Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

NOURRITURE TERRESTRE

"Un Homme qui n'est plus capable de s'émerveiller a pratiquement cessé de vivre." Albert EINSTEIN

NOURRITURE TERRESTRE

PORTRAITS des PHILIPPINES 🇵🇭

"Seuls les artistes et les enfants voient la vie telle qu'elle est"

disait Hugo Von Hofmannsthal, un écrivain qui fut comparé à Rimbaud. C'est peut être pour ça que je me sens à l'aise avec les enfants (sourire).

Avec le recul, c'est une véritable valse étourdissante mais sereine à laquelle je me suis abandonné, basculant de regards en sourires et qui restera dans ma mémoire en pensant à ce voyage. De la douceur partout, ici pas ou peu besoin de psychanalyse, la nature fait son travail et vous transmet humilité, pudeur et valeur. On apprend par le silence, il suffit d'observer, consciemment ou non, pour comprendre la chaine de la Vie, celle qui fera de vous un Homme.

 

Une véritable curiosité, une succession ininterrompue de scènes de vie où les visages changent aussi vite que le temps pendant la saison des pluies, en offrant un véritable kaléidoscope d'émotions.....on ne peut s'empêcher de penser au "Cercle des poètes disparus" (cliquez 🌹), cette ode à l'éducation. 23 scènes de vie que l'on peut rencontrer dans les écoles, publiques ou privées, et qui vous réconcilient avec beaucoup de choses.

"Cueillez dès aujourd'hui les roses de la vie"

Ronsard (1524-1585)

Faites défiler les 13 photos......
Faites défiler les 13 photos......
Faites défiler les 13 photos......
Faites défiler les 13 photos......
Faites défiler les 13 photos......
Faites défiler les 13 photos......
Faites défiler les 13 photos......
Faites défiler les 13 photos......
Faites défiler les 13 photos......
Faites défiler les 13 photos......
Faites défiler les 13 photos......
Faites défiler les 13 photos......
Faites défiler les 13 photos......

Faites défiler les 13 photos......

PORTRAITS des PHILIPPINES 🇵🇭PORTRAITS des PHILIPPINES 🇵🇭PORTRAITS des PHILIPPINES 🇵🇭
PORTRAITS des PHILIPPINES 🇵🇭PORTRAITS des PHILIPPINES 🇵🇭
PORTRAITS des PHILIPPINES 🇵🇭PORTRAITS des PHILIPPINES 🇵🇭
PORTRAITS des PHILIPPINES 🇵🇭PORTRAITS des PHILIPPINES 🇵🇭PORTRAITS des PHILIPPINES 🇵🇭

Les choses de l'enfance ne meurent pas, elles se répètent comme les saisons.

Eleanor Farjeon

 

 

 

 

 

De l'énergie à l'état pur.....une force naturelle qui emporte tout sur son passage et donne envie de vivre sans se retourner. Pas moins de 51 portraits d'enfants qui regardent tous dans la même direction, celle du Sourire....

Ci-dessus, une rencontre qui a marqué mon voyage, un jour de pluie et de fièvre. Un moment inattendu et dont je me souviendrai toute ma vie...cette intrépide demoiselle, au sens aigu de la vie et nullement intimidée par le vieil adulte que je suis, a rapidement entamé une conversation pleine d'humour, de finesse et de complicité avant de jouer avec son joli minois pour le plus grand plaisir de mon appareil photo. Pour trouver, c'est facile, il faut cherchez le regard le plus espiègle 👀.

Faites défiler encore et toujours.........
Faites défiler encore et toujours.........
Faites défiler encore et toujours.........
Faites défiler encore et toujours.........
Faites défiler encore et toujours.........
Faites défiler encore et toujours.........
Faites défiler encore et toujours.........
Faites défiler encore et toujours.........
Faites défiler encore et toujours.........
Faites défiler encore et toujours.........
Faites défiler encore et toujours.........
Faites défiler encore et toujours.........
Faites défiler encore et toujours.........
Faites défiler encore et toujours.........
Faites défiler encore et toujours.........
Faites défiler encore et toujours.........
Faites défiler encore et toujours.........
Faites défiler encore et toujours.........
Faites défiler encore et toujours.........
Faites défiler encore et toujours.........
Faites défiler encore et toujours.........
Faites défiler encore et toujours.........
Faites défiler encore et toujours.........
Faites défiler encore et toujours.........
Faites défiler encore et toujours.........
Faites défiler encore et toujours.........
Faites défiler encore et toujours.........
Faites défiler encore et toujours.........
Faites défiler encore et toujours.........
Faites défiler encore et toujours.........
Faites défiler encore et toujours.........
Faites défiler encore et toujours.........
Faites défiler encore et toujours.........
Faites défiler encore et toujours.........
Faites défiler encore et toujours.........
Faites défiler encore et toujours.........
Faites défiler encore et toujours.........
Faites défiler encore et toujours.........
Faites défiler encore et toujours.........
Faites défiler encore et toujours.........
Faites défiler encore et toujours.........
Faites défiler encore et toujours.........
Faites défiler encore et toujours.........
Faites défiler encore et toujours.........
Faites défiler encore et toujours.........
Faites défiler encore et toujours.........
Faites défiler encore et toujours.........
Faites défiler encore et toujours.........
Faites défiler encore et toujours.........
Faites défiler encore et toujours.........
Faites défiler encore et toujours.........

Faites défiler encore et toujours.........

L'âge n'est qu'un simulacre. Au plus profond de soi, il n'y a de vif et de vrai que son enfance et sa jeunesse.

Jacques Ferron

Mon petit plaisir personnel, sentir une horde de sourire, d'espièglerie et d'énergie se ruer vers moi pour me souhaiter la bienvenue.....46 "gang" d'enfants comme disent nos amis québécois.....on sent la transgression et l'intrépidité à travers chaque regard et chaque posture.

Toujours défiler.............toujours....
Toujours défiler.............toujours....
Toujours défiler.............toujours....
Toujours défiler.............toujours....
Toujours défiler.............toujours....
Toujours défiler.............toujours....
Toujours défiler.............toujours....
Toujours défiler.............toujours....
Toujours défiler.............toujours....
Toujours défiler.............toujours....
Toujours défiler.............toujours....
Toujours défiler.............toujours....
Toujours défiler.............toujours....
Toujours défiler.............toujours....
Toujours défiler.............toujours....
Toujours défiler.............toujours....
Toujours défiler.............toujours....
Toujours défiler.............toujours....
Toujours défiler.............toujours....
Toujours défiler.............toujours....
Toujours défiler.............toujours....
Toujours défiler.............toujours....
Toujours défiler.............toujours....
Toujours défiler.............toujours....
Toujours défiler.............toujours....
Toujours défiler.............toujours....
Toujours défiler.............toujours....
Toujours défiler.............toujours....
Toujours défiler.............toujours....
Toujours défiler.............toujours....
Toujours défiler.............toujours....
Toujours défiler.............toujours....
Toujours défiler.............toujours....
Toujours défiler.............toujours....
Toujours défiler.............toujours....
Toujours défiler.............toujours....
Toujours défiler.............toujours....
Toujours défiler.............toujours....
Toujours défiler.............toujours....
Toujours défiler.............toujours....
Toujours défiler.............toujours....
Toujours défiler.............toujours....
Toujours défiler.............toujours....
Toujours défiler.............toujours....
Toujours défiler.............toujours....
Toujours défiler.............toujours....

Toujours défiler.............toujours....

L'enfance, c'est l'envers de la vieillesse : c'est ne rien savoir et pouvoir tout faire.

Robert Lalonde

"Les gosses aiment bien écouter les adultes qui parlent peu. Ils doivent partager avec eux la même pudeur."

Michel BUSSI (1965-....)

Ici les regards sont investis du passé, certains gardent la percussion de l'enfance, d'autres sont plus éloignés et dissous dans les brumes, mais aucun ne dissimule quoi que ce soit. 32 portraits d'adultes dans la plus grande simplicité.....

Un adulte, ça défile aussi...........
Un adulte, ça défile aussi...........
Un adulte, ça défile aussi...........
Un adulte, ça défile aussi...........
Un adulte, ça défile aussi...........
Un adulte, ça défile aussi...........
Un adulte, ça défile aussi...........
Un adulte, ça défile aussi...........
Un adulte, ça défile aussi...........
Un adulte, ça défile aussi...........
Un adulte, ça défile aussi...........
Un adulte, ça défile aussi...........
Un adulte, ça défile aussi...........
Un adulte, ça défile aussi...........
Un adulte, ça défile aussi...........
Un adulte, ça défile aussi...........
Un adulte, ça défile aussi...........
Un adulte, ça défile aussi...........
Un adulte, ça défile aussi...........
Un adulte, ça défile aussi...........
Un adulte, ça défile aussi...........
Un adulte, ça défile aussi...........
Un adulte, ça défile aussi...........
Un adulte, ça défile aussi...........
Un adulte, ça défile aussi...........
Un adulte, ça défile aussi...........
Un adulte, ça défile aussi...........
Un adulte, ça défile aussi...........
Un adulte, ça défile aussi...........
Un adulte, ça défile aussi...........
Un adulte, ça défile aussi...........
Un adulte, ça défile aussi...........

Un adulte, ça défile aussi...........

Créer, c'est toujours parler de l'enfance.

Jean Genet

 

Ma conception du bien être et ma vision de l'Existence...être entouré de quelques regards simples, sans passé, directs, lumineux, sentir un soupçon de pudeur et se nourrir de ce bonheur.... c'est cela qui me rend heureux.....

Parfois quand je repense à mon parcours et ce que je suis devenu, il me vient souvent une pensée de la poétesse russe Olga Sedakova qui disait...

"Pour être simple, il faut beaucoup apprendre"  

Vivre plus simplement, pour que d’autres puissent tout simplement vivre.

Ghandi (1869-1948)

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Anne Pointerau 01/04/2020 17:25

cet article est une magnifique ode à la vie !! Les textes et les photos témoignent du plaisir que tu as pris pendant ce voyage. Que de joie, de bonheur, d'insouciance et d'innocence dans ces regards d'enfants. Que de simplicité, d'humilité et d'Amour dans ces regards d'adultes. le temps plein de douceur semble s'être arrêté. Ces écoles telles de véritables décors de théâtre nous transportent dans un monde sans inégalité, sans différence, où chacun de ces minots en uniforme semble logé à la même enseigneras de supériorité, et surtout beaucoup de respect et de vraies valeurs.
Cet article est magnifique, la rencontre avec la petite fille au parapluie rouge qui a joué de son regard espiègles, a été un moment fort pour toi et ça se voit et ça se sent.....cette photo me touche beaucoup !!!! merci à toi Raphaël