où avec un peu d'imagination on imagine sans mal ces mineurs tête baissée, au souffle court et fatigués, arpenter chaque poche de roche, pioche à l'épaule...un environnement impressionnant transformé en fête foraine mais néanmoins très bien agencé et mis en valeur...Un étonnant dédale de souterrains où avec un peu d'imagination on imagine sans mal ces mineurs tête baissée, au souffle court et fatigués, arpenter chaque poche de roche, pioche à l'épaule...un environnement impressionnant transformé en fête foraine mais néanmoins très bien agencé et mis en valeur...
Un étonnant dédale de souterrains où avec un peu d'imagination on imagine sans mal ces mineurs tête baissée, au souffle court et fatigués, arpenter chaque poche de roche, pioche à l'épaule...un environnement impressionnant transformé en fête foraine mais néanmoins très bien agencé et mis en valeur...Un étonnant dédale de souterrains où avec un peu d'imagination on imagine sans mal ces mineurs tête baissée, au souffle court et fatigués, arpenter chaque poche de roche, pioche à l'épaule...un environnement impressionnant transformé en fête foraine mais néanmoins très bien agencé et mis en valeur...Un étonnant dédale de souterrains où avec un peu d'imagination on imagine sans mal ces mineurs tête baissée, au souffle court et fatigués, arpenter chaque poche de roche, pioche à l'épaule...un environnement impressionnant transformé en fête foraine mais néanmoins très bien agencé et mis en valeur...

Un étonnant dédale de souterrains où avec un peu d'imagination on imagine sans mal ces mineurs tête baissée, au souffle court et fatigués, arpenter chaque poche de roche, pioche à l'épaule...un environnement impressionnant transformé en fête foraine mais néanmoins très bien agencé et mis en valeur...

Une expo photos en plein dans cette mine de sel au milieu d'un mini-golf, voilà une idée originale...Teodor DADALAU semble être un photographe connu de Roumanie, il décrit la vie et société roumaine avec un oeil aiguisé et pertinent, des plans souvent resserrés portant sur des détails et des portraits très éclectiques et de tous âges...

Des visages et des scènes de vie à même de raconter la vie des campagnes, les silences des âmes et le courage des Hommes...c'est ce qu'on demande souvent à une photo...le prix de l'émotion !!!

Des visages et des scènes de vie à même de raconter la vie des campagnes, les silences des âmes et le courage des Hommes...c'est ce qu'on demande souvent à une photo...le prix de l'émotion !!!

〰️

Sur la route des Maramures, nous avons arpenté les coulisses d'une petite bourgade pendant une période religieuse, sous le signe et le respect des morts. Une messe dans une église en bois au décors religieux incroyablement lumineux pour admirer ces rudes gaillards, hommes et femmes, vénérer leurs ancêtres et se transmettre l'énergie de leur descendance...un moment puissant, dans une atmosphère mystique et exaltée...quelques photos pudiques pour immortaliser un moment qui restera longtemps dans ma mémoire comme un instant de grâce et d'authenticité, tellement séduit par l'équation entre l'austérité des gens et la douce puissance de leurs croyances 

Des visages simples, des tombes pour se souvenir des ancêtres et la présence de Dieu pour rappeler l'équation de leur vie, un garde-fou à la folie humaine...Des visages simples, des tombes pour se souvenir des ancêtres et la présence de Dieu pour rappeler l'équation de leur vie, un garde-fou à la folie humaine...
Des visages simples, des tombes pour se souvenir des ancêtres et la présence de Dieu pour rappeler l'équation de leur vie, un garde-fou à la folie humaine...
Des visages simples, des tombes pour se souvenir des ancêtres et la présence de Dieu pour rappeler l'équation de leur vie, un garde-fou à la folie humaine...Des visages simples, des tombes pour se souvenir des ancêtres et la présence de Dieu pour rappeler l'équation de leur vie, un garde-fou à la folie humaine...Des visages simples, des tombes pour se souvenir des ancêtres et la présence de Dieu pour rappeler l'équation de leur vie, un garde-fou à la folie humaine...

Des visages simples, des tombes pour se souvenir des ancêtres et la présence de Dieu pour rappeler l'équation de leur vie, un garde-fou à la folie humaine...

〰️

Quelques kilomètres plus loin, nouveau village mais même décors avec une nouvelle église magnifique et le ronronnement des prières "Moti" honorées par un soleil sublimant les vitraux (ou l'inverse)...un moment intense de piété dans ce lieu reculé et abandonné du modernisme où la vie grouille sans ostentation, puissante, sereine, juste, avec le poids de traditions que l'on devine centenaires voire millénaires, intemporelles...on est loin de la civilisation "occidentale" et d'ailleurs l'Histoire nous le confirmera, puisque ces lieux sont des enclaves de résistance vis à vis de la "civilisation" et des dogmes barbouillés par les "donneurs d'ordre à l'orgueil aussi mesuré que leur intelligence restrictive...ici on n'obéit pas, on résiste, "on craint déguns" comme caquettent les méditerranéens, on est juste armé de convictions... 

L'occasion aussi de se réchauffer au coin du feu dans une charmante pension après une journée à arpenter les alentours...

Un lumière mystique à la mesure de la ferveur religieuse du moment, un étalon qui a fait pâlir d'envie ma compagne Anne, un "Guillaume Tell" à la bouille sympathique accompagné de son acariâtre de femme (souvent le cas!!!), quelques pleureuses au sens aigu de la comédia Dell'Arte durant une cérémonie religieuse, une superbe et étonnante poupée qui a bien voulu poser pour moi sous le regard hostile d'un mari pas rassurant, quelques tombes pour raviver l'esprit des disparus, le tout sous l'oeil bienveillant de l'église du village...
Un lumière mystique à la mesure de la ferveur religieuse du moment, un étalon qui a fait pâlir d'envie ma compagne Anne, un "Guillaume Tell" à la bouille sympathique accompagné de son acariâtre de femme (souvent le cas!!!), quelques pleureuses au sens aigu de la comédia Dell'Arte durant une cérémonie religieuse, une superbe et étonnante poupée qui a bien voulu poser pour moi sous le regard hostile d'un mari pas rassurant, quelques tombes pour raviver l'esprit des disparus, le tout sous l'oeil bienveillant de l'église du village...Un lumière mystique à la mesure de la ferveur religieuse du moment, un étalon qui a fait pâlir d'envie ma compagne Anne, un "Guillaume Tell" à la bouille sympathique accompagné de son acariâtre de femme (souvent le cas!!!), quelques pleureuses au sens aigu de la comédia Dell'Arte durant une cérémonie religieuse, une superbe et étonnante poupée qui a bien voulu poser pour moi sous le regard hostile d'un mari pas rassurant, quelques tombes pour raviver l'esprit des disparus, le tout sous l'oeil bienveillant de l'église du village...Un lumière mystique à la mesure de la ferveur religieuse du moment, un étalon qui a fait pâlir d'envie ma compagne Anne, un "Guillaume Tell" à la bouille sympathique accompagné de son acariâtre de femme (souvent le cas!!!), quelques pleureuses au sens aigu de la comédia Dell'Arte durant une cérémonie religieuse, une superbe et étonnante poupée qui a bien voulu poser pour moi sous le regard hostile d'un mari pas rassurant, quelques tombes pour raviver l'esprit des disparus, le tout sous l'oeil bienveillant de l'église du village...
Un lumière mystique à la mesure de la ferveur religieuse du moment, un étalon qui a fait pâlir d'envie ma compagne Anne, un "Guillaume Tell" à la bouille sympathique accompagné de son acariâtre de femme (souvent le cas!!!), quelques pleureuses au sens aigu de la comédia Dell'Arte durant une cérémonie religieuse, une superbe et étonnante poupée qui a bien voulu poser pour moi sous le regard hostile d'un mari pas rassurant, quelques tombes pour raviver l'esprit des disparus, le tout sous l'oeil bienveillant de l'église du village...Un lumière mystique à la mesure de la ferveur religieuse du moment, un étalon qui a fait pâlir d'envie ma compagne Anne, un "Guillaume Tell" à la bouille sympathique accompagné de son acariâtre de femme (souvent le cas!!!), quelques pleureuses au sens aigu de la comédia Dell'Arte durant une cérémonie religieuse, une superbe et étonnante poupée qui a bien voulu poser pour moi sous le regard hostile d'un mari pas rassurant, quelques tombes pour raviver l'esprit des disparus, le tout sous l'oeil bienveillant de l'église du village...Un lumière mystique à la mesure de la ferveur religieuse du moment, un étalon qui a fait pâlir d'envie ma compagne Anne, un "Guillaume Tell" à la bouille sympathique accompagné de son acariâtre de femme (souvent le cas!!!), quelques pleureuses au sens aigu de la comédia Dell'Arte durant une cérémonie religieuse, une superbe et étonnante poupée qui a bien voulu poser pour moi sous le regard hostile d'un mari pas rassurant, quelques tombes pour raviver l'esprit des disparus, le tout sous l'oeil bienveillant de l'église du village...
Un lumière mystique à la mesure de la ferveur religieuse du moment, un étalon qui a fait pâlir d'envie ma compagne Anne, un "Guillaume Tell" à la bouille sympathique accompagné de son acariâtre de femme (souvent le cas!!!), quelques pleureuses au sens aigu de la comédia Dell'Arte durant une cérémonie religieuse, une superbe et étonnante poupée qui a bien voulu poser pour moi sous le regard hostile d'un mari pas rassurant, quelques tombes pour raviver l'esprit des disparus, le tout sous l'oeil bienveillant de l'église du village...Un lumière mystique à la mesure de la ferveur religieuse du moment, un étalon qui a fait pâlir d'envie ma compagne Anne, un "Guillaume Tell" à la bouille sympathique accompagné de son acariâtre de femme (souvent le cas!!!), quelques pleureuses au sens aigu de la comédia Dell'Arte durant une cérémonie religieuse, une superbe et étonnante poupée qui a bien voulu poser pour moi sous le regard hostile d'un mari pas rassurant, quelques tombes pour raviver l'esprit des disparus, le tout sous l'oeil bienveillant de l'église du village...Un lumière mystique à la mesure de la ferveur religieuse du moment, un étalon qui a fait pâlir d'envie ma compagne Anne, un "Guillaume Tell" à la bouille sympathique accompagné de son acariâtre de femme (souvent le cas!!!), quelques pleureuses au sens aigu de la comédia Dell'Arte durant une cérémonie religieuse, une superbe et étonnante poupée qui a bien voulu poser pour moi sous le regard hostile d'un mari pas rassurant, quelques tombes pour raviver l'esprit des disparus, le tout sous l'oeil bienveillant de l'église du village...

Un lumière mystique à la mesure de la ferveur religieuse du moment, un étalon qui a fait pâlir d'envie ma compagne Anne, un "Guillaume Tell" à la bouille sympathique accompagné de son acariâtre de femme (souvent le cas!!!), quelques pleureuses au sens aigu de la comédia Dell'Arte durant une cérémonie religieuse, une superbe et étonnante poupée qui a bien voulu poser pour moi sous le regard hostile d'un mari pas rassurant, quelques tombes pour raviver l'esprit des disparus, le tout sous l'oeil bienveillant de l'église du village...

Un petit marché étonnant dans une ambiance "bon enfant", l'occasion pour les habitants de la vallée de se raconter les potins des montagnes et cet étonnant stand de chaussures qui pourrait chausser entièrement la région de Transylvanie..

Un petit marché étonnant dans une ambiance "bon enfant", l'occasion pour les habitants de la vallée de se raconter les potins des montagnes et cet étonnant stand de chaussures qui pourrait chausser entièrement la région de Transylvanie..

〰️

Un véritable coup de coeur ❤️, un lieu reculé préservé de l'angoisse du temps, des couleurs d'automne incroyables, une route où les feuilles mortes (celles qui se ramassent à la pelle 🎼🎶) annoncent votre arrivée comme les flocons célèbrent la saison d'hiver, une atmosphère digne du générique de la série "les envahisseurs" (cliquez 👽) et nous voilà seuls au monde dans un hôtel (cliquez) isolé tenu par Mori, le truculent maître des lieux, tout heureux de trouver une compagnie à la solitude de la forêt...

Une base sympathique pour visiter les alentours et faire un trek pastoral dans la montagne pour trouver le mystère du glaçon éternel...

Imaginez une visite authentique, juste avec les bruits de la campagne et des gestes justes, simples,  efficaces  et productifs, débarrassée des regards des touristes impudiques et intrusifs...ici une balayeuse au regard tellement doux qu'il vous surprend, une paysanne et sa faucille jouant avec la fumée d'un brûlis et tout autour pour magnifier ces scènes de Vie aussi authentiques que puissantes, la noblesse des forêts et la rouille des feuilles honorées par l'automne...un spectacle d'un autre monde et d'un autre temps qui résume mon voyage...
Imaginez une visite authentique, juste avec les bruits de la campagne et des gestes justes, simples,  efficaces  et productifs, débarrassée des regards des touristes impudiques et intrusifs...ici une balayeuse au regard tellement doux qu'il vous surprend, une paysanne et sa faucille jouant avec la fumée d'un brûlis et tout autour pour magnifier ces scènes de Vie aussi authentiques que puissantes, la noblesse des forêts et la rouille des feuilles honorées par l'automne...un spectacle d'un autre monde et d'un autre temps qui résume mon voyage...Imaginez une visite authentique, juste avec les bruits de la campagne et des gestes justes, simples,  efficaces  et productifs, débarrassée des regards des touristes impudiques et intrusifs...ici une balayeuse au regard tellement doux qu'il vous surprend, une paysanne et sa faucille jouant avec la fumée d'un brûlis et tout autour pour magnifier ces scènes de Vie aussi authentiques que puissantes, la noblesse des forêts et la rouille des feuilles honorées par l'automne...un spectacle d'un autre monde et d'un autre temps qui résume mon voyage...Imaginez une visite authentique, juste avec les bruits de la campagne et des gestes justes, simples,  efficaces  et productifs, débarrassée des regards des touristes impudiques et intrusifs...ici une balayeuse au regard tellement doux qu'il vous surprend, une paysanne et sa faucille jouant avec la fumée d'un brûlis et tout autour pour magnifier ces scènes de Vie aussi authentiques que puissantes, la noblesse des forêts et la rouille des feuilles honorées par l'automne...un spectacle d'un autre monde et d'un autre temps qui résume mon voyage...
Imaginez une visite authentique, juste avec les bruits de la campagne et des gestes justes, simples,  efficaces  et productifs, débarrassée des regards des touristes impudiques et intrusifs...ici une balayeuse au regard tellement doux qu'il vous surprend, une paysanne et sa faucille jouant avec la fumée d'un brûlis et tout autour pour magnifier ces scènes de Vie aussi authentiques que puissantes, la noblesse des forêts et la rouille des feuilles honorées par l'automne...un spectacle d'un autre monde et d'un autre temps qui résume mon voyage...Imaginez une visite authentique, juste avec les bruits de la campagne et des gestes justes, simples,  efficaces  et productifs, débarrassée des regards des touristes impudiques et intrusifs...ici une balayeuse au regard tellement doux qu'il vous surprend, une paysanne et sa faucille jouant avec la fumée d'un brûlis et tout autour pour magnifier ces scènes de Vie aussi authentiques que puissantes, la noblesse des forêts et la rouille des feuilles honorées par l'automne...un spectacle d'un autre monde et d'un autre temps qui résume mon voyage...
Imaginez une visite authentique, juste avec les bruits de la campagne et des gestes justes, simples,  efficaces  et productifs, débarrassée des regards des touristes impudiques et intrusifs...ici une balayeuse au regard tellement doux qu'il vous surprend, une paysanne et sa faucille jouant avec la fumée d'un brûlis et tout autour pour magnifier ces scènes de Vie aussi authentiques que puissantes, la noblesse des forêts et la rouille des feuilles honorées par l'automne...un spectacle d'un autre monde et d'un autre temps qui résume mon voyage...Imaginez une visite authentique, juste avec les bruits de la campagne et des gestes justes, simples,  efficaces  et productifs, débarrassée des regards des touristes impudiques et intrusifs...ici une balayeuse au regard tellement doux qu'il vous surprend, une paysanne et sa faucille jouant avec la fumée d'un brûlis et tout autour pour magnifier ces scènes de Vie aussi authentiques que puissantes, la noblesse des forêts et la rouille des feuilles honorées par l'automne...un spectacle d'un autre monde et d'un autre temps qui résume mon voyage...Imaginez une visite authentique, juste avec les bruits de la campagne et des gestes justes, simples,  efficaces  et productifs, débarrassée des regards des touristes impudiques et intrusifs...ici une balayeuse au regard tellement doux qu'il vous surprend, une paysanne et sa faucille jouant avec la fumée d'un brûlis et tout autour pour magnifier ces scènes de Vie aussi authentiques que puissantes, la noblesse des forêts et la rouille des feuilles honorées par l'automne...un spectacle d'un autre monde et d'un autre temps qui résume mon voyage...

Imaginez une visite authentique, juste avec les bruits de la campagne et des gestes justes, simples, efficaces et productifs, débarrassée des regards des touristes impudiques et intrusifs...ici une balayeuse au regard tellement doux qu'il vous surprend, une paysanne et sa faucille jouant avec la fumée d'un brûlis et tout autour pour magnifier ces scènes de Vie aussi authentiques que puissantes, la noblesse des forêts et la rouille des feuilles honorées par l'automne...un spectacle d'un autre monde et d'un autre temps qui résume mon voyage...

〰️

Près de Pietroasa, une magnifique balade de 3 heures dans la forêt pour découvrir une grotte avec un glacier dans son antre. Bon soyons francs, c'est un glaçon valable pour un petit rosé que nous avons découvert, l'été étant passé par là, mais l'hiver ce petit bout de givre devient un petit glacier surprenant, en témoigne les photos ci-dessous. si vous êtes téméraires, vous pouvez même pousser jusqu'à PIATRA GALBENEI (cliquez ❤️) pour un point de vue extraordinaire sur les Monts Apuseni...

C'est simple, il faut suivre les chemins balisés de couleur "orange"...une magnifique balade encouragée par les troupeaux de chèvres  profitant des dernières chaleurs  avant un hiver plus compliqué...
C'est simple, il faut suivre les chemins balisés de couleur "orange"...une magnifique balade encouragée par les troupeaux de chèvres  profitant des dernières chaleurs  avant un hiver plus compliqué...C'est simple, il faut suivre les chemins balisés de couleur "orange"...une magnifique balade encouragée par les troupeaux de chèvres  profitant des dernières chaleurs  avant un hiver plus compliqué...C'est simple, il faut suivre les chemins balisés de couleur "orange"...une magnifique balade encouragée par les troupeaux de chèvres  profitant des dernières chaleurs  avant un hiver plus compliqué...
C'est simple, il faut suivre les chemins balisés de couleur "orange"...une magnifique balade encouragée par les troupeaux de chèvres  profitant des dernières chaleurs  avant un hiver plus compliqué...C'est simple, il faut suivre les chemins balisés de couleur "orange"...une magnifique balade encouragée par les troupeaux de chèvres  profitant des dernières chaleurs  avant un hiver plus compliqué...C'est simple, il faut suivre les chemins balisés de couleur "orange"...une magnifique balade encouragée par les troupeaux de chèvres  profitant des dernières chaleurs  avant un hiver plus compliqué...
C'est simple, il faut suivre les chemins balisés de couleur "orange"...une magnifique balade encouragée par les troupeaux de chèvres  profitant des dernières chaleurs  avant un hiver plus compliqué...C'est simple, il faut suivre les chemins balisés de couleur "orange"...une magnifique balade encouragée par les troupeaux de chèvres  profitant des dernières chaleurs  avant un hiver plus compliqué...C'est simple, il faut suivre les chemins balisés de couleur "orange"...une magnifique balade encouragée par les troupeaux de chèvres  profitant des dernières chaleurs  avant un hiver plus compliqué...

C'est simple, il faut suivre les chemins balisés de couleur "orange"...une magnifique balade encouragée par les troupeaux de chèvres profitant des dernières chaleurs avant un hiver plus compliqué...

Ci-dessous, le petit glaçon après la saison d'été, conservé dans une atmosphère particulière où la température reste toujours fraîche. 

En hiver il redevient le glacier fier et puissant qui défit les siècles...

〰️

Partout ces maisons richement décorées de faïences...j'aime le soucis du détail, le raffinement des goûts et ces couleurs au doux parfum de Liberté...ici on a l'air d'aimer le travail bien fait, les belles choses, on respecte la Vie...pas ou peu de conformisme, exit les TRECOBAT ou autre cancrelats de la construction, on fait du solide, on comprend la valeur d'une âme car on sait que c'est justement elle qui permettra de tirer les fils de la Liberté dès lors que la pénombre envahira les plaines...ça m'a fait penser à ces pays d'Asie ,d'Indonésie et d'Amérique du Sud et d'Afrique, où la vie est souvent difficile mais les couleurs sont partout, dans les maisons, les rues, les transports, souvent exagérées et kitsch mais tellement puissantes et encourageantes...

J'aime ces pays où on ne subit pas la Vie, on l'empoigne et on lui tient tête, on la regarde droit dans les yeux et on avance quoiqu'il arrive et quelque soit l'issue...pas de place à l'atermoiement, on VIT parce que c'est ainsi...

Pas ou peu d'explications sur ces maisons en faïences, juste les couleurs en guise de message et ces portails si raffinés qui donnent au visiteur une idée de l'hôte, un peu comme les maisons du Maroc et leurs portes artistiquement fabriquées et fièrement entretenues...
Pas ou peu d'explications sur ces maisons en faïences, juste les couleurs en guise de message et ces portails si raffinés qui donnent au visiteur une idée de l'hôte, un peu comme les maisons du Maroc et leurs portes artistiquement fabriquées et fièrement entretenues...Pas ou peu d'explications sur ces maisons en faïences, juste les couleurs en guise de message et ces portails si raffinés qui donnent au visiteur une idée de l'hôte, un peu comme les maisons du Maroc et leurs portes artistiquement fabriquées et fièrement entretenues...
Pas ou peu d'explications sur ces maisons en faïences, juste les couleurs en guise de message et ces portails si raffinés qui donnent au visiteur une idée de l'hôte, un peu comme les maisons du Maroc et leurs portes artistiquement fabriquées et fièrement entretenues...Pas ou peu d'explications sur ces maisons en faïences, juste les couleurs en guise de message et ces portails si raffinés qui donnent au visiteur une idée de l'hôte, un peu comme les maisons du Maroc et leurs portes artistiquement fabriquées et fièrement entretenues...Pas ou peu d'explications sur ces maisons en faïences, juste les couleurs en guise de message et ces portails si raffinés qui donnent au visiteur une idée de l'hôte, un peu comme les maisons du Maroc et leurs portes artistiquement fabriquées et fièrement entretenues...
Pas ou peu d'explications sur ces maisons en faïences, juste les couleurs en guise de message et ces portails si raffinés qui donnent au visiteur une idée de l'hôte, un peu comme les maisons du Maroc et leurs portes artistiquement fabriquées et fièrement entretenues...Pas ou peu d'explications sur ces maisons en faïences, juste les couleurs en guise de message et ces portails si raffinés qui donnent au visiteur une idée de l'hôte, un peu comme les maisons du Maroc et leurs portes artistiquement fabriquées et fièrement entretenues...Pas ou peu d'explications sur ces maisons en faïences, juste les couleurs en guise de message et ces portails si raffinés qui donnent au visiteur une idée de l'hôte, un peu comme les maisons du Maroc et leurs portes artistiquement fabriquées et fièrement entretenues...

Pas ou peu d'explications sur ces maisons en faïences, juste les couleurs en guise de message et ces portails si raffinés qui donnent au visiteur une idée de l'hôte, un peu comme les maisons du Maroc et leurs portes artistiquement fabriquées et fièrement entretenues...

À l'instar des façades, l'intérieur est aussi une explosion de couleurs...on peut penser que pour lutter contre la rudesse des hivers dans ces contrées, on habille les maisons des plus belles parures et couleurs pour faire un pied de nez à la nature...j'ai tellement aimé l'énergie de ces couleurs que j'ai acheté un petit tapis bariolé pour apporter un peu de l'âme roumaine chez moi...ici on se bat, peu ou pas de fatalisme ni de résignation, on sait certes courber l'échine mais on garde l'esprit fier et combatif.À l'instar des façades, l'intérieur est aussi une explosion de couleurs...on peut penser que pour lutter contre la rudesse des hivers dans ces contrées, on habille les maisons des plus belles parures et couleurs pour faire un pied de nez à la nature...j'ai tellement aimé l'énergie de ces couleurs que j'ai acheté un petit tapis bariolé pour apporter un peu de l'âme roumaine chez moi...ici on se bat, peu ou pas de fatalisme ni de résignation, on sait certes courber l'échine mais on garde l'esprit fier et combatif.
À l'instar des façades, l'intérieur est aussi une explosion de couleurs...on peut penser que pour lutter contre la rudesse des hivers dans ces contrées, on habille les maisons des plus belles parures et couleurs pour faire un pied de nez à la nature...j'ai tellement aimé l'énergie de ces couleurs que j'ai acheté un petit tapis bariolé pour apporter un peu de l'âme roumaine chez moi...ici on se bat, peu ou pas de fatalisme ni de résignation, on sait certes courber l'échine mais on garde l'esprit fier et combatif.
À l'instar des façades, l'intérieur est aussi une explosion de couleurs...on peut penser que pour lutter contre la rudesse des hivers dans ces contrées, on habille les maisons des plus belles parures et couleurs pour faire un pied de nez à la nature...j'ai tellement aimé l'énergie de ces couleurs que j'ai acheté un petit tapis bariolé pour apporter un peu de l'âme roumaine chez moi...ici on se bat, peu ou pas de fatalisme ni de résignation, on sait certes courber l'échine mais on garde l'esprit fier et combatif.À l'instar des façades, l'intérieur est aussi une explosion de couleurs...on peut penser que pour lutter contre la rudesse des hivers dans ces contrées, on habille les maisons des plus belles parures et couleurs pour faire un pied de nez à la nature...j'ai tellement aimé l'énergie de ces couleurs que j'ai acheté un petit tapis bariolé pour apporter un peu de l'âme roumaine chez moi...ici on se bat, peu ou pas de fatalisme ni de résignation, on sait certes courber l'échine mais on garde l'esprit fier et combatif.

À l'instar des façades, l'intérieur est aussi une explosion de couleurs...on peut penser que pour lutter contre la rudesse des hivers dans ces contrées, on habille les maisons des plus belles parures et couleurs pour faire un pied de nez à la nature...j'ai tellement aimé l'énergie de ces couleurs que j'ai acheté un petit tapis bariolé pour apporter un peu de l'âme roumaine chez moi...ici on se bat, peu ou pas de fatalisme ni de résignation, on sait certes courber l'échine mais on garde l'esprit fier et combatif.

〰️

La thématique de la Mort interpelle quand on visite pour la première fois la Roumanie...on est frappé par l'omniprésence dans l'espace public, rural et urbain, de la mort ainsi que les pratiques funéraires....surtout pour nous, petits occidentaux plein d'ignorance mais de convictions, remplis de fragilité agressive et de complexes aggravés, qui avons grandi dans une culture où l'on dissimule la mort plus qu'on ne l'expose...bref, moi le curieux insatiable, l'émerveillé candide, subjugué par la différence, comment ne pas être interpellé par la richesse et la densité des pratiques et formules ritualisant le deuil...

Comme expliqué plus bas dans "le Cimetière joyeux de Sapanta", la mort n'est pas un tabou, elle fait partie de la Vie et elle est juste spirituellement transcendée et tempérée. 

Partout la mort, les tombes accompagnent les chemins, mais ne les ternissent pas...des fleurs, de l'enthousiasme, des jardins "enchantés" où les morts trinquent au souvenir des vivants...c'est ça la période de la Toussaint !!! un pense-bête à la fragilité de l'existence...
Partout la mort, les tombes accompagnent les chemins, mais ne les ternissent pas...des fleurs, de l'enthousiasme, des jardins "enchantés" où les morts trinquent au souvenir des vivants...c'est ça la période de la Toussaint !!! un pense-bête à la fragilité de l'existence...Partout la mort, les tombes accompagnent les chemins, mais ne les ternissent pas...des fleurs, de l'enthousiasme, des jardins "enchantés" où les morts trinquent au souvenir des vivants...c'est ça la période de la Toussaint !!! un pense-bête à la fragilité de l'existence...Partout la mort, les tombes accompagnent les chemins, mais ne les ternissent pas...des fleurs, de l'enthousiasme, des jardins "enchantés" où les morts trinquent au souvenir des vivants...c'est ça la période de la Toussaint !!! un pense-bête à la fragilité de l'existence...
Partout la mort, les tombes accompagnent les chemins, mais ne les ternissent pas...des fleurs, de l'enthousiasme, des jardins "enchantés" où les morts trinquent au souvenir des vivants...c'est ça la période de la Toussaint !!! un pense-bête à la fragilité de l'existence...Partout la mort, les tombes accompagnent les chemins, mais ne les ternissent pas...des fleurs, de l'enthousiasme, des jardins "enchantés" où les morts trinquent au souvenir des vivants...c'est ça la période de la Toussaint !!! un pense-bête à la fragilité de l'existence...Partout la mort, les tombes accompagnent les chemins, mais ne les ternissent pas...des fleurs, de l'enthousiasme, des jardins "enchantés" où les morts trinquent au souvenir des vivants...c'est ça la période de la Toussaint !!! un pense-bête à la fragilité de l'existence...
Partout la mort, les tombes accompagnent les chemins, mais ne les ternissent pas...des fleurs, de l'enthousiasme, des jardins "enchantés" où les morts trinquent au souvenir des vivants...c'est ça la période de la Toussaint !!! un pense-bête à la fragilité de l'existence...Partout la mort, les tombes accompagnent les chemins, mais ne les ternissent pas...des fleurs, de l'enthousiasme, des jardins "enchantés" où les morts trinquent au souvenir des vivants...c'est ça la période de la Toussaint !!! un pense-bête à la fragilité de l'existence...Partout la mort, les tombes accompagnent les chemins, mais ne les ternissent pas...des fleurs, de l'enthousiasme, des jardins "enchantés" où les morts trinquent au souvenir des vivants...c'est ça la période de la Toussaint !!! un pense-bête à la fragilité de l'existence...

Partout la mort, les tombes accompagnent les chemins, mais ne les ternissent pas...des fleurs, de l'enthousiasme, des jardins "enchantés" où les morts trinquent au souvenir des vivants...c'est ça la période de la Toussaint !!! un pense-bête à la fragilité de l'existence...

Une rencontre improbable avec un veuve inconsolable, une comédienne hors pair, une pleureuse digne du court-métrage de Jorane CASTRO du film du même nom, dont les pleurs résonnent encore  dans tous les vallons de Transylvanie...puis une veuve moins éplorée qui nous apprend que le devoir d'une femme est d'être enterrée à côté de son défunt mari...tous les jours, elle rend hommage à cet homme dont on ne saura jamais s'il l'a rendue heureuse ou pas...le poids des traditions est parfois et souvent trop lourd à porter pour les Hommes...Liberté, ce n'est pas demain la veille que l'on viendra te cueillir !!!
Une rencontre improbable avec un veuve inconsolable, une comédienne hors pair, une pleureuse digne du court-métrage de Jorane CASTRO du film du même nom, dont les pleurs résonnent encore  dans tous les vallons de Transylvanie...puis une veuve moins éplorée qui nous apprend que le devoir d'une femme est d'être enterrée à côté de son défunt mari...tous les jours, elle rend hommage à cet homme dont on ne saura jamais s'il l'a rendue heureuse ou pas...le poids des traditions est parfois et souvent trop lourd à porter pour les Hommes...Liberté, ce n'est pas demain la veille que l'on viendra te cueillir !!!Une rencontre improbable avec un veuve inconsolable, une comédienne hors pair, une pleureuse digne du court-métrage de Jorane CASTRO du film du même nom, dont les pleurs résonnent encore  dans tous les vallons de Transylvanie...puis une veuve moins éplorée qui nous apprend que le devoir d'une femme est d'être enterrée à côté de son défunt mari...tous les jours, elle rend hommage à cet homme dont on ne saura jamais s'il l'a rendue heureuse ou pas...le poids des traditions est parfois et souvent trop lourd à porter pour les Hommes...Liberté, ce n'est pas demain la veille que l'on viendra te cueillir !!!Une rencontre improbable avec un veuve inconsolable, une comédienne hors pair, une pleureuse digne du court-métrage de Jorane CASTRO du film du même nom, dont les pleurs résonnent encore  dans tous les vallons de Transylvanie...puis une veuve moins éplorée qui nous apprend que le devoir d'une femme est d'être enterrée à côté de son défunt mari...tous les jours, elle rend hommage à cet homme dont on ne saura jamais s'il l'a rendue heureuse ou pas...le poids des traditions est parfois et souvent trop lourd à porter pour les Hommes...Liberté, ce n'est pas demain la veille que l'on viendra te cueillir !!!
Une rencontre improbable avec un veuve inconsolable, une comédienne hors pair, une pleureuse digne du court-métrage de Jorane CASTRO du film du même nom, dont les pleurs résonnent encore  dans tous les vallons de Transylvanie...puis une veuve moins éplorée qui nous apprend que le devoir d'une femme est d'être enterrée à côté de son défunt mari...tous les jours, elle rend hommage à cet homme dont on ne saura jamais s'il l'a rendue heureuse ou pas...le poids des traditions est parfois et souvent trop lourd à porter pour les Hommes...Liberté, ce n'est pas demain la veille que l'on viendra te cueillir !!!Une rencontre improbable avec un veuve inconsolable, une comédienne hors pair, une pleureuse digne du court-métrage de Jorane CASTRO du film du même nom, dont les pleurs résonnent encore  dans tous les vallons de Transylvanie...puis une veuve moins éplorée qui nous apprend que le devoir d'une femme est d'être enterrée à côté de son défunt mari...tous les jours, elle rend hommage à cet homme dont on ne saura jamais s'il l'a rendue heureuse ou pas...le poids des traditions est parfois et souvent trop lourd à porter pour les Hommes...Liberté, ce n'est pas demain la veille que l'on viendra te cueillir !!!Une rencontre improbable avec un veuve inconsolable, une comédienne hors pair, une pleureuse digne du court-métrage de Jorane CASTRO du film du même nom, dont les pleurs résonnent encore  dans tous les vallons de Transylvanie...puis une veuve moins éplorée qui nous apprend que le devoir d'une femme est d'être enterrée à côté de son défunt mari...tous les jours, elle rend hommage à cet homme dont on ne saura jamais s'il l'a rendue heureuse ou pas...le poids des traditions est parfois et souvent trop lourd à porter pour les Hommes...Liberté, ce n'est pas demain la veille que l'on viendra te cueillir !!!

Une rencontre improbable avec un veuve inconsolable, une comédienne hors pair, une pleureuse digne du court-métrage de Jorane CASTRO du film du même nom, dont les pleurs résonnent encore dans tous les vallons de Transylvanie...puis une veuve moins éplorée qui nous apprend que le devoir d'une femme est d'être enterrée à côté de son défunt mari...tous les jours, elle rend hommage à cet homme dont on ne saura jamais s'il l'a rendue heureuse ou pas...le poids des traditions est parfois et souvent trop lourd à porter pour les Hommes...Liberté, ce n'est pas demain la veille que l'on viendra te cueillir !!!

〰️

Moment spatio-temporel dans un séjour suave et poétique..👀 Sur le chemin de Maramures, on avait choisi une halte dans la ville de Zalau, où trouver un restaurant est aussi facile que faire un 18 trous au Bangladesh....un hôtel choisi à la va vite sur les routes en conduisant et nous voilà carrément arrivé dans le palais de Ceausescu....un gérant aussi sympathique que le croquemitaine, nous propose une chambre gigantesque digne de la série américaine "Arabesque", kitsch au possible, avec un affolement et un agacement suspect.

Un petit déjeuner plus tard, un dialogue anglico-roumain nébuleux, voire même kafkaien, un café supplémentaire payant et un abruti de la légion étrangère en plus, il nous faut peu de temps pour comprendre que cet endroit appartient à la mafia locale pour un blanchiment d'argent probable....On l'a compris, ces gens là sont aussi hôteliers que je suis paléontologue...

🌀

Voir loin est une chose, aller loin en est une autre.

Constantin BRÂNCUSI (sculpteur roumain)

 

 

 

 

Bienvenue dans le pays d'en haut, aux portes de l'Ukraine et de la Hongrie...après la Transylvanie et les trémolos du violon, voici une autre terre de caractère, l'une des plus belles régions montagneuses et agricoles de l'Europe de l'Est et certainement la plus poétique de Roumanie, où se mêlent dans un grand orchestre pastoral, les cris des paysans, les bruits des sabots et des charrettes, les odeurs de foin et autres pâturages. Ici l'Homme habite la nature et la travaille, et celle-ci le lui rend bien...

Le modernisme, la globalisation, la productivité, rentabilité et autre mondialisation sont des termes grossiers et absents du vocabulaire et de la culture rurale, on est loin de la mécanisation de nos chères campagnes françaises, des tracteurs ressemblant à des Boeing 747, conduits par de fiers propriétaires terriens aussi humbles que discrets, aussi pudiques que leurs machines...ici on fait encore les foins à la main à l'aide de grandes faux, on laboure à l'ancienne, on respecte le silence et on ne se plaint pas...

L'âme de cette région est encore authentique et ce sont de véritables pépites de poésie que nous avons rencontré sur notre chemin, racontés ci-dessous...

Cliquez sur les titres 👀

1) Scènes de Vie

2) Le cimetière Joyeux de SAPANTA

3) Les Églises en bois (UNESCO)

4) Le village de BREB

5) L'arbre à casseroles

〰️

Les scènes de Vie sont importantes dans un séjour, elles sont les intervalles discrets qui permettent de comprendre l'endroit dans lequel nous sommes....celles qui relient le passé au présent et donnent le tempo à la compréhension de la trame....ici, les traditions sont plus importantes que tout !!!!! dans un passé qui a ébranlé et abasourdi le pays, ces coutumes ont maintenu la vie dans ces régions, un peu comme un joueur de tennis s'accroche à ses tics ou tocs pour ne pas perdre le fil de sa partie ....

Une relique d'un temps relativement récent, où pudeur et anonymat voulaient encore dire quelque chose...

Un "tsigane" habitant un moulin désaffecté en bordure d'une rivière, aussi humide qu'un marécage dans les Dombes, nous a fait l'honneur d'une partition maladroite en signe de bienvenue...merveilleux personnage...et puis la vie rurale dans sa splendeur où le temps est un allié, on ne se bat pas contre lui, il effleure les sens comme une brise le visage...on s'arrête, on repart, on discute, on rigole, on pose, on sourit, on présente ses bêtes comme on le fait pour sa famille...tout aussi simple que ça !!!
Un "tsigane" habitant un moulin désaffecté en bordure d'une rivière, aussi humide qu'un marécage dans les Dombes, nous a fait l'honneur d'une partition maladroite en signe de bienvenue...merveilleux personnage...et puis la vie rurale dans sa splendeur où le temps est un allié, on ne se bat pas contre lui, il effleure les sens comme une brise le visage...on s'arrête, on repart, on discute, on rigole, on pose, on sourit, on présente ses bêtes comme on le fait pour sa famille...tout aussi simple que ça !!!Un "tsigane" habitant un moulin désaffecté en bordure d'une rivière, aussi humide qu'un marécage dans les Dombes, nous a fait l'honneur d'une partition maladroite en signe de bienvenue...merveilleux personnage...et puis la vie rurale dans sa splendeur où le temps est un allié, on ne se bat pas contre lui, il effleure les sens comme une brise le visage...on s'arrête, on repart, on discute, on rigole, on pose, on sourit, on présente ses bêtes comme on le fait pour sa famille...tout aussi simple que ça !!!Un "tsigane" habitant un moulin désaffecté en bordure d'une rivière, aussi humide qu'un marécage dans les Dombes, nous a fait l'honneur d'une partition maladroite en signe de bienvenue...merveilleux personnage...et puis la vie rurale dans sa splendeur où le temps est un allié, on ne se bat pas contre lui, il effleure les sens comme une brise le visage...on s'arrête, on repart, on discute, on rigole, on pose, on sourit, on présente ses bêtes comme on le fait pour sa famille...tout aussi simple que ça !!!
Un "tsigane" habitant un moulin désaffecté en bordure d'une rivière, aussi humide qu'un marécage dans les Dombes, nous a fait l'honneur d'une partition maladroite en signe de bienvenue...merveilleux personnage...et puis la vie rurale dans sa splendeur où le temps est un allié, on ne se bat pas contre lui, il effleure les sens comme une brise le visage...on s'arrête, on repart, on discute, on rigole, on pose, on sourit, on présente ses bêtes comme on le fait pour sa famille...tout aussi simple que ça !!!Un "tsigane" habitant un moulin désaffecté en bordure d'une rivière, aussi humide qu'un marécage dans les Dombes, nous a fait l'honneur d'une partition maladroite en signe de bienvenue...merveilleux personnage...et puis la vie rurale dans sa splendeur où le temps est un allié, on ne se bat pas contre lui, il effleure les sens comme une brise le visage...on s'arrête, on repart, on discute, on rigole, on pose, on sourit, on présente ses bêtes comme on le fait pour sa famille...tout aussi simple que ça !!!Un "tsigane" habitant un moulin désaffecté en bordure d'une rivière, aussi humide qu'un marécage dans les Dombes, nous a fait l'honneur d'une partition maladroite en signe de bienvenue...merveilleux personnage...et puis la vie rurale dans sa splendeur où le temps est un allié, on ne se bat pas contre lui, il effleure les sens comme une brise le visage...on s'arrête, on repart, on discute, on rigole, on pose, on sourit, on présente ses bêtes comme on le fait pour sa famille...tout aussi simple que ça !!!
Un "tsigane" habitant un moulin désaffecté en bordure d'une rivière, aussi humide qu'un marécage dans les Dombes, nous a fait l'honneur d'une partition maladroite en signe de bienvenue...merveilleux personnage...et puis la vie rurale dans sa splendeur où le temps est un allié, on ne se bat pas contre lui, il effleure les sens comme une brise le visage...on s'arrête, on repart, on discute, on rigole, on pose, on sourit, on présente ses bêtes comme on le fait pour sa famille...tout aussi simple que ça !!!Un "tsigane" habitant un moulin désaffecté en bordure d'une rivière, aussi humide qu'un marécage dans les Dombes, nous a fait l'honneur d'une partition maladroite en signe de bienvenue...merveilleux personnage...et puis la vie rurale dans sa splendeur où le temps est un allié, on ne se bat pas contre lui, il effleure les sens comme une brise le visage...on s'arrête, on repart, on discute, on rigole, on pose, on sourit, on présente ses bêtes comme on le fait pour sa famille...tout aussi simple que ça !!!Un "tsigane" habitant un moulin désaffecté en bordure d'une rivière, aussi humide qu'un marécage dans les Dombes, nous a fait l'honneur d'une partition maladroite en signe de bienvenue...merveilleux personnage...et puis la vie rurale dans sa splendeur où le temps est un allié, on ne se bat pas contre lui, il effleure les sens comme une brise le visage...on s'arrête, on repart, on discute, on rigole, on pose, on sourit, on présente ses bêtes comme on le fait pour sa famille...tout aussi simple que ça !!!

Un "tsigane" habitant un moulin désaffecté en bordure d'une rivière, aussi humide qu'un marécage dans les Dombes, nous a fait l'honneur d'une partition maladroite en signe de bienvenue...merveilleux personnage...et puis la vie rurale dans sa splendeur où le temps est un allié, on ne se bat pas contre lui, il effleure les sens comme une brise le visage...on s'arrête, on repart, on discute, on rigole, on pose, on sourit, on présente ses bêtes comme on le fait pour sa famille...tout aussi simple que ça !!!

L'harmonie est partout, belle parce que ni travaillée ni surjouée, c'est aussi ça la beauté...quand on laisse la nature s'organiser toute seule avec ses propres règles et sa vision des choses, une synergie naturelle dont on devrait s'inspirer...ci-dessus, de grandes meules coniques plantées d'un long cure-dent ponctuent le paysage de loin en loin et une vieille maison abandonnée rappelle aussi le rôle de la nature dans l'équilibre au quotidien...L'harmonie est partout, belle parce que ni travaillée ni surjouée, c'est aussi ça la beauté...quand on laisse la nature s'organiser toute seule avec ses propres règles et sa vision des choses, une synergie naturelle dont on devrait s'inspirer...ci-dessus, de grandes meules coniques plantées d'un long cure-dent ponctuent le paysage de loin en loin et une vieille maison abandonnée rappelle aussi le rôle de la nature dans l'équilibre au quotidien...

L'harmonie est partout, belle parce que ni travaillée ni surjouée, c'est aussi ça la beauté...quand on laisse la nature s'organiser toute seule avec ses propres règles et sa vision des choses, une synergie naturelle dont on devrait s'inspirer...ci-dessus, de grandes meules coniques plantées d'un long cure-dent ponctuent le paysage de loin en loin et une vieille maison abandonnée rappelle aussi le rôle de la nature dans l'équilibre au quotidien...

〰️

Ici la spiritualité transcende la Mort et donne gout à la Vie. Un peu comme dans les pays d'Asie, la Mort n'est pas exagérée ni surjouée. On ne la nie pas, on ne la maltraite pas, on ne la méprise pas, on la devine douloureuse et pénible, mais elle reste indissociable de l'existence et ce garde fou bien entretenu évite les dérives auxquelles on assiste dans notre société moderne, dite "avant-gardiste", celles du tout venant de l'âme et de la confusion des sens, de l'individualisme et de l'iniquité. 

Quand je me suis promené à travers ces tombes au bleu puissant et pénétrant (près de 800), passant d'un cordonnier à une institutrice, d'un médecin à un boulanger, d'un vétérinaire à un musicien, d'une fileuse à un bucheron, d'un postier à une bergère ou d'un bandit à un ivrogne, j'ai été ébloui par l'énergie de vie qui se dégage des stèles et du lieu, une balade sympathique entre les tombes où la vie se prolonge dans une dimension sereine et lumineuse...sans doute la couleur bleue pleine d'espoir et les dessins d'art naïf d'un réalisme saisissant, et c'est là que l'idée m'a traversé, comme la pensée extravagante d'un enfant, d'être enterré ici quand ma mission sur terre aura été accomplie...l'idée de mon petit avatar raquette en main, houppette au vent tenant compagnie à un charpentier ou un ivrogne, me plait bien, comme un dernier pied de nez, une chiquenaude à cette farce qu'est l'Existence...

A signaler l'égalité devant la Mort, car toutes les tombes ont la même taille !!!

Ici le ciel est montré en exemple...le subliminal spirituel est érigé pour montrer aux "pauvres mortels" que nous sommes la voie à suivre durant notre vie...toujours plus haut, ne jamais tomber dans la médiocrité, ne jamais se satisfaire de "l'à peu près", toujours chercher à comprendre et progresser...définitivement on n'est pas au pays de la pub et de ses injonctions "absurdes et perverses", on est dans des lieux où l'existence a un sens, celui de la spiritualité, du Ciel et de la terre...
Ici le ciel est montré en exemple...le subliminal spirituel est érigé pour montrer aux "pauvres mortels" que nous sommes la voie à suivre durant notre vie...toujours plus haut, ne jamais tomber dans la médiocrité, ne jamais se satisfaire de "l'à peu près", toujours chercher à comprendre et progresser...définitivement on n'est pas au pays de la pub et de ses injonctions "absurdes et perverses", on est dans des lieux où l'existence a un sens, celui de la spiritualité, du Ciel et de la terre...Ici le ciel est montré en exemple...le subliminal spirituel est érigé pour montrer aux "pauvres mortels" que nous sommes la voie à suivre durant notre vie...toujours plus haut, ne jamais tomber dans la médiocrité, ne jamais se satisfaire de "l'à peu près", toujours chercher à comprendre et progresser...définitivement on n'est pas au pays de la pub et de ses injonctions "absurdes et perverses", on est dans des lieux où l'existence a un sens, celui de la spiritualité, du Ciel et de la terre...Ici le ciel est montré en exemple...le subliminal spirituel est érigé pour montrer aux "pauvres mortels" que nous sommes la voie à suivre durant notre vie...toujours plus haut, ne jamais tomber dans la médiocrité, ne jamais se satisfaire de "l'à peu près", toujours chercher à comprendre et progresser...définitivement on n'est pas au pays de la pub et de ses injonctions "absurdes et perverses", on est dans des lieux où l'existence a un sens, celui de la spiritualité, du Ciel et de la terre...
Ici le ciel est montré en exemple...le subliminal spirituel est érigé pour montrer aux "pauvres mortels" que nous sommes la voie à suivre durant notre vie...toujours plus haut, ne jamais tomber dans la médiocrité, ne jamais se satisfaire de "l'à peu près", toujours chercher à comprendre et progresser...définitivement on n'est pas au pays de la pub et de ses injonctions "absurdes et perverses", on est dans des lieux où l'existence a un sens, celui de la spiritualité, du Ciel et de la terre...Ici le ciel est montré en exemple...le subliminal spirituel est érigé pour montrer aux "pauvres mortels" que nous sommes la voie à suivre durant notre vie...toujours plus haut, ne jamais tomber dans la médiocrité, ne jamais se satisfaire de "l'à peu près", toujours chercher à comprendre et progresser...définitivement on n'est pas au pays de la pub et de ses injonctions "absurdes et perverses", on est dans des lieux où l'existence a un sens, celui de la spiritualité, du Ciel et de la terre...Ici le ciel est montré en exemple...le subliminal spirituel est érigé pour montrer aux "pauvres mortels" que nous sommes la voie à suivre durant notre vie...toujours plus haut, ne jamais tomber dans la médiocrité, ne jamais se satisfaire de "l'à peu près", toujours chercher à comprendre et progresser...définitivement on n'est pas au pays de la pub et de ses injonctions "absurdes et perverses", on est dans des lieux où l'existence a un sens, celui de la spiritualité, du Ciel et de la terre...
Ici le ciel est montré en exemple...le subliminal spirituel est érigé pour montrer aux "pauvres mortels" que nous sommes la voie à suivre durant notre vie...toujours plus haut, ne jamais tomber dans la médiocrité, ne jamais se satisfaire de "l'à peu près", toujours chercher à comprendre et progresser...définitivement on n'est pas au pays de la pub et de ses injonctions "absurdes et perverses", on est dans des lieux où l'existence a un sens, celui de la spiritualité, du Ciel et de la terre...Ici le ciel est montré en exemple...le subliminal spirituel est érigé pour montrer aux "pauvres mortels" que nous sommes la voie à suivre durant notre vie...toujours plus haut, ne jamais tomber dans la médiocrité, ne jamais se satisfaire de "l'à peu près", toujours chercher à comprendre et progresser...définitivement on n'est pas au pays de la pub et de ses injonctions "absurdes et perverses", on est dans des lieux où l'existence a un sens, celui de la spiritualité, du Ciel et de la terre...Ici le ciel est montré en exemple...le subliminal spirituel est érigé pour montrer aux "pauvres mortels" que nous sommes la voie à suivre durant notre vie...toujours plus haut, ne jamais tomber dans la médiocrité, ne jamais se satisfaire de "l'à peu près", toujours chercher à comprendre et progresser...définitivement on n'est pas au pays de la pub et de ses injonctions "absurdes et perverses", on est dans des lieux où l'existence a un sens, celui de la spiritualité, du Ciel et de la terre...

Ici le ciel est montré en exemple...le subliminal spirituel est érigé pour montrer aux "pauvres mortels" que nous sommes la voie à suivre durant notre vie...toujours plus haut, ne jamais tomber dans la médiocrité, ne jamais se satisfaire de "l'à peu près", toujours chercher à comprendre et progresser...définitivement on n'est pas au pays de la pub et de ses injonctions "absurdes et perverses", on est dans des lieux où l'existence a un sens, celui de la spiritualité, du Ciel et de la terre...

Du bleu partout, une bande dessinée à ciel ouvert, la vie racontée par de subtiles fresques artistiques, le respect des âmes où le sourire se mêle aux larmes, celles de votre propre disparition et ceux que vous aimez...dans ce cimetière, on n'erre pas, on se promène, le coeur souvent léger, parfois lourd...et petit à petit, magie des sens et des Hommes, on se met à prier pour ceux qui sont là, à communier avec leur âme et leur histoire sans se douter un seul instant qu'ils nous regardent malicieusement....on sort d'ici de bonne humeur mais aussi "du bleu à l'âme"...
Du bleu partout, une bande dessinée à ciel ouvert, la vie racontée par de subtiles fresques artistiques, le respect des âmes où le sourire se mêle aux larmes, celles de votre propre disparition et ceux que vous aimez...dans ce cimetière, on n'erre pas, on se promène, le coeur souvent léger, parfois lourd...et petit à petit, magie des sens et des Hommes, on se met à prier pour ceux qui sont là, à communier avec leur âme et leur histoire sans se douter un seul instant qu'ils nous regardent malicieusement....on sort d'ici de bonne humeur mais aussi "du bleu à l'âme"...Du bleu partout, une bande dessinée à ciel ouvert, la vie racontée par de subtiles fresques artistiques, le respect des âmes où le sourire se mêle aux larmes, celles de votre propre disparition et ceux que vous aimez...dans ce cimetière, on n'erre pas, on se promène, le coeur souvent léger, parfois lourd...et petit à petit, magie des sens et des Hommes, on se met à prier pour ceux qui sont là, à communier avec leur âme et leur histoire sans se douter un seul instant qu'ils nous regardent malicieusement....on sort d'ici de bonne humeur mais aussi "du bleu à l'âme"...Du bleu partout, une bande dessinée à ciel ouvert, la vie racontée par de subtiles fresques artistiques, le respect des âmes où le sourire se mêle aux larmes, celles de votre propre disparition et ceux que vous aimez...dans ce cimetière, on n'erre pas, on se promène, le coeur souvent léger, parfois lourd...et petit à petit, magie des sens et des Hommes, on se met à prier pour ceux qui sont là, à communier avec leur âme et leur histoire sans se douter un seul instant qu'ils nous regardent malicieusement....on sort d'ici de bonne humeur mais aussi "du bleu à l'âme"...
Du bleu partout, une bande dessinée à ciel ouvert, la vie racontée par de subtiles fresques artistiques, le respect des âmes où le sourire se mêle aux larmes, celles de votre propre disparition et ceux que vous aimez...dans ce cimetière, on n'erre pas, on se promène, le coeur souvent léger, parfois lourd...et petit à petit, magie des sens et des Hommes, on se met à prier pour ceux qui sont là, à communier avec leur âme et leur histoire sans se douter un seul instant qu'ils nous regardent malicieusement....on sort d'ici de bonne humeur mais aussi "du bleu à l'âme"...Du bleu partout, une bande dessinée à ciel ouvert, la vie racontée par de subtiles fresques artistiques, le respect des âmes où le sourire se mêle aux larmes, celles de votre propre disparition et ceux que vous aimez...dans ce cimetière, on n'erre pas, on se promène, le coeur souvent léger, parfois lourd...et petit à petit, magie des sens et des Hommes, on se met à prier pour ceux qui sont là, à communier avec leur âme et leur histoire sans se douter un seul instant qu'ils nous regardent malicieusement....on sort d'ici de bonne humeur mais aussi "du bleu à l'âme"...Du bleu partout, une bande dessinée à ciel ouvert, la vie racontée par de subtiles fresques artistiques, le respect des âmes où le sourire se mêle aux larmes, celles de votre propre disparition et ceux que vous aimez...dans ce cimetière, on n'erre pas, on se promène, le coeur souvent léger, parfois lourd...et petit à petit, magie des sens et des Hommes, on se met à prier pour ceux qui sont là, à communier avec leur âme et leur histoire sans se douter un seul instant qu'ils nous regardent malicieusement....on sort d'ici de bonne humeur mais aussi "du bleu à l'âme"...
Du bleu partout, une bande dessinée à ciel ouvert, la vie racontée par de subtiles fresques artistiques, le respect des âmes où le sourire se mêle aux larmes, celles de votre propre disparition et ceux que vous aimez...dans ce cimetière, on n'erre pas, on se promène, le coeur souvent léger, parfois lourd...et petit à petit, magie des sens et des Hommes, on se met à prier pour ceux qui sont là, à communier avec leur âme et leur histoire sans se douter un seul instant qu'ils nous regardent malicieusement....on sort d'ici de bonne humeur mais aussi "du bleu à l'âme"...Du bleu partout, une bande dessinée à ciel ouvert, la vie racontée par de subtiles fresques artistiques, le respect des âmes où le sourire se mêle aux larmes, celles de votre propre disparition et ceux que vous aimez...dans ce cimetière, on n'erre pas, on se promène, le coeur souvent léger, parfois lourd...et petit à petit, magie des sens et des Hommes, on se met à prier pour ceux qui sont là, à communier avec leur âme et leur histoire sans se douter un seul instant qu'ils nous regardent malicieusement....on sort d'ici de bonne humeur mais aussi "du bleu à l'âme"...Du bleu partout, une bande dessinée à ciel ouvert, la vie racontée par de subtiles fresques artistiques, le respect des âmes où le sourire se mêle aux larmes, celles de votre propre disparition et ceux que vous aimez...dans ce cimetière, on n'erre pas, on se promène, le coeur souvent léger, parfois lourd...et petit à petit, magie des sens et des Hommes, on se met à prier pour ceux qui sont là, à communier avec leur âme et leur histoire sans se douter un seul instant qu'ils nous regardent malicieusement....on sort d'ici de bonne humeur mais aussi "du bleu à l'âme"...

Du bleu partout, une bande dessinée à ciel ouvert, la vie racontée par de subtiles fresques artistiques, le respect des âmes où le sourire se mêle aux larmes, celles de votre propre disparition et ceux que vous aimez...dans ce cimetière, on n'erre pas, on se promène, le coeur souvent léger, parfois lourd...et petit à petit, magie des sens et des Hommes, on se met à prier pour ceux qui sont là, à communier avec leur âme et leur histoire sans se douter un seul instant qu'ils nous regardent malicieusement....on sort d'ici de bonne humeur mais aussi "du bleu à l'âme"...

〰️

Ici aussi c'est un pur émerveillement !!! Tant de finesse dans ces oeuvres d'art en extérieur qui donnent le ton au raffinement du pays, son Histoire, sa région et ses habitants...Rien que dans les Maramures subsistent encore 42 églises en bois dont 1/3 ont entre 2 et 3 siècles d'existence...certains circuits touristiques sont d'ailleurs exclusivement consacrés à la visite de ces perles de bois et merveilles spirituelles adressées au ciel. Pour ma part elles faisaient simplement partie du séjour, de la poésie de la région, du passé du pays...

Ce qui est marrant c'est de savoir que ces édifices de bois sont la conséquence de l'occupation hongroise qui interdisait la création d'églises orthodoxes en pierre. La bêtise de l'occupant a engendré des oeuvres d'art qui témoignent du caractère des habitants, de leur résilience et leur capacité à transgresser l'ordre établi...

On m'a raconté aussi que certaines églises en bois, durant certaines occupations, étaient démontées et remontées dans la forêt pour empêcher leur destruction...on dit que "la foi transporte des montagnes", cette fois ci c'est le contraire ❤️

Ci-dessous, 2 des plus connues églises avec le "Monastère "kermesse" de BÂRSANA et l'église "délicieuse" de LEUD,  considérée comme le plus ancien monument des Maramures, datant de 1364, le village étant lui même considéré comme étant l'un des premiers lieux habités des Maramures. Attention chef d'oeuvre ❤️...

  

Deux des plus belles églises en bois du comté et de Roumanie...la première dans le petit village de LEUD, en bordure d'un cimetière a le charme pudique mais puissant de la discrétion, la seconde véritable monastère "touristique" est un petit parc magnifique bien entretenu...Deux des plus belles églises en bois du comté et de Roumanie...la première dans le petit village de LEUD, en bordure d'un cimetière a le charme pudique mais puissant de la discrétion, la seconde véritable monastère "touristique" est un petit parc magnifique bien entretenu...

Deux des plus belles églises en bois du comté et de Roumanie...la première dans le petit village de LEUD, en bordure d'un cimetière a le charme pudique mais puissant de la discrétion, la seconde véritable monastère "touristique" est un petit parc magnifique bien entretenu...

Tout au long du chemin, des églises en bois, certaines esseulées au charme désuet d'une vieille personne à la vie bien remplie, d'autres véritables monastères où vivent encore moines et nonnes à la foi inébranlable. L'occasion de boire un thé justement dans un monastère de Soeurs très accueillantes, en toute simplicité, puis de rencontrer un charpentier artiste allemand, dispensant ses oeuvres dans le jardin sous le regard bienveillant des maîtresses du lieu...
Tout au long du chemin, des églises en bois, certaines esseulées au charme désuet d'une vieille personne à la vie bien remplie, d'autres véritables monastères où vivent encore moines et nonnes à la foi inébranlable. L'occasion de boire un thé justement dans un monastère de Soeurs très accueillantes, en toute simplicité, puis de rencontrer un charpentier artiste allemand, dispensant ses oeuvres dans le jardin sous le regard bienveillant des maîtresses du lieu...Tout au long du chemin, des églises en bois, certaines esseulées au charme désuet d'une vieille personne à la vie bien remplie, d'autres véritables monastères où vivent encore moines et nonnes à la foi inébranlable. L'occasion de boire un thé justement dans un monastère de Soeurs très accueillantes, en toute simplicité, puis de rencontrer un charpentier artiste allemand, dispensant ses oeuvres dans le jardin sous le regard bienveillant des maîtresses du lieu...Tout au long du chemin, des églises en bois, certaines esseulées au charme désuet d'une vieille personne à la vie bien remplie, d'autres véritables monastères où vivent encore moines et nonnes à la foi inébranlable. L'occasion de boire un thé justement dans un monastère de Soeurs très accueillantes, en toute simplicité, puis de rencontrer un charpentier artiste allemand, dispensant ses oeuvres dans le jardin sous le regard bienveillant des maîtresses du lieu...
Tout au long du chemin, des églises en bois, certaines esseulées au charme désuet d'une vieille personne à la vie bien remplie, d'autres véritables monastères où vivent encore moines et nonnes à la foi inébranlable. L'occasion de boire un thé justement dans un monastère de Soeurs très accueillantes, en toute simplicité, puis de rencontrer un charpentier artiste allemand, dispensant ses oeuvres dans le jardin sous le regard bienveillant des maîtresses du lieu...Tout au long du chemin, des églises en bois, certaines esseulées au charme désuet d'une vieille personne à la vie bien remplie, d'autres véritables monastères où vivent encore moines et nonnes à la foi inébranlable. L'occasion de boire un thé justement dans un monastère de Soeurs très accueillantes, en toute simplicité, puis de rencontrer un charpentier artiste allemand, dispensant ses oeuvres dans le jardin sous le regard bienveillant des maîtresses du lieu...Tout au long du chemin, des églises en bois, certaines esseulées au charme désuet d'une vieille personne à la vie bien remplie, d'autres véritables monastères où vivent encore moines et nonnes à la foi inébranlable. L'occasion de boire un thé justement dans un monastère de Soeurs très accueillantes, en toute simplicité, puis de rencontrer un charpentier artiste allemand, dispensant ses oeuvres dans le jardin sous le regard bienveillant des maîtresses du lieu...
Tout au long du chemin, des églises en bois, certaines esseulées au charme désuet d'une vieille personne à la vie bien remplie, d'autres véritables monastères où vivent encore moines et nonnes à la foi inébranlable. L'occasion de boire un thé justement dans un monastère de Soeurs très accueillantes, en toute simplicité, puis de rencontrer un charpentier artiste allemand, dispensant ses oeuvres dans le jardin sous le regard bienveillant des maîtresses du lieu...Tout au long du chemin, des églises en bois, certaines esseulées au charme désuet d'une vieille personne à la vie bien remplie, d'autres véritables monastères où vivent encore moines et nonnes à la foi inébranlable. L'occasion de boire un thé justement dans un monastère de Soeurs très accueillantes, en toute simplicité, puis de rencontrer un charpentier artiste allemand, dispensant ses oeuvres dans le jardin sous le regard bienveillant des maîtresses du lieu...Tout au long du chemin, des églises en bois, certaines esseulées au charme désuet d'une vieille personne à la vie bien remplie, d'autres véritables monastères où vivent encore moines et nonnes à la foi inébranlable. L'occasion de boire un thé justement dans un monastère de Soeurs très accueillantes, en toute simplicité, puis de rencontrer un charpentier artiste allemand, dispensant ses oeuvres dans le jardin sous le regard bienveillant des maîtresses du lieu...

Tout au long du chemin, des églises en bois, certaines esseulées au charme désuet d'une vieille personne à la vie bien remplie, d'autres véritables monastères où vivent encore moines et nonnes à la foi inébranlable. L'occasion de boire un thé justement dans un monastère de Soeurs très accueillantes, en toute simplicité, puis de rencontrer un charpentier artiste allemand, dispensant ses oeuvres dans le jardin sous le regard bienveillant des maîtresses du lieu...

〰️

Un petit village conseillé un matin au creux de l'oreille, pendant un petit-déjeuner, et que l'on n'a pas regretté. Un endroit qui se respecte en vivant à son rythme, surtout en cette période '"d'épidémie mondiale" 😂 où les habitants, enfin libérés des touristes, retrouvent leur naturel sans surjouer leur quotidien. Un petit village avec des paysans d'une époque révolue où la ruralité était un art de vivre et non un concept bourgeois et pathétique pour des gens confus, en quête d'identité, cherchant simplement la réponse à une névrose qui porte le nom "d'Obéissance".

Un petit village au charme certain surtout quand il est déserté par les Touristes...je me suis laissé dire que ce village peut vite devenir une caricature quand les cars déversent leur flot de gugusses lobotomisés aussi avides qu'une horde de sauterelles...
Un petit village au charme certain surtout quand il est déserté par les Touristes...je me suis laissé dire que ce village peut vite devenir une caricature quand les cars déversent leur flot de gugusses lobotomisés aussi avides qu'une horde de sauterelles...Un petit village au charme certain surtout quand il est déserté par les Touristes...je me suis laissé dire que ce village peut vite devenir une caricature quand les cars déversent leur flot de gugusses lobotomisés aussi avides qu'une horde de sauterelles...
Un petit village au charme certain surtout quand il est déserté par les Touristes...je me suis laissé dire que ce village peut vite devenir une caricature quand les cars déversent leur flot de gugusses lobotomisés aussi avides qu'une horde de sauterelles...Un petit village au charme certain surtout quand il est déserté par les Touristes...je me suis laissé dire que ce village peut vite devenir une caricature quand les cars déversent leur flot de gugusses lobotomisés aussi avides qu'une horde de sauterelles...Un petit village au charme certain surtout quand il est déserté par les Touristes...je me suis laissé dire que ce village peut vite devenir une caricature quand les cars déversent leur flot de gugusses lobotomisés aussi avides qu'une horde de sauterelles...

Un petit village au charme certain surtout quand il est déserté par les Touristes...je me suis laissé dire que ce village peut vite devenir une caricature quand les cars déversent leur flot de gugusses lobotomisés aussi avides qu'une horde de sauterelles...

Les maisons roumaines typiques des campagnes, charpentée de bois avec un poêle en faïence à l'ancienne pour chauffer les hivers rigoureux, mais aussi pour préparer en cuisine du Gloubi-boulga; et enfin toujours ces couleurs pleines de vie et d'espérance... une fileuse de laine à l'ancienne nous a accueilli chez elle, certainement pour nous aider à comprendre ce que la poésie à la roumaine pouvait apporter au monde...
Les maisons roumaines typiques des campagnes, charpentée de bois avec un poêle en faïence à l'ancienne pour chauffer les hivers rigoureux, mais aussi pour préparer en cuisine du Gloubi-boulga; et enfin toujours ces couleurs pleines de vie et d'espérance... une fileuse de laine à l'ancienne nous a accueilli chez elle, certainement pour nous aider à comprendre ce que la poésie à la roumaine pouvait apporter au monde...Les maisons roumaines typiques des campagnes, charpentée de bois avec un poêle en faïence à l'ancienne pour chauffer les hivers rigoureux, mais aussi pour préparer en cuisine du Gloubi-boulga; et enfin toujours ces couleurs pleines de vie et d'espérance... une fileuse de laine à l'ancienne nous a accueilli chez elle, certainement pour nous aider à comprendre ce que la poésie à la roumaine pouvait apporter au monde...Les maisons roumaines typiques des campagnes, charpentée de bois avec un poêle en faïence à l'ancienne pour chauffer les hivers rigoureux, mais aussi pour préparer en cuisine du Gloubi-boulga; et enfin toujours ces couleurs pleines de vie et d'espérance... une fileuse de laine à l'ancienne nous a accueilli chez elle, certainement pour nous aider à comprendre ce que la poésie à la roumaine pouvait apporter au monde...
Les maisons roumaines typiques des campagnes, charpentée de bois avec un poêle en faïence à l'ancienne pour chauffer les hivers rigoureux, mais aussi pour préparer en cuisine du Gloubi-boulga; et enfin toujours ces couleurs pleines de vie et d'espérance... une fileuse de laine à l'ancienne nous a accueilli chez elle, certainement pour nous aider à comprendre ce que la poésie à la roumaine pouvait apporter au monde...Les maisons roumaines typiques des campagnes, charpentée de bois avec un poêle en faïence à l'ancienne pour chauffer les hivers rigoureux, mais aussi pour préparer en cuisine du Gloubi-boulga; et enfin toujours ces couleurs pleines de vie et d'espérance... une fileuse de laine à l'ancienne nous a accueilli chez elle, certainement pour nous aider à comprendre ce que la poésie à la roumaine pouvait apporter au monde...Les maisons roumaines typiques des campagnes, charpentée de bois avec un poêle en faïence à l'ancienne pour chauffer les hivers rigoureux, mais aussi pour préparer en cuisine du Gloubi-boulga; et enfin toujours ces couleurs pleines de vie et d'espérance... une fileuse de laine à l'ancienne nous a accueilli chez elle, certainement pour nous aider à comprendre ce que la poésie à la roumaine pouvait apporter au monde...
Les maisons roumaines typiques des campagnes, charpentée de bois avec un poêle en faïence à l'ancienne pour chauffer les hivers rigoureux, mais aussi pour préparer en cuisine du Gloubi-boulga; et enfin toujours ces couleurs pleines de vie et d'espérance... une fileuse de laine à l'ancienne nous a accueilli chez elle, certainement pour nous aider à comprendre ce que la poésie à la roumaine pouvait apporter au monde...Les maisons roumaines typiques des campagnes, charpentée de bois avec un poêle en faïence à l'ancienne pour chauffer les hivers rigoureux, mais aussi pour préparer en cuisine du Gloubi-boulga; et enfin toujours ces couleurs pleines de vie et d'espérance... une fileuse de laine à l'ancienne nous a accueilli chez elle, certainement pour nous aider à comprendre ce que la poésie à la roumaine pouvait apporter au monde...Les maisons roumaines typiques des campagnes, charpentée de bois avec un poêle en faïence à l'ancienne pour chauffer les hivers rigoureux, mais aussi pour préparer en cuisine du Gloubi-boulga; et enfin toujours ces couleurs pleines de vie et d'espérance... une fileuse de laine à l'ancienne nous a accueilli chez elle, certainement pour nous aider à comprendre ce que la poésie à la roumaine pouvait apporter au monde...

Les maisons roumaines typiques des campagnes, charpentée de bois avec un poêle en faïence à l'ancienne pour chauffer les hivers rigoureux, mais aussi pour préparer en cuisine du Gloubi-boulga; et enfin toujours ces couleurs pleines de vie et d'espérance... une fileuse de laine à l'ancienne nous a accueilli chez elle, certainement pour nous aider à comprendre ce que la poésie à la roumaine pouvait apporter au monde...

〰️

Ah, voilà un folklore tapageur, une coutume rigolote !!!! On signalait autrefois par des casseroles jonchées en vrac sur un arbre, la présence d'une demoiselle au coeur libre, on ne dit pas s'il était pur par contre 😇....Ainsi donc, ces témoignages amusants des temps anciens subsistent dans certaines maisons 'Musée", habitées, je devine, par des désespérées du mariage, des reliques de jeunes femmes torturées par le temps et ne désespérant pas de trouver le Prince Charmant.....je plaisante évidemment !!!!

Maria, si tu m'entends, c'est de l'humour sympathique et un hommage que je te rends...

Quelques figures locales gardant précieusement les traditions d'antan et le fil de la transmission.Quelques figures locales gardant précieusement les traditions d'antan et le fil de la transmission.
Quelques figures locales gardant précieusement les traditions d'antan et le fil de la transmission.
Quelques figures locales gardant précieusement les traditions d'antan et le fil de la transmission.Quelques figures locales gardant précieusement les traditions d'antan et le fil de la transmission.

Quelques figures locales gardant précieusement les traditions d'antan et le fil de la transmission.

🌀

Moi, l'amoureux des voyages, de l'ailleurs, le rêveur permanent, le frondeur bougon mais souvent lucide, le réfractaire têtu, me voilà émerveillé une fois de plus par la différence, l'inconnu et le parfum suave qui accompagne mes sentiments....à la question qu'as tu préféré, je n'ai jamais su répondre car les charmes sont tous différents, ils divergent mais se rejoignent souvent;  je fais toujours attention à ne pas trop me confronter à l'humain, juste humer sa présence comme un animal, sans trop m'en approcher car je suis souvent déçu. 

Mais à contrario, la Roumanie a été une formidable bouffée d'oxygène dans cet univers de déception, car j'ai pour une rare fois observé une synergie entre mes rencontres et l'environnement, cette  alchimie à laquelle je tiens tant, et que notre monde dit "moderne et progressif" tend à éradiquer, par pure bêtise, inconscience, perversité ou manque de maturité peut être.....

Un beau voyage que je conseille à tous les amoureux de la poésie et la sérénité !!! 

Partager cet article

Repost1
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article